Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur avare.

Les 90 pensées et citations sur avare. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur avare des quatre coins du monde :

Le prodigue n'a jamais autant de plaisir à dépenser que l'avare à thésauriser.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

L'avare est comme l'hydropique. Plus il a d'eau dans le ventre, plus il a soif.
Alexandre Weill - Œuvre : Le petit trésor d'esprit (1874)

Vivre pauvre pour mourir riche, tel est le sort de la plupart des riches avares !
Alexandre Weill - Œuvre : Le petit trésor d'esprit (1874)

L'avare ne raisonne point et ne forme aucun projet d'avenir. Il n'est en proie qu'à une unique pensée, celle d'entasser argent sur argent. Il n'a communément d'autre vice que sa manie ; mais aussi il est complétement dépourvu de vertus, même de l'amour de la famille.
Adolphe de Chesnel - Œuvre : La sagesse populaire (1856)

Le temps a, comme l'argent, ses avares et ses prodigues ; mais les premiers sont plus rares que les seconds.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Le but de l'avare n'est pas d'amasser de l'or : c'est de mettre en réserve de la puissance. Il se sent plus fort que toutes les tentations, parce qu'il se dit : Si je voulais !
Diane de Beausacq - Œuvre : Les pensées et maximes de la vie (1883)

L'avare se prive de tout, de peur d'être un jour privé de quelque chose.
Diane de Beausacq - Œuvre : Les pensées et maximes de la vie (1883)

L'avare est réellement pauvre ; son or appartient à son imagination qui n'en veut rien céder à ses besoins.
Sénèque - Œuvre : Les pensées et morales - Ier s. ap. J.-C.

Ma grand-mère, qui était un peu avare, m'a donné de bonnes leçons là-dessus quand j'étais enfant. Lorsque je lui demandais des cadeaux ou de l'argent, elle se gardait bien de me céder, ce qui m'enrageait, naturellement. Tu seras bien content d'avoir tout cela quand je n'y serai plus, me disait-elle. J'avais trouvé un joli sophisme à lui rétorquer : Mais je serai si malheureux de ta mort que cela ne me fera plus aucun plaisir !
Jean Dutourd - Œuvre : Le fond et la forme (1965)

Pour l'avare, il n'y a point de jeu, mais un sérieux perpétuel de la vie, un regard qui se porte sans cesse vers l'avenir, une prévoyance quasiment instinctive, et qui ne se limite pas à lui.
Jean Dutourd - Œuvre : Le fond et la forme (1965)

L'avare est un méconnu. Il travaille dans l'obscurité et le discrédit à conserver le monde pour ses petits-neveux, à le rendre plus opulent et plus utile.
Jean Dutourd - Œuvre : Le fond et la forme (1965)

L'avare ménage le monde ; il y touche peu. Il le respecte ; il tâche de le conserver aussi intact que possible, afin de le léguer dans sa totalité à ses descendants. C'est un altruiste qui sait qu'on lui a seulement prêté le monde, et non pas donné.
Jean Dutourd - Œuvre : Le fond et la forme (1965)

S'il arrive à l'avare de prêter quelque chose, il le prêtera évidemment à son semblable, à un autre avare qui en connaîtra le prix et le lui rendra, car les avares sont exacts.
Jean Dutourd - Œuvre : Le fond et la forme (1965)

L'avare est un sage qui considère le monde comme un désert qu'il faut traverser avec un morceau de pain rassis et une gourde d'eau tiède. Il prend ses mesures pour une longue marche. Il se prive sans cesse pour ne pas mourir à moitié chemin.
Jean Dutourd - Œuvre : Le fond et la forme (1965)

L'avare ne manque pas moins de ce qu'il a que de ce qu'il n'a pas.
François Pouqueville - Œuvre : Voyage de la Grèce (1820-1822)

L'avare éprouve à la fois tous les soucis du riche et tous les tourments du pauvre.
Albert Guinon - Œuvre : Le Figaro, le 7 mai 1910.

Une dépense faite par autrui sous les yeux de l'avare lui devient presque une souffrance personnelle.
Albert Guinon - Œuvre : Le Figaro, le 7 mai 1910.

