Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations célèbres sur reconnaître.

1 — Notre citation préférée sur reconnaître :

La citation préférée Reconnaître ses torts est peu, il faut les réparer, disait Henri-Frédéric Amiel. Un professeur et écrivain français, Jean-Étienne-Judith Forestier, a écrit : C'est dans le péril qu'on reconnaît les hommes vraiment courageux, de même que c'est dans l'adversité qu'on reconnaît les vrais amis.
Thèmes en rapport : #reconnaître #réparer #courageux #adversité #amis

2 — Les citations et mots de célébrités sur reconnaître :

Lorsque le bonheur longtemps rêvé nous visite enfin, notre cœur ne le reconnaît pas.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

Il n'est jamais trop tard pour reconnaître qu'on a commis une faute : car finir par la reconnaître, c'est commencer à la réparer.

Emile de Girardin - Les pensées et maximes (1867)

L'esprit est la seule puissance à laquelle on se laisse volontairement subjuguer, et l'envie même la relève en cherchant à l'amoindrir ; car on ne s'attaque qu'au vrai talent et le déprécier c'est le reconnaître.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

On reconnaît aisément le sage à sa modestie, et le sot à son orgueil.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

Il est des gens à qui il importerait très peu d'être reconnus pour ce qu'ils sont, si cette reconnaissance ne devoir pas leur être funeste et désavantageuse : c'est ce qui rend l'extérieur de la vertu et de l'honneur si commun parmi les hommes.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

Reconnaître ses torts, c'est déjà se pardonner.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

Reconnaître ses erreurs est une marque de courage et preuve d'intelligence.

Pierre-Marc-Gaston de Levis - Les réflexions sur les erreurs (1808)

Il y a des vérités si frappantes que l'on croit les reconnaître, quoiqu'on les entende pour la première fois.

Pierre-Marc-Gaston de Levis - Les réflexions sur l'amitié (1808)

Le monde est plein d'honnêtes gens. On les reconnaît à ce qu'ils font les mauvais coups avec plus de maladresse.

Charles Péguy - Les pensées inédites (posthume, 1934)

Reconnaître sa mauvaise foi n'est pas forcément reconnaître la fausseté du but.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

Heureux celui qui, après s'être égaré, peut se retrouver et reconnaître son erreur.

Madeleine de Puisieux - Les conseils à une amie (1751)

Un sot qui se regarde dans un miroir ne se reconnaît pas lui-même.

Sophie Arnould - Les pensées, maximes et anecdotes (1740-1802)

Le plus grand défaut des hommes n'est pas d'ignorer, c'est de ne pas reconnaître qu'ils ignorent.

Adrien Destailleur - Les observations morales, critiques et politiques (1830)

On reconnaît l'homme supérieur dans la foule, parce qu'il fait toujours ce qu'il sait faire.

Adam Mickiewicz - Les maximes et sentences (1798-1855)

Comment reconnaître un anglophone d'un francophone, quand on est sourd ? Portons un canadien à ébullition : s'il devient rouge, c'est un francophone. S'il ne devient pas rouge, c'est qu'il était rouge avant, c'est donc un anglophone.

Pierre Desproges - Les étrangers sont nuls (1998)

On reconnaît le rouquin aux cheveux du père et le requin aux dents de la mère.

Pierre Desproges - Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite (1985)

Reconnaître aux gens le pouvoir de faire souffrir, c'est se mettre dans leur dépendance.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 11 mai 1877.

Une des plus grandes preuves de médiocrité, c'est de ne pas savoir reconnaître la supériorité là où elle se trouve réellement.

Jean-Baptiste Say - Les pensées détachées (1818)

Si vous reconnaissez votre faute, hâtez-vous de la réparer.

François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Le connétable de Bourbon et Bayard (1712)

Reconnaître n'est pas connaître ; on reconnaît facilement ce qu'on ne connaît pas.

Gaston Bachelard - Le nouvel esprit scientifique (1934)

Aujourd'hui, on ne voit plus rien, on passe son temps à reconnaître.

Daniel Pennac - Monsieur Malaussène (1995)

Qui reconnaît ses torts demande pardon.

Mark Twain - Les aventures de Huckleberry Finn (1884)

On reconnaît ses amis dans le besoin, et ses ennemis dans le malheur.

Chevalier de Méré - Les maximes et sentences (1687)

Comprendre, ce n'est pas tout comprendre, c'est aussi reconnaître qu'il y a de l'incompréhensible.

Edgar Morin - La méthode, Éthique (2004)

On reconnaît l'amitié d'un homme ou d'une femme à sa discrétion.

Christian Bobin - L'inespérée (1994)

Savoir rompre ; c'est à cela qu'on reconnaît un homme mûr.

Milan Kundera - La valse aux adieux (1976)

Il faut peu de temps pour reconnaître le faux métal sous la dorure.

Fernando de Rojas - La Célestine - XVIe siècle.

Reconnaître, c'est prouver que je ne cache rien.

Claude Aveline - C'est vrai, mais il ne faut pas le croire (1955)

Les cons ça ose tout ; c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Michel Audiard - Les tontons flingueurs (1963)

Calypso voit Mercure et le reconnaît.

Homère - L'Odyssée, V, 79 - IXe s. av. J.-C.

Les amis véritables se reconnaissent à l'épreuve du malheur.

Ésope - Les voyageurs et l'ours - VIe s. av. J.-C.

S'irriter d'un reproche, c'est reconnaître qu'on l'a mérité.

Tacite - Les annales - IIe siècle.

Envier, c'est se reconnaître inférieur.

Pline le Jeune - Les lettres, VI - IIe siècle.

Éducation : Ce qui manque à l'ignorant pour reconnaître qu'il ne sait rien.

Albert Brie - Le mot du silencieux (1978)
« Les citations précédentes

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quelle origine est le proverbe Le fou se reconnaît sans clochette ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations reconnaissant » Reconnaissance » Avouer » Confesser »
Top