Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur acquis.

Notre citation et pensée favorite :

La citation favorite Tout ce qui ne fait qu'embarrasser la mémoire, sans être exploité par l'intelligence, peut s'appeler du fatras. Le fatras est un pseudo-trésor dont l'esprit ne tire qu'une pseudo-connaissance. Il faut savoir déblayer sa richesse, nettoyer ses casiers, purifier sa pensée, rejeter l'inutile, c'est-à-dire récapituler, et simplifier son acquis. (Henri-Frédéric Amiel)

Les 39 pensées et citations sur acquis :

Je ne puis compter sur aucun progrès acquis et demain peut ruiner tout l'effet d'un mois de patience, de dépense et de soins. Ô la vieille baraque en démolition ! En vieillissant on est toujours entre deux inconvénients : trop ou trop peu de précautions ; l'un délicatise, l'autre entame.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 15 mars 1875.

L'homme, cet être de progrès, doit savoir d'où il vient pour savoir où il va, pouvoir additionner ce qu'il a acquis, appris ou pensé hier, avec ses acquisitions, observations et pensées d'aujourd'hui ; en un mot, il doit avoir une mémoire. Sans mémoire, il rentrerait dans la tombe absolument le même qu'il est sorti du sein de sa mère, aux cheveux blancs près.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Les essais critiques (1931)

Le caractère primitif a beau être recouvert par les alluvions ultérieures de la culture et de l'acquis, il revient toujours à la surface quand les années ont usé l'accessoire et l'adventice. J'admets les grandes crises morales qui révolutionnent parfois l'âme, mais je n'y compte pas. C'est une possibilité, ce n'est pas une probabilité.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 28 décembre 1880.

Toutes mes habitudes antérieures se liquéfient subitement ; il me semble que je recommence d'être, et que par conséquent tout le capital acquis a disparu d'un coup. Je suis un nouveau-né perpétuel qui ne réussit pas à s'ossifier dans un moule définitif. Je suis un esprit qui n'a pas épousé un corps, une patrie, un préjugé, une vocation, un sexe, un genre. Suis-je seulement bien sûr d'être un homme, un Européen, un tellurien ?
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 3 juillet 1874.

Je sens ma main vaciller et mon écriture se déformer de jour en jour. Le bénéfice de toutes les habitudes se perd pour moi avec une facilité extraordinaire. Rien n'est acquis et consolidé, pas même ce que je répète constamment, la marche, la parole, l'écriture. Tout s'efface sur le sable mobile de ma nature qui ne s'approprie et ne retient rien avec force. Je n'ai aucune mémoire, et je dois toujours tout recommencer. Cette fluidité déplorable me rend archi-pauvre, car je ne puis rien accumuler.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 20 janvier 1875.

Dans ce monde implacable rien n'est jamais acquis, toutes les culbutes, rechutes et reculs sont toujours possibles.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

La volonté, c'est le seul bien qu'on ne perd jamais une fois acquis.
Jean Dutourd - Œuvre : Le complexe de César (1946)

L'homme ne saurait avoir acquis ni une vertu ni une science plus grande que la politique.
Jacques Amyot - Œuvre : La comparaison d'Aristide avec Marcus Cato (1572)

L'éducation de l'homme ne finit qu'alors qu'il a acquis assez de force pour guider celle des autres.
Félix Bogaerts - Œuvre : Les maximes, pensées et réflexions (1837)

Mon acquis intellectuel est aussi évaporable que ma vitalité.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 6 septembre 1877.

On ne peut remplacer un droit acquis et reconnu qu'en lui opposant un autre droit légalement acquis et légalement reconnu.
Louis-Napoléon Bonaparte - Œuvre : Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Sache vivre de ce que tu as justement acquis : méprise les richesses que procure l'iniquité. Content de ce que tu possèdes, abstiens-toi de ce qui ne t'appartient pas.
Phocylide de Milet - Œuvre : Les sentences et adages - VIe s. av. J.-C.