L'avare est presque toujours opiniâtre, car l'avarice est déjà un entêtement.
Albert Guinon - Œuvre : Le Figaro, le 7 mai 1910.

Le véritable amoureux de l'argent n'est point l'homme de luxe qui s'en fait honneur jusqu'à la prodigalité, ou même l'homme de plaisir qui en épuise les jouissances. Le véritable amoureux de l'argent c'est l'avare qui n'en fait aucun emploi, et dont l'unique bonheur est dans le sentiment de la possession.
Antonin Rondelet - Œuvre : Le livre de la vieillesse (1888)

Riches : Suspectés d'être avares puisqu'ils ne dépensent pas tout l'argent qu'ils possèdent. Ils vivaient en France jusqu'à la fin du deuxième millénaire.
Philippe Bouvard - Œuvre : Bouvard de A à Z (2014)

Un avare n'a jamais honte d'un autre avare.
Saint Bernard de Clairvaux - Œuvre : La considération (1149-1152)

La figure de l'avare s'épanouit dès qu'on lui laisse entrevoir le moindre gain à faire.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

La crainte de perdre jette l'avare dans des frayeurs incroyables, et lui fait faire des convulsions involontaires.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

Il geint comme un avare devant le paquet de titres russes de son grand-père.
Frédéric Dard - Œuvre : Les pensées de San-Antonio (1996)

L'avare est comme ces amants qu'un excès d'amour empêche de jouir.
Jean-Benjamin de Laborde - Œuvre : Les pensées et maximes (1791)

Les avares eux-mêmes méprisent l'avarice, dès qu'ils croient l'apercevoir chez les autres.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

L'avare est un bienfaiteur méconnu de l'ingrate humanité. Il ne prend pas sa part de jouissance, et il prend plus que sa part de l'épargne. Il accumule des forces dont profiteront les générations futures.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

L'avare, l'homme orgueilleux, le beau parleur, ne peuvent faire que de mauvais amis.
William Penn - Œuvre : Les fruits de l'amour d'un père (1790)

L'avare n'a ni Dieu, ni femme, ni ami, l'or lui tient lieu de tout.
William Penn - Œuvre : Les fruits de l'amour d'un père (1790)

L'avare ne peut jamais amasser autant qu'il désire, et tremble continuellement de perdre ce dont il n'ose faire usage.
William Penn - Œuvre : Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Le coffre d'un avare abhorre le vide.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

L'avare qui craint un écueil, se jette contre un autre : il ne donne rien, de peur de s'appauvrir ou d'être payé d'ingratitude, et il ne faut pas s'en étonner : comment pourrait être bon pour les autres celui qui ne l'est pas pour lui-même ? S'il lui arrive quelquefois d'être forcé par les circonstances à être libéral, que de regrets ne lui coûte pas sa fausse générosité ! Combien de fois ne se la reproche-t-il pas en secret ! Souvent même son avarice ne peut se déguiser, elle se décèle par quelques traits de mesquinerie qui lui échappent, et qui lui ôtent tout le mérite de sa libéralité. Sa réputation même dépose contre lui !
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

L'économe n'épargne que pour donner plus ; l'avare n'amasse que pour enfouir plus.
David Augustin de Brueys - Œuvre : Les amusements de la raison (1721)

Un riche qui est avare est plus pauvre qu'un pauvre qui est libéral.
Citation orientale - Œuvre : L'Orient en maximes et proverbes (1909)

Un avare qui garde son argent ressemble à un homme qui a du pain devant lui et qui ne mange pas.
Citation orientale - Œuvre : Les maximes et sentences orientales (1811)

L'or et l'argent, en nous rendant avares, éteignent le sentiment de la générosité.
Gabriel Bonnot de Mably - Œuvre : Entretiens de Phocion (1763)

Le pauvre manque de beaucoup de choses ; un avare manque de tout.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Rien n'appauvrit l'avare comme la richesse.
Fernando de Rojas - Œuvre : La Célestine - XVIe siècle.

L'avare est un riche honteux.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

L'homme, après avoir été prodigue une partie de sa vie, devient avare, juste au moment où sa prodigalité commencerait à devenir une vertu.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)