Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur couvrir.

1 — Notre citation favorite sur charger :

La citation favorite Couvrir une faute par une autre faute, c'est augmenter ses alarmes, disait Sénèque. Une femme de lettres et poétesse française, Anne Barratin, a écrit : J'aime à fermer les stores quand je reçois un bavard : ne couvre-t-on pas la cage pour empêcher le serin de chanter ?
Thèmes en rapport : #faute #augmenter #fermer #bavard #empêcher #chanter

2 — Les 39 citations et pensées sur le thème : Couvrir.

Couvrir de notre nom les déblatérations injurieuses d'un communard de bas étage me paraît aussi bête qu'imprudent, et je n'entends pas être solidaire de cette sottise.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 26 janvier 1878.

Quand on me couvre de fleurs, c’est pour mieux m'égorger.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 24 février 1873.

À couvrir de boue l'homme qui a gouverné pendant de nombreuses années, on crache au visage de toute la nation qui l'a soutenu et applaudi pendant tout son règne.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 13 janvier 1873.

Il n'y a pas de tache de naissance, quelque grande soit-elle, que l'or ne couvre, et il n'y a pas de faute minuscule que la pauvreté ne découvre et n'amplifie.

Félix Lope De Vega - La petite niaise (1613)

Un faux ami se sert bien souvent de vous ! Il exploite à son profit la considération dont vous jouissez. En vous voyant toujours ensemble, il est naturel de reporter sur lui une partie de l'estime qu'on a pour vous, et vous semblez approuver tout ce qu'il dit, autoriser tout ce qu'il fait. Le premier soin d'un intrigant est de se couvrir de l'amitié d'un honnête homme qui devient sa caution, son répondant. Vous aidez à faire le mal sans le vouloir ; éloignez-vous de lui, trouvez un prétexte pour sortir de ce nid de guêpes.

Victor Cherbuliez - Olivier Maugant (1885)

Toi mort, on te couvre de calomnies, et tu n'es plus là pour te défendre. Pis encore que les calomnies : On t'oublie et c'est comme si tu n'avais pas existé du tout.

Jean Dutourd - Le crépuscule des loups (1971)

Un seul être nous manque et tout se couvre de ténèbres.

Jean Dutourd - La grenade et le suppositoire (2008)

Il y a, dans la frénésie d'exhibitionnisme dont les gens de maintenant sont saisis, quelque chose qui va complètement à rencontre de la civilisation. L'humanité, depuis le fond des temps, se couvre de vêtements. Le vêtement est à l'homme ce que le plumage est à l'oiseau. Il le rend plus beau. Les hommes nus sont comme des oiseaux plumés. Le vêtement donne à la femme les trois quarts de son mystère. Sans mystère, il n'y a pas d'amour. En 1900, grande époque de l'amour, il fallait au moins une demi-heure pour déshabiller sa maîtresse.

Jean Dutourd - Les matinées de Chaillot (1978)

Les gens qui font valoir la raison sont comme ceux qui cassent des cailloux sur les routes: ils vous couvrent de débris et de poussière.

Oscar Wilde - Les aphorismes et pensées (1854-1900)

Le bel esprit est au vrai savoir ce que le masque est à la figure qu'il couvre.

Félix Bogaerts - Les maximes, pensées et réflexions (1837)

La vertu factice s'étale et se pavane, la vertu réelle se couvre, en quelque sorte, d'un voile ; elle a sa pudeur ; il faut qu'on sache la deviner.

Goswin de Stassart - Les pensées et maximes (1780-1854)

Qu'un homme tombe par terre, il y aura toujours des gens prêts à le couvrir de boue.

Goswin de Stassart - Les pensées et maximes (1780-1854)

L'étourderie légère, insouciante, couvre de son voile les abîmes qui l'environnent.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

En ce monde on se couvre mutuellement d'éloges, et les pires cochons sont célébrés comme des gens de génie. Grande bassesse d'esprit, grande médiocrité d'esprit, grande bêtise, au fond de tout cela. Combien sentent, comprennent, le plaisir qu'il y a à être soi, à dire ses idées à soi, avant tout autre chose.

Paul Léautaud - Le journal littéraire (1968)

Le temps ronge tout, la terre couvre tout.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

Il est impossible que je passe six ou sept heures en tête à tête avec toi sans mourir d'envie de te couvrir de baisers.

Giacomo Casanova - L'histoire de ma vie (1789-1798)

Ainsi que le soleil, la vérité se couvre quelquefois d'un nuage.

La Rochefoucauld-Doudeauville - Le livre des pensées, 174 (1861)

L'orgueil ne réussit jamais mieux que quand il se couvre de modestie.

Chevalier de Méré - Les maximes et sentences (1687)

J'aime à fermer les stores quand je reçois un bavard : ne couvre-t-on pas la cage pour empêcher le serin de chanter ?

Anne Barratin - De vous à moi (1892)

Le sourire du méchant couvre, aux yeux de l'homme bon, tout ce que son cœur renferme de perfide.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Couvrir une faute par une autre faute, c'est augmenter ses alarmes.

Sénèque - Agamemnon - env. 60 ap. J.-C.

Un feu mal couvert finit toujours par se rallumer.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Couvrir une faute par un crime, c'est faire un trou pour enlever une tache.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Le mystère qui couvre nos bonnes actions, comme celui qui voile nos plaisirs, ajoute tout le temps à notre jouissance en la rendant plus pure et plus intime.

Jacques-Henri Meister - De la morale naturelle (1788)

Déchirez ce voile de feuillages qui couvre votre confusion sans pouvoir guérir votre plaie.

Saint Bernard de Clairvaux - La considération (1149-1152)

Le manteau de l'arrogance ne couvre qu'un squelette.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Un défaut bien souvent couvre un autre défaut.

Jean-Jacques Rousseau - Julie ou la nouvelle Héloïse (1761)

Le précepte de couvrir les fautes de son prochain ne se rapporte qu'à celles qui ne font de tort à personne ; qu'une injustice qu'on voit, qu'on tait, et qui blesse un tiers, on la commet soi-même ; et que comme ce n'est que le sentiment de nos propres défauts qui nous oblige à pardonner ceux d'autrui, nul n'aime à tolérer les fripons s'il n'est un fripon comme eux.

Jean-Jacques Rousseau - Julie ou la nouvelle Héloïse (1761)

Se couvrir de ridicule est le propre du sot qui veut étaler sa science.

Maxalexis - Plus sot que toi, je meurs (2004)

Bien des hommes couvrent leur méchanceté du manteau de l'hypocrisie.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

N'oubliez jamais que le ciel le plus serein peut à chaque instant se couvrir de sombres nuages.

Félix Bogaerts - Les maximes, pensées et réflexions (1837)

Le voile de la modestie couvre le mérite, et le masque de l'hypocrisie cache la malignité.

Jean de La Bruyère - Les Caractères, Des jugements (1688)

La confiance en soi-même couvre l'ignorant de ridicule.

Thomas Hardy - Loin de la foule déchaînée (1874)

La malice la plus couverte est la pire.

Marguerite de Navarre - L'Heptaméron (1559)

Les avares, Dieu ne les couvre pas de sa clémence.

Tahar Ben Jelloun - L'enfant de sable (1985)

Qui couvre la haine a des lèvres trompeuses ; qui prononce des blâmes est un insensé.

Salomon - La Bible, X, 18 - Xe s. av. J.-C.

Les succès couvrent les fautes, les revers les rappellent.

Pierre-Marc-Gaston de Levis - Les maximes et préceptes (1808)

Découvrir saint Pierre pour couvrir saint Paul.

Antoine Oudin - Les curiosités françaises (1640)

Les sottises de ceux qui sont préférés aux gens de mérite, les vengent et couvrent de boue les protégés bien bas, les protecteurs bien bêtes et les plats intrigants qui se mêlent de tout ce qui est injuste.

Charles-Joseph de Ligne - Les lettres, maximes et pensées (1809)

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quel pays provient le proverbe Le fumier couvert d'or reste toujours du fumier ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations masquer » Protéger » Défendre » Étouffer » Charger » Cacher » Justifier »
Top