Les citations sur retraite

Ce dictionnaire contient 72 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot retraite :

Les retraités occupés : Ceux qui grâce à la vie associative, au jardinage et au bricolage, n'ont pas un instant de plus à eux qu'au temps où ils travaillaient.
Philippe Bouvard ; En pièces détachées (1977)
Les retraités décalés : Ceux qui se consolent difficilement d'avoir dû troquer la compagnie des collègues contre celle d'un conjoint qu'ils ne voyaient pas depuis quarante ans avant l'heure du dîner et qui vérifient durement la justesse de la théorie selon laquelle chaque couple dispose au départ d'un capital d'amour, de tendresse puis de patience sur lequel il convient de ne pas trop tirer de chèques de peur que le compte ne se retrouve à découvert.
Philippe Bouvard ; En pièces détachées (1977)
Les retraités résignés : Ceux qui acceptent avec fatalisme de ne plus aller au bureau, au magasin ou à l'usine comme naguère ils acceptaient d'y aller.
Philippe Bouvard ; En pièces détachées (1977)
Les retraités épanouis : Ceux qui ont trouvé enfin dans la liberté de ne rien faire la joie de vivre que les contraintes des années de labeur leur avaient refusée. Ils voyagent énormément, visitent leurs parents en province, lisent, vont au cinéma et au théâtre. Si la retraite n'existait pas, il faudrait l'inventer, rien que pour eux.
Philippe Bouvard ; En pièces détachées (1977)
La retraite sied à ceux qui l'ont souhaitée et préparée. À coups de hobbies et d'économies. En multipliant les placements et les centres d'intérêt. Pour la plupart de ceux qui mettent ainsi un terme à une activité professionnelle choisie par hasard et exercée par nécessité, la retraite constitue une délivrance et le début d'une nouvelle vie.
Philippe Bouvard ; En pièces détachées (1977)
Malgré les belles perspectives des vieillesses robustes, les jeunes gens ne mettent pas plus volontiers leurs plaisirs que leur argent à la caisse des retraites.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Penser à la retraite, c'est la limite et le maximum de penser à demain.
Charles Péguy ; Les œuvres en prose (1909-1914)
Il est triste de vivre dans un pays de vieux. Je le ressens chaque jour, et plus je vieillis, plus j'y suis sensible. Je ne suis pas le seul. Rien ne fait peur aux retraités, aux vieillards de toute sorte comme la perspective de ce que l'on appelle euphémiquement des « maisons de repos », qui sont l'équivalent pour l'Europe de ce que sont les réserves d'Indiens aux États-Unis, et où l'on fourre tout ce qui est censé avoir passé l'âge de l'action. Il est affreux pour les vieillards d'être enfermés avec des vieillards, de ne plus vivre, comme jadis, avec les autres générations. Ils en sont d'autant plus accablés qu'ils voient bien que la jeunesse est une minorité dans la nation.
Jean Dutourd ; La Gauche la plus bête du monde (1985)
Dieu ne cesse d'inventer de nouvelles maladies afin, nonobstant les progrès d'une science qui le défie, de maintenir le principe de la mort des hommes, seule façon de mettre périodiquement un terme aux exorbitantes rentes de situation qui déséquilibrent la société, la politique et les caisses de retraite.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)
Il faut bien l'avouer : Chaque départ à la retraite, chaque démission, chaque décès est désormais ressenti comme une aubaine par ceux qui ont la lourde charge de diriger une entreprise. Tel patron qui n'engagera plus un grouillot ou une arpète est prêt à investir l'équivalent d'un siècle de salaire de cadre supérieur dans l'achat d'une machine qui fera le travail d'un cadre très moyen.
Philippe Bouvard ; Quand j'ai commencé à broder... (2019)
Aujourd'hui, un homme commence à se sentir vieux quand ses enfants ont pris leur retraite.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)
Si c'était à refaire, je demanderais à renaître dans deux ou trois siècles. À une époque où l'on ne mourra plus que de faim puisque les progrès de la science auront condamné à la faillite les caisses de retraite.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
La bonne santé persistante des retraités finira par tuer notre économie.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)
Pour préparer ta retraite, diminue tes prétentions.
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Le rentier, c'est un homme qui prend sa retraite à tout âge ; c'est un retraité de vingt ans. Aujourd'hui, on l'appellerait avec mépris un être inutile.
Jean Dutourd ; Le fond et la forme (1965)
La maladie nous oblige souvent à une retraite que de nous-même nous n'aurions jamais eu le courage de prendre.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Si le bon sens est l'intuition de ce qui est praticable et judicieux, il faut dire que la vie de retraite tue le bon sens, au moins pour les choses qui nous concernent.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 mai 1874.
Il faut chérir sa retraite profonde. Pour aimer les gens, le plus sûr est de ne pas les voir. Pour rester paisible, affectueux, désintéressé, serein, confiant, sage, il faut goûter sa cellule et ne pratiquer que deux ou trois personnes, qui ne nous font pas de mal et que l’on peut estimer.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 3 avril 1878.
Il y a quelque part en ce monde une retraite écartée où le bonheur nous attend.
Victor Cherbuliez ; Le roman d'une honnête femme (1865)
On reconnaît la réussite d'une retraite à l'ivresse qu'elle engendre à son début dès lors qu'on a décidé d'entamer une nouvelle vie.
Philippe Bouvard ; La belle vie après 70 ans (2002)
Si, chez les militaires, il n'y a pas d'âge pour certaines retraites, c'est qu'on court plus vite à vingt ans qu'à soixante.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Si l'entraide n'est pas un vain mot, on devrait lire bientôt dans L'Écho de Tulle que M. Hollande François, retraité de la fonction publique, a décidé d'épouser Mlle Gayet Julie, intermittente du spectacle.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
La vieillesse commence quand les enfants prennent leur retraite.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
À l'âge de la retraite, il faut choisir entre deux philosophies également frustrantes : Assurer son confort sans avoir le temps d'en profiter vraiment ou disposer de confortables loisirs sans avoir les moyens de les financer.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)
La reconstitution de carrière est la dernière corvée du futur retraité avant les grasses matinées puis le repos éternel.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Si le gouvernement taille dans les pensions et dérembourse les médicaments, c'est parce que, entre deux scrutins, il n'a que faire des retraités et des malades.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Si l'on s'en tient à la pénibilité professionnelle, un comique devrait prendre sa retraite beaucoup plus tard qu'un ordonnateur de pompes funèbres.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
La retraite chapeau salue le départ d'un patron sans qu'on sache toujours si les actionnaires regrettent son éloignement ou s'en réjouissent.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Quiconque voit clair découvre que le bonheur est de vivre au fond d'une retraite avec sa bien-aimée.
Victor Cherbuliez ; Le roman d'une honnête femme (1865)
Il y a des retraites en bon ordre qui sont plus glorieuses que des victoires.
Victor Cherbuliez ; Le fiancé de Mademoiselle Saint-Maur (1876)

Le thème principal :