Les citations triomphe

Ce dictionnaire contient 38 citations et proverbes triomphe :

Pour le philosophe les femmes représentent le triomphe de la matière sur l'esprit, de même que les hommes représentent le triomphe de l'esprit sur la morale.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Travailler contient des joies infinies. Ce n'est pas seulement le pain gagné, la famille pourvue, mais c'est aussi l'intime satisfaction de la conscience ; le triomphe de l'effort et de la volonté ; le sentiment du but atteint.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
De l'amour je n'ai voulu connaître que les heures de triomphe, dont je ferme ici le collier sur vous.
André Breton ; L'amour fou (1937)
Penser, voilà le triomphe vrai de l'âme.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
Le triomphe suprême, c'est l'ascendant vainqueur que l'on prend sur soi-même.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Pour que le vainqueur jouisse à fond de son triomphe, pour que le vaincu sente sa déchéance et son néant, pour qu'il soit tout à fait brisé, il importe de l'humilier, de lui faire éprouver par des coups, des contraintes, des dégradations qu'il est une personne physique comme n'importe qui, soumise à la douleur et au besoin.
Jean Dutourd ; Le bonheur et autres idées (1980)
La certitude de réussir engendre mille félicités que les hommes n'avouent pas et qui font le charme de certaines femmes. Le désir ne naît pas moins de la difficulté que de la facilité du triomphe.
Honoré de Balzac ; Les femmes (1857)
En France, le succès tue tout. Nous sommes trop jaloux les uns des autres pour ne pas oublier et faire oublier les triomphes d'autrui.
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
Le triomphe éternel de l'injustice est une terrible épreuve. L'âme proteste contre cette monstruosité. Pourtant, il n'y a pas de paix à espérer pour elle, tant qu'elle n'accepte pas ce fait brutal.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 10 juin 1877.
Le triomphe de l'homme n'a qu'une durée passagère ; à peine a-t-il recueilli le fruit de ses sueurs qu'il doit les répandre de nouveau, condamné qu'il est à perdre par l'inaction tout ce qu'il a conquis par l'effort.
Henri Lacordaire ; Le discours sur le droit et le devoir de la propriété (1858)
On peut marcher à sa ruine par une route toute couverte d'arcs de triomphe.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Après le temps d'orgueil, le temps de modestie : sachons réduire à leur juste mesure nos triomphes.
Jean Rostand ; Peut-on modifier l'homme (1956)
Après le plaisir sans rival d'un triomphe sur un cœur rebelle ou disputé, je ne sais s'il est un plaisir plus vif, dans les instincts féminins, que celui de jouer avec un cœur qui bénit son martyre.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Le plus beau triomphe d'une belle est d'avoir rendu amoureux un avare.
Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)
Le tête-à-tête est la revanche des femmes. C'est dans le tête-à-tête qu'elles font expier à leurs prétendus vainqueurs la vaine gloire de leurs faux triomphes.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Les triomphes de la renommée ne valent jamais le repos qu'on leur sacrifie.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Du triomphe à la chute il n'est qu'un pas.
Napoléon Bonaparte ; Les maximes et pensées (1769-1821)
Le triomphe des femmes n'est pas de lasser et de vaincre leurs persécuteurs, mais de les amollir et de faire tomber leurs armes.
Joseph Joubert ; De la famille, XI (1866)
Il n'y a rien comme un triomphe pour tuer un homme ou une idée : la persécution est la vie des choses religieuses et politiques.
Honoré de Balzac ; Lettre à M. L***, le 18 octobre 1830.
Le triomphe de la raison est de vivre avec ceux qui n'en ont pas.
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)
Jusqu'au jour de la lutte il faut se contenir, le triomphe est plus sûr pour qui sait voir venir.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
On ne doit pas songer qu'à soi. On peut se dire qu'une fois au pouvoir, on ne sera pas mal placé pour aider au succès de ses idées ou pour empêcher le triomphe des idées adverses. Le rôle d'un modéré, au sein d'un ministère avancé, ne serait peut-être pas négligeable !
Tristan Bernard ; Tristan Bernard en verve (1971)
Le triomphe du méchant est de courte durée, et la joie de l'hypocrite n'a qu'un moment.
Sophie Cottin ; Malvina (1800)
Forcer nos envieux, nos ennemis mêmes, à souhaiter nos succès pour leur propre avantage, c'est le triomphe de la bienfaisance, quand ce n'est pas le chef-d'œuvre de l'habileté.
Adrien Destailleur ; Les observations morales, critiques et politiques (1830)
Le droit qui triomphe n'a nul besoin d'être violent.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
Quel que soit l'enjeu, il faut avoir dans la victoire le triomphe modeste.
Anatole France ; Les pensées d'Anatole France (1925)
Du triomphe à la chute, il n'est souvent qu'un pas.
Voltaire ; La mort de César (1736)
L'indépendance du cœur est le triomphe de l'égoïsme.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)
Ceux qui s'honorent de montrer aux hommes la vérité toute nue ne sont peut-être pas ceux qui contribuent le plus rapidement à son triomphe.
Claude Aveline ; Pégomancie (1949)
Le sens de l'infini, l'humilité craintive dans un monde effronté nous condamne au néant ; pour oser, du triomphe il faut la perspective, il faut se croire fort et même un peu géant.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 juin 1877.
La honte est la peine de l'amour-propre, comme le triomphe en est la jouissance.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
La sévérité à forme douce, c'est le triomphe de la justice.
Anne Barratin ; Les pensées in Œuvres posthumes (1920)
L'empire le plus beau, le triomphe suprême, c'est l'ascendant vainqueur que l'on prend sur soi-même.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
L'ambition est le triomphe du rêve sur la certitude.
Robert Brisebois ; L'amour c'est tout, le hasard c'est autre chose (1998)
La vertu est le triomphe de la générosité sur l'intérêt.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les maximes et préceptes (1808)
La douceur d'un triomphe est extrême, quand on n'en doit tout l'honneur qu'à soi-même.
Philippe Quinault ; Armide, I, 3 (1686)
Qui dit équilibre précaire, dit triomphe de l'imaginaire sur le réel.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
La vertu ne nous paraîtrait pas si belle si elle n'était un triomphe.
Réflexion populaire ; Les Échos de la pensée, 47 (1855)

Autres dictionnaires à consulter :