Les citations célèbres sur le paresseux (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

On doit prendre garde, dans la distribution des emplois, de ne pas humilier celui qui n'en demande aucun. Il y a tant de paresseux en ce pays, qu'il serait dommage de les froisser !
Louis de Bonald ; Les pensées sur divers sujets (1817)
L'homme est naturellement paresseux ; il ne vit que pour dormir et végéter.
Jean-Jacques Rousseau ; L'essai sur l'origine des langues (1761)
Que votre vie ne soit pas une occupation fainéante, les paresseux ne vivent qu'à-demi.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les mains ont été données au paresseux pour rester dans ses poches.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Je suis prompt à me fâcher, paresseux à faire mon devoir, mais chaque jour je me corrige.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Mercure et Caron (1712)
Le paresseux aime mieux à s'ennuyer que de travailler à s'instruire.
Jean-François Marmontel ; Les leçons d'un père à ses enfants (1806)
Qui ne pense pas par lui-même est un paresseux qui tue le temps.
Paule Salomon ; Gourmande sérénité (2007)
Il ne faut pas un grand génie pour devenir paresseux.
Raymond Brucker ; Le maçon (1840)
Le jour où les paresseux travailleront, c'est demain... toujours demain.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Méfiez-vous des paresseux qui ont des passions, ils y pensent tout le temps qu'ils se reposent.
Boris Vian ; La belle époque (2013)
Au paresseux laboureur, les rats mangent le meilleur.
Dicton français ; Les dictons rimés de l'Anjou (1858)
Quand je me lève le matin, je retourne tout de suite au lit : Je suis le plus à mon aise, le soir, quand j'éteins la lumière et tire l'édredon sur ma tête.
Soren Kierkegaard ; Diapsalmata (1843)
Un paresseux doit travailler beaucoup pour, à ses instants libres, jouir de sa paresse.
Boris Vian ; Pensées (1920-1959)
Rien n'absorbe plus que l'amour : on n'est pas paresseux, parce que, étant amoureux, on paresse.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
La semaine du travailleur a sept jours, la semaine du paresseux a sept demains.
Jules Renard ; Le journal du 13 juillet 1905.
De bonnes mères nourrissent grand nombre de fainéants.
William Duckett ; Le dictionnaire de la conversation et de la lecture (1851)
Paresseux signifie presque toujours vicieux.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
L'activité produit l'ouvrage, et le paresseux est toujours en lutte avec la misère.
Hésiode ; Les travaux et les jours - VIIIe s. av. J.-C.
Le paresseux s'assied, l'impatient devance.
Alphonse de Lamartine ; Utopie, À M. Bouchard, le 22 août 1837.
Tout paresseux, à charge pour la société, l'est, le sera toujours, et l'a toujours été.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Le paresseux est indécrottable, il ne changera jamais.
André Gide ; Découvrons Henri Michaux (1941)
Au paresseux donnez un œuf, il vous dira de l'écaler.
Alphonse Karr ; Les notes de voyage d'un casanier (1877)
Pour le paresseux, le champignon ne mérite pas qu'on s'incline pour le cueillir.
Alphonse Karr ; Les notes de voyage d'un casanier (1877)
Qui est naturellement paresseux se met avec ardeur à ne rien faire.
Alphonse Karr ; Promenade hors de mon jardin (1856)
Le paresseux fait semblant de faire tout ce qu'il fait.
Marcel Jouhandeau ; Ma classe de sixième (1966)
On est rarement paresseux par nature, mais par erreur de calcul face au travail.
Marcel Jouhandeau ; Que l'amour est un (1967)
Le paresseux a toujours la même allure qui nous oblige à penser que le moindre geste lui coûte.
Marcel Jouhandeau ; Ma classe de sixième (1966)
Les citations rendent le talent paresseux.
Antoine de Rivarol ; Les pensées inédites de Rivarol (1836)
Dans la société, il n'y a pas de place pour les paresseux.
Gustave Le Bon ; La vie (1874)
Les vacances sont faites pour les gens actifs ; les paresseux sont les premiers à s'en servir.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Une horloge devant un rêveur : une tâche devant un paresseux.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Le paresseux se couche sur le présent comme l'angora devant l'âtre.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Ne défie pas le brave, ne retarde jamais le paresseux.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
L'être humain est le cousin génétique du singe et le cousin sympathique du paresseux.
Paul Carvel ; Sel d'esprit, 795 (2005)
Le paresseux attend toujours que le plaisir lui vienne comme par magie.
Alain ; Les propos sur l'éducation (1932)
Charité publique : Métier de paresseux que pratique trop bien tout fainéant.
François de Neufchateau ; Le pauvre d'Alger, Fables (1814)
Les plus paresseux sont les plus extravagants dans leurs demandes.
Benjamin Franklin ; Sur la mortification de soi-même, le 18 février 1735.
Le paresseux s'endort dans les bras de la faim.
Alphonse de Lamartine ; Méditation XLVIII, Stances (1820)
Une nation où les femmes donnent le ton est une nation paresseuse.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Le paresseux veut et ne veut pas, mais l'âme de ceux qui travaillent s'engraissera.
Salomon ; La Bible, XIII, 4 - Xe s. av. J.-C.
Les sots paresseux ressemblent à des valets dans une antichambre, ils y deviennent menteurs, médisants, curieux et insolents.
Charles-Joseph de Ligne ; Les lettres, maximes et pensées (1809)

Autres dictionnaires à consulter :