Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur nuire

Notre sentence favorite :

Le proverbe favori Il n'y a qu'un cœur inhumain et méchant qui puisse nuire à une fourmi ; ne fais pas peser lourdement ta main sur la tête des plus faibles que toi, dans la crainte que l'injustice ne t'écrase aussi comme une fourmi. (Mocharrafoddin Saadi)

Ce dictionnaire contient 62 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le verbe nuire. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur nuire issus des quatre coins du monde :

On se fait vite des ennemis et lentement des amis ; ne te fais inutilement aucun ennemi, le plus petit peut nuire.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 janvier 1852.
On n'est bien secondé que par des auxiliaires assez forts pour vous nuire.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les petits bonheurs ne nuisent pas au grand. Ils en sont la monnaie et servent à le réaliser.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
La cupidité est la maîtresse dans l'art de nuire, le chef de l'iniquité.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les affaires d'abus de biens sociaux : on ne divise plus pour régner, on additionne pour nuire.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)
Pourvu que notre âme ait toujours de quoi être contente en son intérieur, tous les troubles qui viennent d'ailleurs n'ont aucun pouvoir de lui nuire.
René Descartes ; Les passions de l'âme (1649)
Arithmétique politique : On ne divise plus pour régner, on additionne pour nuire.
Philippe Bouvard ; La belle vie après 70 ans (2002)
L'arme de poing est au couteau de cuisine ce que le téléphone est au porte-voix : Un moyen très sûr de nuire à son prochain en gardant ses distances.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Trop parler ne nuit que si l'on ne sait pas parler pour ne rien dire.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
On ne doit, par intérêt et par devoir, ne donner lieu à aucune idée qui nuise à notre réputation ; par intérêt, parce qu'ayant besoin sans cesse du secours de nos semblables, il nous importe de nous en faire estimer ; par devoir, parce qu'en effet tout être raisonnable doit contribuer à la perfection générale par une conduite qui fasse naître l'amour du bien.
Pigault-Lebrun ; La folie espagnole (1799)
Il y a des hommes qui ne reculent devant rien lorsqu'il s'agit de nuire aux autres.
Jules-Paul Tardivel ; Les biens des Jésuites, le 29 juillet 1882.
Méfie-toi de la louange : elle est à l'usage du flatteur, du menteur qui veut nuire.
Citation arabe ; Le Maghreb en proverbes (1905)
C'est par envie et par des intérêts opposés que les hommes cherchent à se nuire les uns aux autres.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le méchant guette le moment de nuire, et saisit avec empressement le moindre prétexte pour cela.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
L'homme, qu'on a appelé l'animal raisonnable, est parfois le plus déraisonnable, et en même temps le plus à plaindre ; il a à se méfier des autres animaux, et encore plus de ses semblables : c'est à celui qui pourra nuire à l'autre. Pauvre espèce ! qui ne saurait avoir un moment de repos, dévorée de besoins et ayant tout à craindre !
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
La malignité est si naturelle à l'homme que le méchant trouve toujours des gens disposés à écouter et croire les faux rapports qu'il fait pour nuire à la réputation d'autrui.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le méchant ne laisse échapper aucune occasion de nuire, et pour cela il a à sa disposition un caractère de caméléon.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
La présomption nuit plus qu'elle ne sert à celui qui s'en affuble.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Les hommes, au lieu de se tendre la main, de s'aider mutuellement, ne songent qu'à se nuire.
Félicité Robert de Lamennais ; Le livre du peuple (1838)
Il appartient à la vraie charité de voiler ce qui peut nuire, et de ne s'ôter aucun des moyens de faire le bien.
Rodolphe Töpffer ; Le presbytère (1839)
Tu regardes d'un œil d'envie les richesses d'autrui, mais ces vains désirs ne t'enrichiront pas : ne vaudrait-il pas mieux fermer ton cœur à cette folle cupidité ? Tu nourris la volonté de nuire à ton ennemi, mais cette volonté ne lui nuit pas : ne vaudrait-il pas mieux lui pardonner de bonne foi ?
Citation chinoise ; Les sentences et pensées morales chinoises (1832)
L'homme méchant ne fait le mal que pour satisfaire son intérêt ou ses passions, l'homme pervers le fait par goût ou pour nuire à ses semblables. L'un se repent souvent de n'être écarté de la voie du bien ; l'autre n'est susceptible que d'un genre de repentir, celui de ne pas avoir fait tout le mal qu'il pouvait faire.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Lorsque nous faisons du mal à notre ennemi, nous allumons encore plus sa haine, nous excitons sa fureur, et nous en devenons quelquefois les victimes. Le plus petit ennemi peut nuire beaucoup : aigri et ulcéré, il cherche les moyens de se venger à son tour, et il ne les trouve que trop souvent. Mais lui faisons-nous du bien., nous jetons le repentir dans son âme, nous répandons la confusion sur son visage, et nous changeons souvent sa haine en estime et en amour.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
La gloire des hommes serait-elle de se déchirer mutuellement comme les bêtes les plus féroces ? Leur grandeur consisterait-elle à faire des malheureux ? Doivent-ils beaucoup s'applaudir de leur puissance, quand, par le honteux motif de se venger, ils ont versé le sang de leurs frères ; quand ils ont défiguré en eux l'ouvrage de la nature ; quand ils ont procuré leur ruine, leur déshonneur ; quand ils les ont réduits à pleurer éternellement les pertes que leur a causées une vengeance portée à l'excès ? Ne serait-il pas bien plus glorieux d'épargner des coupables, qui ne peuvent ou ne veulent plus nuire ; de songer qu'on a pu les perdre et qu'on les a sauvés ; de les forcer à reconnaître qu'ils doivent la conservation de leur vie, de leur honneur, à ceux qu'ils avaient le plus sensiblement offensés ?
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Observe bien ce qui me reste à te prescrire ; que personne par ses actions, par ses discours, ne puisse t'engager à rien dire, à rien faire qui doive te nuire un jour.
Pythagore ; Les vers d'or - VIe s. av. J.-C.
Croire qu'un faible ennemi ne peut pas nuire, c'est croire qu'une étincelle ne peut pas causer un incendie.
Mocharrafoddin Saadi ; Le jardin des fruits - XIIIe siècle.
Un chef vaut mieux que plusieurs, leur multitude nuit au bien.
Tite-Live ; Les maximes et sentences - Ier s. ap. J.-C.
Le méchant a toujours assez de temps pour nuire.
Sénèque ; Médée - env. 60 ap. J.-C.
L'homme doit garder que la femme ne se mêle des choses du dehors : elle, sa place est près du foyer ; là, elle ne peut nuire.
Eschyle ; La Thébaïde - Ve s. av. J.-C.
L'ennemi le plus nuisible est celui qu'on ne soupçonne pas.
Fernando de Rojas ; La Célestine - XVIe siècle.