Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur reprendre.

Les 28 pensées et citations sur reprendre :

C'est quand arrive l'âge de demander à la vie de s'arrêter qu'elle reprend plus rapidement sa marche.
Augusta Amiel-Lapeyre - Œuvre : Les pensées sauvages (1909)

La femme excelle dans l'art d'être du même avis que celui qui lui parle, quitte à reprendre ensuite en détail tout ce qu'elle avait concédé en gros.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Dieu remet à neuf ce qu'il raccommode, et on n'y voit point de reprises.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Le prince Vitale (1864)

Cambriolage : Sa meilleure définition est donnée par le langage anarchiste : Reprise directe.
Philippe Bouvard - Œuvre : La belle vie après 70 ans (2002)

Il faut supporter patiemment d'être repris quand tu te trompes.
Johann David Wyss - Œuvre : Le Robinson suisse (1812)

On doit mettre un délai de plusieurs heures et bien réfléchir devant Dieu avant de reprendre, surtout quand la faute est grave, et que la personne est peu disposée à recevoir la correction.
Saint Vincent de Paul - Œuvre : Les maximes spirituelles (posthume, 1576)

On appelle « s'oublier » reprendre son naturel.
Sully Prudhomme - Œuvre : Le bonheur (1888)

Révéler ce qui avait été mis sous le sceau du silence est chose facile, mais reprendre ce qu'on a dit est impossible.
Plutarque - Œuvre : L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Le sot ne manque pas d'appliquer aux autres tout ce que l'on reprend en lui.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

On ne reprend pas une femme, elle revient d'elle-même, si elle doit revenir.
Sacha Guitry - Œuvre : Françoise (1932)

La langue arabe est propre à flatter les hommes, la persane à les persuader et la turque à les reprendre.
Citation persane - Œuvre : Les sentences et pensées persanes (1793)

Aimez à être repris et corrigé. Si vous aviez au visage une tache qui vous rendît ridicule, ne seriez-vous pas bien aise qu'on vous en avertît ? Témoignez votre reconnaissance à ceux qui auront eu assez d'amitié et de confiance pour vous faire connaître les taches de votre âme.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Un des principaux devoirs de l'amitié, un des plus grands services que l'on puisse rendre, c'est d'avertir son ami des fautes qu'il a commises, afin qu'il évite d'y retomber ; c'est de l'éclairer sur ses défauts qu'il ignore, ou qu'il prend pour des vertus par une illusion assez ordinaire à l'amour-propre. Mais la sincérité, qui doit être l'âme de l'amitié, est souvent ce qui la fait périr. La plupart des amis ne veulent pas être repris ; ou s'ils permettent quelquefois qu'on le fasse, ils exigent tant de ménagements, d'égards, de circonspection, il est si difficile de ne pas leur faire quelque peine, ils reçoivent si froidement le second ou le troisième avis, qu'on prend plutôt le parti de se taire, de dissimuler, de flatter.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Un ennemi qui nous reprend, même avec aigreur, nous est bien plus utile qu'un ami flatteur et indulgent, parce que le premier nous dit toujours la vérité, et que l'autre ne nous la dit presque jamais.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Il est bien des petites choses qu'on doit se passer mutuellement, et sur lesquelles il n'est ni poli, ni même à propos de se reprendre. En général, la plupart des hommes aiment mieux être applaudis que repris. Nous avons beau protester qu'on ne saurait nous faire plus de plaisir que de nous avertir de nos fautes et de nos défauts : le plus grand plaisir qu'on puisse nous faire, est de n'en pas prendre la peine.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

La malheureuse et pitoyable faiblesse des parents qui, dans la folle tendresse qu'ils ont pour leurs enfants, dissimulent, détournent la vue pour ne pas apercevoir les fautes les plus grandes, se retirent même et disparaissent, pour avoir un prétexte de ne rien voir et de ne rien dire, est criminelle. Si quelquefois ils se croient obligés de les reprendre de leurs désordres devenus trop grands ou trop publics, c'est avec une faiblesse qui ne remédie à rien, qui augmente même le mal, et rend les enfants plus effrontés ou vicieux.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

C'est se rendre complice du mal que de ne pas le reprendre fermement et l'arrêter quand on en a le droit et le pouvoir.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Il y a des personnes qui ne devraient jamais se mêler de reprendre et de corriger, parce qu'elles le font toujours mal. Les gens vifs ne se possèdent pas assez, les esprits durs ne ménagent rien.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Il en doit plus couter à un ami tendre pour reprendre son ami lorsqu'il est dans le tort qu'à celui-ci pour l'avouer.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Les gens de bien, par leurs bons exemples, corrigent les défauts sans les reprendre.
Abbé Roubaud - Œuvre : Les nouveaux synonymes français (1786)

Si quelqu'un pèche en ta présence, reprends-le ouvertement, bien loin de le flatter : On pourrait croire à ton silence que tu souffres un mal que tu veux imiter.
Denys Caton - Œuvre : Les distiques, Livre 3, IX - IIIe s.

Pour trancher du censeur, sois toi-même exemplaire, c'est pitié de reprendre, et de ne pas mieux faire.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Si vous êtes obligé de reprendre autrui, faites-le ; car il ne faut pas donner dans la molle indolence de certaines gens qui ne veulent faire de peine à personne de peur de se faire la moindre peine à eux-mêmes : mais reprenez toujours, autant qu'il vous sera possible, avec douceur et sans emportement.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Celui qui craint de reprendre un défaut dans son ami s'est emparé d'une profession dont il ignorait les devoirs.
Jean-Jacques de Lingrée - Œuvre : Les réflexions, pensées et maximes (1814)

La nature sait au besoin réduire à néant le sophisme, elle reprend toujours ses droits.
Ninon de Lenclos - Œuvre : Les confessions (1700)

Ce qu'on a donné ne saurait se reprendre.
Casimir Delavigne - Œuvre : Louis XI, II, 2, le 11 février 1832.

La femme ne se donne qu'à son premier amour, à tous les autres, elle se reprend.
Antoine de Rivarol - Œuvre : L'esprit de Rivarol (1808)

Donne toujours plus que tu ne peux reprendre.
René Char - Œuvre : Terme épars (1971)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :