Les citations vanter

Ce dictionnaire contient 24 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le verbe vanter. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur vanter issus des quatre coins du monde :

Que personne ne se vante d'être son propre maître ! Que personne ne se glorifie de sa vertu, ni des victoires qu'il a remportées sur lui-même ! « Rien n'est fait, a dit César, quand il reste quelque chose à faire. » À l'homme, il reste toujours à faire jusqu'au dernier moment de sa vie.
Alexandre Weill ; Emeraude (1859)
Si vous êtes riche, et que votre richesse soit le fruit d'un travail sans relâche, d'une économie bien entendue, gardez-vous bien de vous en vanter devant un pauvre, qui souvent, à moins qu'il ne soit infirme, malade, vieux ou fou, est le propre artisan de sa pauvreté. Il ne vous croira jamais ; il se dira toujours : Je vaux autant que lui, et pourtant je suis pauvre. Il a eu de la chance, et moi je n'en ai pas. Dites-lui tout de suite : Je suis un homme heureux, mais, vrai, je ne le mérite pas plus que vous. Dans ce cas seulement il acceptera de vous une preuve d'amitié.
Alexandre Weill ; Emeraude (1859)
Le vantard montre son courage quand le danger est passé.
Citation japonaise ; Cent proverbes japonais (1885)
Faire de grosses sottises, c'est assez ; s'en vanter, c'est trop.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Habitués à n'entendre vanter que les beautés qu'elles possèdent, les femmes s'en exagèrent l'importance et arrivent naturellement à nier les avantages des autres femmes.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Il n'est pas mauvais aux vantards, de temps à autre, de leur rabaisser le caquet.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
L'homme se vante d'être sobre quand il ne digère plus ; d'être chaste quand son sang est stagnant et son cœur mort ; de savoir se taire quand il n'a plus rien à dire ; et appelle vices les plaisirs qui lui échappent, et vertus les infirmités qui lui arrivent.
Alphonse Karr ; L'esprit d'Alphonse Karr (1888)
La plupart des propos qui s'échangent entre les deux sexes ont le caractère d'un défi fanfaron. Chacun vante sa force en laissant deviner sa faiblesse.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Vanter ce que l'on fit, toujours parler de soi, ou d'un sot ou d'un fat c'est l'ordinaire emploi.
Anne-François-Joachim Fréville ; Temple de la morale (1794)
Vantez les dons d'autrui, sans parler des vôtres, celui-là plaît qui fait valoir les autres.
Anne-François-Joachim Fréville ; Temple de la morale (1794)
Pour apprendre à supporter les vantards, il faut regarder à plus haut que soi.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 12 juin 1876.
Le monde est plein d'ignorants, de vantards, de niveleurs et d'ingrats.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 12 juin 1876.
La plus belle action diminue de son prix pour la trop vanter.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Qui vante ses hauts faits, sa générosité, au lieu de sa valeur, fait voir sa vanité.
Claude Boyer ; Les amours d'Angélique (1669)
Vanter son origine, c'est vanter un mérite qui n'est pas à soi.
Sénèque ; Hercule furieux - env. 60 ap. J.-C.
Mieux vaut avoir affaire à des connaisseurs qu'à des ignorants qui vantent ce qu'il faut blâmer.
Adolphe d'Houdetot ; Le chasseur rustique (1848)
Le vaniteux que personne ne vante se vantera lui-même sans faillir.
Robert Sabatier ; Diogène (2001)
Rien n'a autant de chance de nous tromper que ce qui est vanté par tout le monde.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Ne vanter d'une femme que sa beauté, c'est lui dire qu'elle n'est pas belle.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Le mulet toujours vante, en divisant la paire, sa mère la jument, mais jamais l'âne son père.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
Les hommes qui passent pour être durs sont plus sensibles que ceux dont on vante la sensibilité expansive.
Maurice Chapelan ; Anthologie du journal intime (1947)
Qui vante sait aussi blâmer.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Le présent qu'un ami t'offre en son indigence, quelque petit qu'il soit, reçois-le avec bonté ; et pour premier effet de ta reconnaissance, vante sa libéralité.
Denys Caton ; Les distiques, Livre 1, XX - IIIe s.
On ne vante jamais que ceux qu'on ne craint guère.
Casimir Delavigne ; L'école des vieillards, III, 5 (1823)

Autres dictionnaires à consulter :