Les citations célèbres sur les souvenirs (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Il y a des souvenirs qu'on voudrait arracher de son cœur, dût-on arracher son cœur avec eux.
Maxime Du Camp ; Les mémoires d'un suicidé (1853)
Qu'est-ce que le présent ? Tous nos maux sont des craintes ou des regrets, toutes nos joies, des souvenirs ou des espérances.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)
L'homme éprouve en son âme quelque chose qui lui fait désirer de laisser après lui des souvenirs de son passage en cette vie.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
La jeunesse est pleine d'espérance ; il ne reste à la vieillesse que des souvenirs.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Juste un conseil pour faire la vie belle : Faites-en sorte que vos plus beaux souvenirs soient les plus récents.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)
Frappé par la maladie d'Alzheimer, le gérant d'un magasin de souvenirs ne savait même plus où déposer son bilan.
Grégoire Lacroix ; Les nouveaux euphorismes de Grégoire (2009)
Le bonheur ne crée rien que des souvenirs.
Honoré de Balzac ; La cousine Bette (1846)
Vivre avec ses souvenirs : C'est, en général, une assez lugubre compagnie !
Charles Régismanset ; Les nouvelles contradictions (1939)
Le sentiment s'alimente surtout de souvenirs, et la tendresse est proportionnelle au nombre des points par lesquels deux âmes n'en font qu'une, et confondent leur vie passée et présente. Plus il y a de points froids, moins il y a d'union.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 10 novembre 1852.
Jeune, on jette au vent ses souvenirs : à qui voit devant soi l'avenir qu'importe le passé ? Vieux, on veut tout noter, tout conserver, non pour soi qui va finir, mais parce qu'on rêve de laisser, dans le sillage où tout s'efface, une trace de soi.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Le vieillard, avec ses souvenirs, ressemble au chêne décrépit de nos bois. Ce chêne ne se décore plus de son propre feuillage, mais il couvre quelquefois sa nudité de plantes étrangères qui ont végété sur ses antiques rameaux.
François-René de Chateaubriand ; René, ou les Effets des passions (1802)
Plus la rosée du matin demeure suspendue sur les fleurs, et plus le jour doit être beau d'après les règles du temps. Qu'un rayon trop hâtif n'aspire pas la rosée sur les fleurs de l'humanité ! Ô vieillard ! par reconnaissance pour les roses d'automne dont votre enfance couronne vos cheveux blancs, préparez aussi à vos enfants les joies célestes de semblables souvenirs.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Le temps n'est que l'espace entre nos souvenirs.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 21 janvier 1866.
Les plus rudes épreuves laissent les plus agréables souvenirs.
Sénèque ; Hercule furieux - env. 60 ap. J.-C.
La mémoire est une si bonne chose que même les souvenirs tristes ont du charme.
Alphonse Karr ; Une heure trop tard (1833)
On est fier des souvenirs dont on drape son passé comme de lambeaux d'or et de pourpre.
Marcel Jouhandeau ; Les Argonautes (1959)
On ne se sépare jamais définitivement, les bons souvenirs sont inoubliables, ineffaçables.
Maxalexis ; Mon divorce (2002)
La vie à venir pourrait n'être que la mémoire de la vie présente, elle se composerait de souvenirs délicieux ou d'amers repentirs.
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)
Les souvenirs sans espoir ne sont que des regrets.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)
Il est toujours périlleux pour une jeune personne de souffrir que ses souvenirs s'attachent d'une manière répétée et avec trop de complaisance au même individu.
Stendhal ; De l'amour (1822)
Hélas ! quand on est vieux, on ne vit plus que de souvenirs.
Sophie Cottin ; Amélie Mansfield (1802)
L'amitié suppose la confiance, la mise en commun des idées, des souvenirs et des espérances.
André Maurois ; Sentiments et coutumes (1934)
Les souvenirs sont des amis qui conseillent et qui consolent, ou des bourreaux qui punissent et qui torturent.
Adrien Destailleur ; Les observations morales, critiques et politiques (1830)
Pour des amants une minute de bonheur laisse de doux souvenirs pour toute la journée. Ces regards, ces petits mots, ces serrements de mains, attisent le feu qui brûle dans ces jeunes cœurs ; l'amour qu'ils éprouvent prend chaque jour de nouvelles forces ; il les occupe entièrement ; il est devenu pour eux une seconde existence.
Paul de Kock ; Monsieur Dupont ou La jeune fille et sa bonne (1824)
Les souvenirs ne sont pas jetés pêle-mêle dans la mémoire, il y a des souvenirs qui restent dans la tête, quelques-uns dans le cœur, d'autres dans l'estomac.
Alphonse Karr ; Le chemin le plus court (1836)
Le souvenir est le père des regrets.
Citation danoise ; Les proverbes et adages du Danemark (1956)
Toutes nos erreurs viennent de nos souvenirs.
Maurice Chapelan ; Anthologie du journal intime (1947)
Songe que tous les jours des souvenirs s'entassent, mes souvenirs à moi seront aussi les tiens.
Rosemonde Gérard ; L'éternelle chanson (1889)
Toutes nos idées sont d'abord des sensations, et ensuite des souvenirs.
Antoine de Rivarol ; Les pensées inédites de Rivarol (1836)
Il y a des souvenirs qu'on ne partage pas.
Jean-Paul Sartre ; Les mouches (1943)
Nos souvenirs ce sont des tombes ; là aussi sont nos secrets.
Jacques Chardonne ; Les propos comme ça (1966)
Les bons souvenirs ne doivent pas être éphémères.
Marc Lévy ; Et si c'était vrai (2000)
Jette la plume, et garde-toi de ranimer des souvenirs éteints.
Ninon de Lenclos ; Lettre à Charles de Saint-Évremond, le 15 septembre 1685.
Je voulais me faire des souvenirs, or la mémoire a des limites.
Anne Bernard ; Cancer (1967)
Certains souvenirs sont comme des amis communs, ils savent faire des réconciliations.
Marcel Proust ; Le côté de Guermantes (1921)
À l'heureux, ses souvenirs ; au malheureux, ses pleurs.
Jacques Delille ; Les jardins ou l'art d'embellir les paysages (1782)
La vieillesse, c'est l'âge du repos, celui des souvenirs.
Jean-François Collin d'Harleville ; L'optimiste, III, 9 (1788)
J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans.
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, Spleen (1857)

Autres dictionnaires à consulter :