Il n'y a de sûr et durable que ce qui a été acquis lentement par le fruit du travail et par l'économie. Tout le reste est éphémère en ce monde et, comme on a coutume de dire quelquefois : Le flot l'apporte et la marée le remporte.
Jean-Baptiste Sébastien Krantz - Œuvre : Les préceptes et proverbes (1895)

Il n'y a de sûr et durable que ce qui a été acquis lentement par le travail et par l'économie. Tout le reste est éphémère en ce monde et, comme on a coutume de dire quelquefois : Le flot l'apporte et la marée le remporte.
Jean-Baptiste Sébastien Krantz - Œuvre : Les préceptes et proverbes (1895)

Les avantages acquis par le mérite des aïeux se perdent par le démérite de leurs descendants.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Qu'il est doux le savoir acquis à la sueur de son front.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

L'argent mal acquis ne profite guère.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Sans la vigilance, on perd tout ce que l'on avait acquis.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Les biens acquis par l'égoïsme sont comme des fruits qui jonchent la terre et y pourrissent aux yeux des nécessiteux, car il aime mieux les gaspiller ou les laisser perdre que d'en voir jouir les autres.
Louis-Auguste Martin - Œuvre : L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

C'est l'une des grandes naïvetés de la justice d'estimer que l'argent souvent mal acquis a été toujours bien placé.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mille et une pensées (2005)

Le patrimoine est réputé mal acquis lorsque sa valeur excède les maigres économies des comptables et des moralistes qui les examinent à la loupe.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Rien n'est jamais acquis à l'homme ; ni sa force ni sa faiblesse ni son coeur.
Louis Aragon - Œuvre : Il n'y a pas d'amour heureux (1944)

On tient beaucoup à ce qu'on a péniblement acquis.
Gaston Bachelard - Œuvre : La formation de l'esprit scientifique (1938)

La résignation à l'emmerdement est un des premiers acquis de l'éducation.
Edgar Morin - Œuvre : Le vif du sujet (1962)

Un bien acquis sans peine est un trésor en l'air.
Pierre Corneille - Œuvre : La suite du menteur (1645)

Un tort n'efface pas vingt mérites acquis.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 24 mai 1875.

Tout ce que j'ai acquis m'a rendu avide de ce que je ne pouvais pas acquérir.
George Sand - Œuvre : La ville noire (1861)

Il est rare qu'on écrive pour instruire les autres des connaissances qu'on a acquises, mais pour leur apprendre qu'on est instruit.
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Œuvre : Les pensées et réflexions morales (1760)

Un avantage est une qualité reçue ; une qualité est un avantage acquis.
Hypolite de Livry - Œuvre : Les pensées et réflexions (1808)

Bien acquis bêtement, est dépensé sottement.
Dicton français - Œuvre : Les dictons rimés de l'Anjou (1858)

Rien n'est jamais acquis à l'homme, ni sa force, ni sa faiblesse, ni son coeur ; et quand il croit ouvrir ses bras son ombre est celle d'une croix, et quand il croit serrer son bonheur il le broie.
Louis Aragon - Œuvre : Il n'y a pas d'amour heureux (1944)

De tout bien mal acquis qu'on le rende !
Victor Hugo - Œuvre : La légende des siècles, Les quatre jours d'Elciis (1883)

Bien mal acquis profite toujours à quelqu'un.
Paul Léautaud - Œuvre : Passe-Temps (1928)

Le bonheur acquis par l'isolement est celui du repos.
Sigmund Freud - Œuvre : Malaise dans la civilisation, II (1929)

Rien n'est jamais acquis, et on doit veiller toujours, jusque dans le repos.
Erik Orsenna - Œuvre : Deux étés (1997)

J'ai peur du bien qui n'est pas acquis à la sueur de mon front.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les parents pauvres (1847)

L'honneur acquis est caution de celui qu'on doit acquérir.
La Rochefoucauld - Œuvre : Les réflexions ou sentences et maximes morales (1665)

L'abolition d'un droit honteux n'est que l'acquit d'une dette envers l'honnêteté.
Beaumarchais - Œuvre : Le mariage de Figaro, I, 10 (1778)

En ce monde rien n'est jamais acquis, il faut trembler sans cesse. Le monde pèse lourd. C'est là sa caractéristique. Dès qu'il s'allège, les gens respirent et crient de joie. Ils sont comme des cerfs-volants lâchés en plein ciel, ils se grisent d'espace et d'azur. Ils croient que la ficelle a cassé, qu'on va grimper à l'infini. Les malheureux ! C'est à ces moments-là qu'ils devraient se méfier le plus.
Jean Dutourd - Œuvre : Les horreurs de l'amour (1963)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :