Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur essuyer.

Les 35 pensées et citations sur essuyer :

Qui désire peut échouer ; qui demande peut essuyer un refus.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Il est des hommes qui lavent les insultes pour essuyer les échecs.
Robert Sabatier - Œuvre : Le livre de la déraison souriante (1991)

La main de l'amour ou de l'amitié essuie les jeunes larmes ; les vieilles tombent.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

La parfaite modestie ne consiste pas tant à rejeter les louanges qui lui font dues qu'à paraître insensible aux injustices qu'elle essuie.
Simon de Bignicourt - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Quand la main d'une épouse essuie le visage mouillé de sueur de son mari, toutes ses fatigues sont à l'instant oubliées.
Félicité Robert de Lamennais - Œuvre : Le livre du peuple (1838)

Espérez : le soleil chassera les nuages, le bonheur essuiera vos larmes.
Jules Sandeau - Œuvre : Marianna (1839)

Les larmes perdent de leur amertume dès que la main de l'amour les essuie.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : Le petit livre de l'amour (1854)

Si mon ami m'afflige, il essuiera mes larmes.
Julie de Lespinasse - Œuvre : Les maximes, réflexions et pensées (1776)

Essuyer une larme est chose facile, l'assécher l'est beaucoup moins.
Jean-Jules Richard - Œuvre : Le voyage en rond (1973)

Qui ne prétend à rien ne peut essuyer de refus.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 21 septembre 1876.

Jours de fêle ! vous cherchez à essuyer les larmes des autres jours.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

Aux yeux de la religion, le riche qui assiste le pauvre, le fort qui soutient le faible, l'hôte qui accueille l'étranger, l'homme bienfaisant qui essuie les pleurs de l'infortuné, soulagent, soutiennent, accueillent et consolent un être créé à l'image de Dieu, que dis-je ? Dieu lui-même.
Benjamin Delessert - Œuvre : Le guide du bonheur (1839)

Souvent, si toute consolation te fuit, tu dois te résigner en secret : c'est seulement quand tu es victime d'une violence que la foule s'intéresse à toi. Quant à l'injustice que tu essuies, personne n'y prend garde.
Johann Wolfgang von Goethe - Œuvre : Les maximes et réflexions (1749-1832)

L'habitude de voir arriver des malheurs que nous n'avons jamais essuyés, et que rien ne nous annonce, nous endurcit pour ceux qui en sont accablés.
Philippe-Auguste de Sainte-Foy - Œuvre : Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)

Si quelques beaux yeux versent des larmes à votre départ, vous pouvez les essuyer en leur promettant d'être de retour dans quelques mois.
Philip Dormer Stanhope - Œuvre : Lettre à son fils Philippe Stanhope, le 10 juin 1751.

La raison est un miroir qu'on a reçu du ciel ; il se ternit, il faut l'essuyer. Il faut commencer par se corriger soi-même avant de vouloir corriger les hommes.
Confucius - Œuvre : Les entretiens - VIe s. av. J.-C.

C'est le genre de type obscur et besogneux qui s'achète un complet tous les dix ans, qui moud le café et essuie la vaisselle chez lui, tout en faisant ponctuellement un lardon à sa grognace.
Frédéric Dard - Œuvre : Les pensées de San-Antonio (1996)

Quand on a tant essuyé de refus et tant espéré sans oser, comment ne pas passer le restant de sa vie à considérer chaque baiser comme une victoire ?
Frédéric Beigbeder - Œuvre : Un roman français (2009)

Il est doux d'essuyer d'une main secourable les larmes d'un ami que le malheur accable.
Étienne Vigée - Œuvre : Les aveux difficiles (1783)

Une maman, c'est une mère qui accepte tout de son tout petit. Elle le nourrit, le soigne, l'habille, le lave, l'essuie, ramasse dix fois ses jouets quand il les jette à terre, ne se fâche jamais, lui sourit sans arrêt, le câline quand il pleure, le fait rire quand il a envie de rire, lui fait plein de bisous légers sur le ventre, sur les fesses, sur la tête, et sur les mains.
Jacques Salomé - Œuvre : Les contes des petits riens et de tous les possibles (2014)

La vie du cultivateur est semée de contentements, toujours quelque espérance le dédommage des pertes qu'il essuie.
Ménandre - Œuvre : Les fragments - IVe s. av. J.-C.

