Les citations sur vainqueur

Ce dictionnaire contient 38 pensées et citations vainqueur :

Un petit vainqueur est plus admirable qu'un grand vaincu. Il faut tout utiliser tant qu'il y a quelque chose à sauver, et ensuite, si tout s'écroule, tirer un trait et passer à une autre entreprise.
Jean Dutourd ; Le complexe de César (1946)
Homme, le mariage où l'amour est vainqueur est une royauté de l'âme sur le cœur.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
On n'est jamais complètement vaincu quand on s'est bien défendu, et l'on peut espérer qu'on sera vainqueur la prochaine fois.
Jean Dutourd ; L'âme sensible (1959)
L'honorabilité du vainqueur ajoute à la gravité de la défaite.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Cède à plus fort que toi : les vaincus, avec gloire, souvent à leurs vainqueurs ont repris la victoire.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Le blessé du combat quand il revient vainqueur souffre, mais la victoire emporte la douleur.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Mieux vaut être vaincu lorsqu'au parti vainqueur la victoire est fatale, et doit coûter l'honneur.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Quand le mal seul partout trône et règne en vainqueur, l'homme qui fait le bien, c'est lui qui fait erreur.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Tu auras beau prier un ennemi vainqueur, ni tes pleurs ni tes cris ne toucheront son cœur.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Un ennemi cruel et trop souvent vainqueur, c'est celui qui se cache au fond de notre cœur.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Le triomphe suprême, c'est l'ascendant vainqueur que l'on prend sur soi-même.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Quand au sein du triomphe elle frappe un vainqueur, la blessure n'est rien : Il rit de la douleur.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Vaincre, et, victorieux, maîtriser son ardeur, c'est, en un seul combat, être deux fois vainqueur.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Les seuls moyens qu'un vaincu ait de tenir tête à son vainqueur s'appellent fierté, irréductibilité, folie, grandeur d'âme. Le vainqueur voit devant lui un égal, qu'il respecte quelquefois.
Jean Dutourd ; La grenade et le suppositoire (2008)
Pour que le vainqueur jouisse à fond de son triomphe, pour que le vaincu sente sa déchéance et son néant, pour qu'il soit tout à fait brisé, il importe de l'humilier, de lui faire éprouver par des coups, des contraintes, des dégradations qu'il est une personne physique comme n'importe qui, soumise à la douleur et au besoin.
Jean Dutourd ; Le bonheur et autres idées (1980)
La société est le conflit des intérêts et les vainqueurs dans cette sordide mêlée, ce sont les habiles. Or les habiles me sont antipathiques.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 septembre 1876.
Pour nous autres Français, il ne suffit pas d'être vainqueur, faut-il encore que ce soit au prix de l'héroïsme.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
La meilleure façon dans la vie est d'y aller mollo. Regardez, par exemple, les courses de marathon : c'est pas toujours celui qui est premier au départ qui est donné vainqueur à l'arrivée.
Henri Salvador ; La joie de vivre (2011)
De vaincu à vainqueur, il n'y a pas de traités ; il n'y a que des trêves.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
Plus les vainqueurs sont au-dessus des vaincus, plus ils doivent les traiter humainement.
Tite-Live ; Les maximes et sentences - Ier s. ap. J.-C.
Le premier devoir d'un vainqueur est d'être juste.
Sénèque ; La Troade - env. 60 ap. J.-C.
Un ennemi mésestimé est un ennemi vainqueur.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
La guerre, au bout de quelques années, rend le vainqueur presque aussi malheureux que le vaincu.
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)
Le vainqueur, enivré de sa prospérité, souffre mal le partage et la rivalité.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
La vie est un combat dont nous devons sortir vainqueur, et pour cela il suffit de le vouloir.
Lazare Wogue ; La vérité israélite (1862)
Plus le péril fut grand, plus grand est le vainqueur.
Casimir Delavigne ; La princesse Aurélie, III, 7, le 6 mars 1828.
Le vainqueur est celui qui a de la patience.
Citation turque ; Les proverbes et dictons turcs (1882)
Les hommes politiques battus sont des gens qui attendent leur vainqueur au tournant de l'Histoire.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le vainqueur, dans la lutte conjugale, est celui qui attache le moindre prix à la paix.
Jean Rostand ; Le mariage (1927)
Qui veut mourir ou vaincre est sûr d'être vainqueur.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, I, 3 (1822)
L'hymen et l'amour sont le prix des vainqueurs.
Marie-Joseph Chénier ; Le chant du retour (1797)
Nul vainqueur ne croit au hasard.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)
Si tu combats avec une épée d'argent, tu seras toujours vainqueur.
Erasme ; Adages (1508)
Tout favorise le vainqueur, tout est contraire au vaincu.
Tacite ; Les histoires - IIe siècle.
Vainqueur ou vaincu, qui peut combattre encore n'a pas assez vécu.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, II, 9 (1822)
Mieux vaut devoir son salut à une prompte retraite que de subir la loi du vainqueur.
Homère ; L'Iliade, XIV, 82 - IXe s. av. J.-C.
On ne déteste pas son vainqueur, on le redoute.
René Char ; Claire in Trois coups sous les arbres (1967)
Jamais par la force on n'entra dans un cœur ; toute âme est libre à nommer son vainqueur.
Molière ; Le misanthrope, IV, 3, le 4 juin 1666.

Autres dictionnaires à consulter :