Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur les échecs (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Échec ou réussite, ce que l'on tente est mieux que le sommeil.
Robert Sabatier ; Diogène (2001)
L'échec nous sert de leçon, et non pas le succès !
Bram Stoker ; Dracula (1897)
Si tu connais l'échec, fais-en ta récompense.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
L'humilité est un bouclier de l'orgueil, et le désistement prévient tout échec.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 11 janvier 1874.
L'échec, c'est la réussite du con.
Fréderic Dard ; San-Antonio, Les Con, le 2 septembre 1973.
Comme on joue aux échecs il faut savoir parfois jouer sa vie.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 12 janvier 1874.
Nous ne sommes souvent sans échecs que parce que sans ambition.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le tout petit plaisir d'un succès ne peut contrebalancer l'amertume d'un échec.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 février 1873.
Les échecs fortifient les forts.
Antoine de Saint-Exupéry ; Vol de nuit (1931)
Un seul échec empoissonne vingt victoires.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 août 1872.
La véritable histoire d'un homme est celle de ses échecs.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
L'échec ne survient qu'à force de le redouter.
Eugène Cloutier ; Croisière (1964)
On ne joue pas aux échecs avec un bon cœur.
Sébastien Chamfort ; Les caractères et anecdotes (1795)
Tant bien que mal, avec des succès et des échecs, je me suis gouvernée depuis l'âge tendre ; j'ai connu de grandes douleurs, de grands malheurs : on ne peut pas être heureux tout le temps.
Françoise Giroud ; On ne peut pas être heureux tout le temps (2001)
Si tu connais l'échec, moque-toi de toi-même et recommence.
Robert Sabatier ; Diogène (2001)
Les échecs d'autrui ne semblent exister que pour nous faire croire à notre réussite.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Rien ne paraît plus normal que la réussite, elle est plutôt rare pourtant, mais on l'accepte vite comme étant une chose due. Elle gâte, ce qui ne veut pas dire qu'elle rende tout le monde gâteux. On l'a d'abord longtemps caressée en rêve, mais on oublie vite qu'on a rêvé. Tandis que l'échec, la déception, on a un mal infini à s'y faire, à les admettre légitimes. On a tout le temps de les approfondir, de les savourer.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
Le meilleur moyen de rencontrer l'échec consiste à le fuir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
À défaut de victoire, il nous reste cette offrande : la leçon de l'échec.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Tout échec nous offense au vif dans notre amour-propre.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 octobre 1879.
La mort par maladie met la science en échec, elle a quelque chose d'absurde et d'injuste.
Sacha Guitry ; Les pensées, maximes et anecdotes (1992)
La témérité qui se jette au-devant d'un péril inconnu, succombe aisément au premier échec, et tourne même à la pusillanimité.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
L'amour exige le risque de l'échec, c'est le prix à payer.
Alexandre Jardin ; Fanfan (1990)
Jeunesse est le temps des échecs.
Henry de Montherlant ; Le maître de Santiago (1947)
La violence, sous quelque forme qu'elle se manifeste, est un échec.
Jean-Paul Sartre ; Situations II (1948)
Je préfère encore un échec honorable à une lâche victoire.
Sophocle ; Philoctète - Ve s. av. J.-C.
Il y a en toute réussite une part d'échec.
Simone de Beauvoir ; Pour une morale de l'ambiguïté (1947)
L'échec est le fondement de la réussite.
Lao Tseu ; Le livre du Tao et de sa vertu - VIe s. av. J.-C.
Quand tout rate, on aime encore pouvoir se dire que tout aurait pu réussir.
Henri Petit ; La route des hommes (1968)
Les fous sont aux échecs les plus proches des rois.
Mathurin Régnier ; Satire XIV, La folie est générale (1604)
Malchance : Seule explication admissible de son propre échec.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)
Jeunesse : Le temps des échecs.
Henry de Montherlant ; Maître de Santiago (1947)

Thèmes de rubriques en rapport :