Où sont, dans notre famille, ceux qui savent consoler, fortifier, relever, comprendre les autres ? Qui donc sait essuyer une larme, recueillir un soupir, donner un bon conseil ? Qui sait deviner une peine, provoquer une confidence, solliciter un épanchement, respecter un secret, panser une blessure, mériter la confiance illimitée ? Et d'où vient cette lacune ? D'un manque de spiritualité de vie intérieure. La sainte sollicitude est remplacée par la susceptibilité vigilante. On s'aborde par le dehors, avec une gaieté plus ou moins railleuse. On ne met en communauté ni les choses belles ni les choses éternelles. Et la frivolité rend sec, et le badinage perpétuel déshonore la vie. Dieu, l'infini, le sublime, sont absents.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Les fragments d'un journal intime (1852)

Les seules larmes dont l'amertume soit sans mélange sont celles qui ne tombent dans le sein de personne et que personne n'essuie.
Félicité Robert de Lamennais - Œuvre : Le livre du peuple (1838)

Celui qui court après la faveur n'est pas sûr de l'atteindre, et encore moins de la conserver ; mais quant aux caprices et aux dégoûts qu'il lui faut essuyer, c'est chose certaine, et sur laquelle il peut compter.
Pierre-Marc-Gaston de Levis - Œuvre : Les maximes et préceptes (1808)

Le temps a deux ailes : l'une essuie nos larmes, l'autre emporte nos joies.
Jules Sandeau - Œuvre : Marianna (1839)

Mon cœur, où ont cuvé dans la solitude, les passions, les fantaisies et les rêves d'un autre monde, de sorte qu'il est maintenant bosselé et tordu comme de la vaisselle hors de service, et qu'on aura beau l'essuyer et le rincer, toujours il aura la froide odeur de tout ce qu'on y a mangé autrefois.
Gustave Flaubert - Œuvre : Les lettres à Louise Colet (1847)

Les plus brillantes fortunes ne valent pas souvent les petitesses qu'il faut faire pour les acquérir, ni les humiliations qu'il faut essuyer.
Jean-Baptiste de La Roche - Œuvre : Les pensées et maximes (1843)

En amour, comme en amitié, il est dur d'essuyer un refus.
Marie-Jeanne Riccoboni - Œuvre : Les lettres d'Elizabeth–Sophie de Vallière (1772)

Donne tes yeux, que je les essuie en les baisant.
Honoré de Balzac - Œuvre : Le père Gloriot (1834)

Je vous en prie : laissez votre mouchoir dans votre poche ou dans votre sac. Il ne suffit pas d'essuyer vaguement une larme lorsqu'on vient nous parler de la misère des lépreux. Ni de sortir — avec un grand soupir — un billet de son portefeuille. Il s'agit de ne plus être lâche. Plus personne aujourd'hui ne doit être condamné à la lèpre à perpétuité. Cela dépend de nous, de nous, les bien-portants, les gens heureux, très heureux, trop heureux.
Raoul Follereau - Œuvre : Une bataille pas comme les autres (1964)

Les larmes essuyées par les mains d'un ami deviennent moins amères.
Charles-Albert Demoustier - Œuvre : Les consolations (1804)

L'esprit de Jésus est un esprit de paix, de miséricorde et d'amour. Ceux qui persécutent en son nom, qui scrutent les consciences avec l'épée, qui torturent le corps pour convertir l'âme, qui font couler les pleurs au lieu de les essuyer ; ceux-là n'ont pas l'esprit de Jésus.
Félicité Robert de Lamennais - Œuvre : Les paroles d'un croyant (1833)

Le vrai moyen de se rendre habile dans les affaires, et de les faire réussir, c'est de ne pas se laisser abattre par les premiers dégoûts qu'on a à essuyer, ou par les premiers obstacles qu'on a à vaincre.
David Augustin de Brueys - Œuvre : Les amusements de la raison (1721)

Qu'il est cruel de n'avoir sur la terre pas une main pour essuyer ses pleurs !
Charles-Albert Demoustier - Œuvre : Les lettres à Émilie (1786-1798)

Les larmes du malheureux ne veulent être essuyées que par ceux qui savent en répandre.
Réflexion populaire - Œuvre : Les Échos de la pensée, 41 (1855)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :