Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur obstination

Ce dictionnaire contient 30 pensées et citations obstination :

Se piquer d'être conséquent est souvent une faute, une preuve de sottise et de ridicule obstination, il faut se défier de ses partis pris, se régler uniquement sur les faits.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
L'obstination, c'est la volonté s'affirmant sans pouvoir se justifier, c'est la persistance sans motif plausible, c'est la ténacité de l'amour-propre substituée à la ténacité de la raison ou de la conscience.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 mai 1853.
Indulgent pour toute insuffisance humble, je me sens peu souple pour l'obstination.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 août 1865.
On ne s'obstine souvent au mal que par le faux orgueil de rebrousser chemin.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
L'obstination c'est la volonté s'affirmant sans pouvoir se justifier, c'est la persistance sans motif plausible, c'est-à-dire raisonné et désintéressé, c'est la ténacité de l'amour-propre.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 mai 1853.
Celui qui s'obstine à exprimer une vérité dommageable pèche par excès de méchanceté ou par manque d'imagination.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Qui s'obstine à ne consulter que son cœur est condamné tôt ou tard à écouter la raison.
Benjamin Constant ; Adolphe, VI (1816)
Il est deux choses contre lesquelles on ne peut trop se tenir en garde : l'obstination, si l'on se renferme dans sa sphère ; l'insuffisance, si l'on en sort.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)
Les caprices non réprimés de l'enfant deviendront l'obstination du vieillard.
Augusta Amiel-Lapeyre ; Les pensées sauvages (1909)
La persévérance est la compagne du courage ; l'obstination est le partage de l'ignorance.
Isocrate ; Les discours de morale - IVe s. av. J.-C.
Il y a aussi loin de l'obstination à la fermeté qu'il y a loin de la fermeté au découragement.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
L'indocilité de l'esprit et l'inflexibilité du caractère ne font que des obstinés.
Abbé Roubaud ; Les nouveaux synonymes français (1786)
L'obstination, aveugle, est un égoïsme ; la fermeté, clairvoyante, est une vertu.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 mai 1853.
Pour conserver un ami, il faut encore plus d'obstination que d'amitié.
Charles Régismanset ; Les questions coloniales (1900-1912)
L'obstination, c'est la persistance sans motif plausible.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1852)
L'opiniâtreté, plus on lui fait la guerre, et plus elle s'obstine.
Destouches ; Le glorieux, le 18 janvier 1732.
Qui s'obstine à mordre un caillou, ne réussit qu'à se briser les dents.
Laurent-Pierre de Jussieu ; Simon de Nantua (1829)
L'obstination et ardeur d'opinion est la plus sûre preuve de bêtise.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Toutes les femmes tournent avec obstination autour de ce qui doit les brûler.
Henry de Montherlant ; La reine morte, le 8 décembre 1942.
Dès qu'on m'a calomnié volontairement, je me tais, avec obstination.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 20 mai 1869.
Tout raisonnement échoue devant l'obstination.
Maxime Du Camp ; Les forces perdues (1867)
L'homme impérieux et obstiné est craint et repoussé de tous.
François de Reynaud de Montlosier ; Les mystères de la vie humaine (1829)
S'obstiner à pleurer sur sa ruine, c'est préparer un mauvais mortier pour la reconstruction.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
L'obstination, c'est la ténacité de l'amour-propre substituée à la ténacité de la raison.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1852)
La fermeté écoute les raisons, comprend les objections et s'incline devant le bon sens, la logique, la conscience et la supériorité des lumières. L'obstination, affaire de tempérament, agit par instinct ; la fermeté, force morale, agit par principe. La première, aveugle, est un égoïsme ; la seconde, clairvoyante, est une vertu.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 mai 1853.
La marque de l'obstination, c'est de ne pouvoir, et surtout de ne vouloir pas examiner ni prouver, mais de vouloir parce que l'obstination n'écoute rien, ne comprend rien et ne s'incline devant rien.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 mai 1853.
L'obstination dans le mal est le crime des démons.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
L'obstination, affaire de tempérament, agit par instinct ; la fermeté, force morale, agit par principe.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 mai 1853.
Il ne faut pas s'obstiner, mais persévérer.
Paul Valéry ; Variété (1930)
Le plaisir cesse d'être goûté, quand mal à propos on s'obstine à la fade uniformité.
Antoine Bret ; L'école amoureuse, le 11 septembre 1747.

Autres obstinations des citations à consulter :