Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur glisser

Ce dictionnaire contient 28 pensées et citations glisser :

Une femme, c'est comme un poisson, ça glisse entre les mains.
Jean-Jules Richard ; Carré Saint-Louis (1971)
Le temps semble nous glisser dans les mains avec une rapidité effrayante.
Alexis de Tocqueville ; La nouvelle correspondance inédite (1866)
Pensez sans cesse à votre dernière heure. Le chemin que vous suivez est obscur, glissant, dangereux. Vous traînez un char richement chargé. Que faites-vous ? Hélas ! Vous laissez se briser les ridelles du char, vous laissez périr vos richesses, et, quand tout est perdu, vous criez au secours.
Citation chinoise ; Les sentences et pensées morales chinoises (1832)
Tu sais ce que c'est la mélancolie ? Tu as déjà vu une éclipse ? Eh bien c'est ça : la lune qui se glisse devant le cœur, et le cœur qui ne donne plus sa lumière.
Christian Bobin ; La folle allure (1995)
Il n'est pas mauvais de glisser de temps en temps dans la conversation une nuance de dédain à l'égard de nos amis, ils font d'autant plus de cas de notre amitié.
Arthur Schopenhauer ; Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)
Quand on se sent glisser dans le découragement, il faut aussitôt, dans un ressaut d'énergie, crier le danger au fond de son âme pour ranimer le moral chancelant, comme les égarés crient la nuit dans les bois pour se donner du courage.
Auguste Detœuf ; Les méditations et pensées de guerre (1914-1918)
Apprends à être bonhomme, à glisser sur la route raboteuse de la vie ; sans cela tu t'exposes à des chocs perpétuels ou à des cahots douloureux dans le commerce des hommes.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 juillet 1848.
Le souci qui se glisse au fond de notre cœur y engendre des douleurs secrètes.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)
Souvent de faute en faute on se fourvoie, on glisse ; en vain on se raccroche, on tombe au précipice.
François de Neufchâteau ; Les pensées et maximes (1750-1828)
Prenez garde aux hasards dont la vie est pleine, il n'est pas de pierre sous laquelle un scorpion ne puisse se glisser.
Victor Cherbuliez ; Le roman d'une honnête femme (1865)
Quand tu glisses sur la glace la plus polie, défie-toi des abîmes creusés sous tes pieds.
Samuel Johnson ; Le paresseux (1760)
Les flatteurs, les courtisans, les vils complaisants se glissent partout, et corrompent quelquefois le plus heureux naturel. Les gens influents sont malheureusement, plus que tous autres, environnés de cette tourbe servile qui bourdonne sans cesse à leurs oreilles des concerts de louanges et de fadeurs.
Paul de Kock ; Mon voisin Raymond (1849)
Abandonne-toi dans l'infini du sommeil, glisse sur la barque du rêve à travers les flots berceurs du subconscient.
Frédéric Dard ; Viens avec ton cierge (1978)
Je sens devant moi et en moi passer le fleuve rapide du temps, glisser les ombres impalpables de la vie, et je le sens avec la tranquillité cataleptique de la Belle au bois dormant.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 9 août 1859.
Le plaisir se glisse parfois à la place du bonheur, mais la place est trop grande pour lui.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Connaissez-vous la douleur de l'ennui. Car c'est une douleur, la plus minutieuse. Elle se glisse au fond de l'âme, elle se niche entre les dents. On mange sans goût, on vit sans voir.
Christian Bobin ; La femme à venir (1990)
Un homme heureux semble glisser entre tous les chagrins.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Quand le doute se glisse dans l'âme, l'enthousiasme se convertit en affliction.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 mars 1870.
Sur certains esprits superficiels et insensibles, tout glisse, et rien ne pénètre.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Les avantages présents glissent promptement des mains ; aussi tous les hommes, riches ou pauvres, grands ou infimes, puissants ou faibles, dévorent l'avenir et d'un pied méprisant, montent comme à l'assaut en foulant le présent.
Charles-Augustin Sainte-Beuve ; Les pensées diverses (1869)
Le petit qui se glisse dans l'intimité d'un grand le garde de tous les autres petits, bien mieux que le grand ne pourrait le faire lui-même.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Les passions se glissent sans cesse dans notre conscience, et se font un complice de leur juge.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Le frondeur, comme le patineur, ne se soutient qu'en glissant.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Ne cherchez pas à monter trop haut ; les grandes élévations donnent des vertiges, et ceux-ci font glisser le pied.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
Le temps, par la continuité de son vol, polit tellement la surface de la terre, que nous ne faisons que glisser dessus.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
Oublions nos tracas de la vie, et glissons-nous au fond du lit ; seul refuge, ou toi et moi nous nous donnerons sans subterfuge.
Maxalexis ; Le bonheur est au fond du lit (2010)
Avec les gens peu sérieux glisse et voltige. Avec toi-même sois sérieux, approfondis et sonde, questionne partout et toujours. Avec les autres sois indulgent, facile, gai, et laisse vivre les gens à leur guise, au lieu de te faire le Don Quichotte querelleur du purisme de langage, de conduite, de logique, d'assertion.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 juillet 1848.
La liberté se construit chaque jour, comme le bonheur, c'est une affaire de force d'âme. Peu d'êtres humains ont le courage d'être heureux. Ils se laissent glisser tout doucettement dans le malheur, parce que c'est facile, parce que c'est la pente naturelle.
Jean Dutourd ; L'école des jocrisses (1970)

Thèmes de rubriques en rapport :