Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur le sommeil (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Il y a toujours un moment où l'homme le plus dynamique éprouve confusément le besoin d'en finir, c'est quand il a sommeil.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Le sommeil d'un vieillard, c'est sacré ; ne jamais le déranger surtout, il répète !
Frédéric Dard ; La queue en trompette (1997)
Le sommeil les rendait tristes et ils avaient l'air de penser.
Frédéric Dard ; Meurs pas, on a du monde (1980)
Souffrant insomnie, échangerais matelas de plume contre sommeil de plomb.
Pierre Dac ; L'os à moelle, 13 mai 1938 (1940)
Le sommeil est pour l'ensemble de l'homme ce que le remontage est à la pendule.
Arthur Schopenhauer ; Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)
Le plus beau sommeil ne vaut pas le moment où l'on se réveille.
André Gide ; Les nouvelles nourritures (1935)
Ô doux sommeil, ô nuit heureuse ! plaisant repos plein de tranquillité, continuez toutes les nuits mon songe.
Louise Labé ; Sonnets, VIII (1556)
Le sommeil est l'ami de l'homme.
Charles Péguy ; Le porche du mystère de la deuxième vertu (1912)
Là où loge le souci, le sommeil ne s'abat jamais.
William Shakespeare ; Roméo et Juliette (1590)
Les songes sont les enfants du sommeil et de la nuit.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
C'est si bon de mélanger son sommeil à celui d'un autre corps tout chaud, tout confiant : on se réveille nourri.
Simone de Beauvoir ; Les Mandarins (1954)
Chaque matin est une petite jeunesse, chaque coucher avec sa nuit de sommeil une petite mort.
Arthur Schopenhauer ; Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)
La plus belle récompense de l'homme, c'est encore son sommeil, et le mien tarde bien à venir.
André Hardellet ; La cité Montgol (1952)
Le sommeil est le seul ami qui ne vient pas quand on l'appelle.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
L'indécision retranche de notre vie autant d'heures que le sommeil, et elle épuise nos forces autant que le sommeil les répare.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
La mère frémit de joie et d'anxiété en contemplant son enfant ; elle le presse et l'étreint de baisers convulsifs, comme s'il allait fuir de ses bras. Elle épie l'heure où le sommeil est prêt à toucher ses yeux, et, le déposant doucement dans son berceau, le balance en chantant.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
La nuit au médecin le sage a peu recours ; on a de longs sommeils, quand les soupers sont courts.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Je me réveille à peine et déjà la douleur reprend sous le pansement encore mal détaché du sommeil.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
Quand beaucoup de sensations diverses ont agité la journée, quand des choses préoccupent l'esprit, on s'endort, mais on ne se rendort pas. Le sommeil vient plus aisément qu'il ne revient.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
Pour les gens heureux le sommeil est un vol.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Le sommeil des yeux n'est qu'un demi sommeil, si l'on n'a pas le sommeil du cœur.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Le sommeil serait bien plus douce chose si l'on pouvait choisir ses rêves.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Le sommeil et la peur dorment rarement ensemble.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Ce que le sommeil est au corps le repos l'est à l'âme : le sommeil ranime d'abord nos facultés, mais prolongé trop longtemps, il les accable, il les éteint.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)
Le vin et les femmes rendent les hommes ivres. L'ivresse, causée par le vin, se guérit par le repos et le sommeil, mais il faut à l'autre ivresse une recette toute opposée.
Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)
Le plus grand bien est le sommeil, nous l'invoquons souvent, et pourtant l'homme craint la mort qui n'est rien de plus.
William Shakespeare ; Mesure pour mesure (1604)
Deux sources vivifiantes ont été données à l'homme pour se retremper : le soleil et le sommeil, la sensation du bonheur et l'oubli des peines.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Anesthésie : Sommeil garanti, réveil aléatoire.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
La fée sommeil est la mère de l'esprit, la réparatrice et la consolatrice des maux quotidiens.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 février 1865.
Le sommeil est une sorte d'innocence, et de purification.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 février 1865.
Le sommeil est une éponge salutaire, il efface les ennuis et apaise les irritations.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 février 1865.
Une nuit de sommeil est un étonnant bienfait à la vérité.
Bram Stoker ; Dracula (1897)
Le sommeil est un emprunt fait à la mort.
Arthur Schopenhauer ; Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)
Le sommeil est le bienfait le plus précieux.
Bram Stoker ; Dracula (1897)
Le sommeil est un plaisir où l'on s'y perd ; on y glisse ; on s'y plonge.
Émile-Auguste Chartier, dit Alain ; Les propos sur l'éducation (1932)
Le rêve est le gardien du sommeil.
Sigmund Freud ; Introduction à la psychanalyse (1917)
Le sommeil nourrit celui qui n'a pas de quoi manger.
Ménandre ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.
Le sommeil a les avantages de la mort sans son petit inconvénient.
Albert Cohen ; Le livre de ma mère (1954)

Thèmes de rubriques en rapport :