Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur condamner.

1 — Notre citation favorite sur la condamnation :

La citation favorite Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis, disait Victor Hugo. Un écrivain, humoriste et journaliste français, Philippe Bouvard, a écrit : Certes, nous sommes tous des condamnés à mort, mais l'être par Dieu et non par les hommes permet d'être chouchouté jusqu'au dernier soupir.
Thèmes en rapport : #hommes #mort #dieu #dernier #soupir

2 — Les 52 citations et pensées sur les thèmes : Condamner / Condamnation.

Condamner ce qu'on ne connaît pas est le propre de tout esprit arbitraire et autoritaire qui se place par là même hors de la vie ordinaire, qui la regarde et la juge de loin, en observateur indiscret, sans vraiment y participer, et qui ordonne, en cas de « manquements », des punitions.

Jean-Claude Carrière - La vallée du néant (2018)

Les flatteurs du peuple ont trouvé un moyen de faire disparaître les délits et les crimes, c'est d'annuler les lois qui les condamnent.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Les condamnations sans appel sont toujours prononcées au milieu des éclats de rire de l'assistance.

Jean Dutourd - Les pensées et réflexions (1990)

L'homme est un condamné, un proscrit, la proie constante de la puissance de destruction qui abat l'une après l'autre toutes les branches de l'arbre avant de le couper par la racine par un dernier coup de cognée.

Edmond de Pressensé - Les études évangéliques (1867)

Il est pénible d'être commandé par un homme qui ne vous vaut pas.

Démocrite - Les sentences et adages grecques - IVe s. av. J.-C.

Certes, nous sommes tous des condamnés à mort, mais l'être par Dieu et non par les hommes permet d'être chouchouté jusqu'au dernier soupir.

Philippe Bouvard - Je suis mort, et alors ? (2009)

Condamné à mort, l'assassin pensa qu'il se sentait désormais moins seul dans son état.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

Pourquoi condamner à mort, puisque la nature a prévu cela ?

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

Pour tenter de justifier une injuste condamnation, cet homme commit des crimes.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

On ne doit condamner que le lièvre sans l'entendre.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

C'est se voir mille fois condamner tous les jours que de craindre sans cesse, et de trembler toujours.

Publilius Syrus - Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Aucun citoyen ne peut être condamné ni puni qu'en vertu d'un jugement et après avoir comparu devant un tribunal où sa défense trouve toute liberté.

Antonin Rondelet - Les mémoires d'un Homme du monde (1861)

Tous ont le droit de juger, quelques-uns ont le droit de condamner, bien peu ont le droit de mépriser.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

Les abattoirs ne seront vraiment humains que le jour où l'on pourra offrir le réconfort d'une religion aux animaux condamnés.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Il y a une étrange lassitude qui précède l'expérience et la condamne par avance à n'être qu'une série de déboires.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

On peut dire qu'un homme est condamné quand la faculté de voir lui est enlevée, quand il n'aperçoit pas la réalité, mais un spectre trompeur de la réalité, et qu'il suit ce fantôme, dans l'obscurité, d'un pas plus ou moins rapide, jusqu'au fond des ténèbres, jusqu'à la ruine, qui est le grand océan de la nuit, où toutes les faussetés tôt ou tard finissent par se perdre.

Thomas Carlyle - L'histoire de la Révolution française (1837)

On condamne dans les autres les passions dont on se croit exempt.

Jean-Baptiste Massillon - Les maximes et pensées (1742)

La justice vient tard, mais vient enfin. Le monde arrive à deviner qu'il condamnait à tort. La réparation de son erreur profonde se fait un jour, après, même avant notre mort.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 24 octobre 1872.

Sois patient lorsque tu juges quelqu'un, et ne te hâte pas de le condamner.

Le Talmud - Pirke Avot - Ve siècle.

En stricte et rigoureuse justice, les condamnés qui bénéficient d'une remise de peine ont parfois bien du mal à s'en remettre.

Pierre Dac - Les pensées (1972)

Ne condamnez jamais vos amis sans les entendre, ou sans vous être bien assuré qu'ils sont véritablement coupables. Quand il s'agit de se brouiller avec une personne qui nous est chère, on ne saurait trop s'éclaircir ni être trop sûr. Il faut n'être ni facile à écouter, ni prompt à croire. Combien de fausses rumeurs et de médisances, propagées par une tierce personne, ont brouillé de véritables amis !

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

On ne doit jamais soupçonner et condamner sur des présomptions.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 25 octobre 1876.

Les hommes condamnés à vivre ne sont sans doute pas coupables au même degré ; aussi la durée de la peine varie-t-elle de une heure à cent ans.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Avant de prononcer la condamnation d'un coupable, n'oublie pas que, sans un concours heureux de circonstances, tu serais peut-être à sa place, et lui à la tienne.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

La difficulté que nous avons à nous condamner devrait nous guérir de notre facilité à blâmer les autres.

Jean-Jacques de Lingrée - Les réflexions, pensées et maximes (1814)

De même que le système de la prédestination condamne quelques hommes à l'enfer avant leur naissance, qu'ils méritent ensuite ou non le ciel par leurs actions, ainsi une femme ne révoque jamais la haine qu'elle a vouée, lors même que le pays tout entier et le monde, Dieu, le temps, et les vertus de celui qui est devenu l'objet de son inimitié, protesteraient contre son jugement.

Jean-Paul Richter - Les pensées et réflexions (1829)

Nos erreurs et nos fautes les plus condamnables sont peut-être celles qui portent atteinte à la sérénité des femmes. Hélas ! combien n'y en a-t-il point de ces aimables créatures qui souffrent inconnues, dont le cœur saigne en badinant, et qui, la joie peinte sur le visage, se retirent précipitamment dans quelque coin obscur, ou se cachent, pour s'abandonner aux larmes qui les oppressent, et qui paient un jour de gaieté par une nuit de douleur !

Jean-Paul Richter - Les pensées et réflexions (1829)

La vie est une pente glissante pour tous ; plaignons ceux qui tombent, et ne condamnons point, sans pitié, ceux que la vanité et la crainte seules, peut-être, nous ont empêchés d'imiter ou de dépasser dans le mal. Cherchons plutôt le côté excusable des personnes et des choses, car l'indulgence, comme l'admiration, est saine à l'âme.

Auguste Guyard - Quintessences (1847)

Ne condamne pas dans autrui les défauts auxquels tu es enclin.

Citation orientale - Les maximes et sentences orientales (1811)

Il y a des femmes qui guérissent instantanément de blessures qui tueraient dix hommes et il ne leur en reste pas même la cicatrice. Condamnées à midi par tous les médecins, elles dansent à minuit.

Pierre-Jules Stahl - L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Ne condamnons personne, la justice n'est pas de ce monde, et c'est bien assez que le malheur se mêle de nous juger.

Victor Cherbuliez - Prosper Randoce (1867)

Ne condamnez jamais avec trop de précipitation celui qui vous paraît coupable.

Phocylide de Milet - Les sentences et adages - VIe s. av. J.-C.

Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis.

Victor Hugo - Le dernier jour d'un condamné (1829)

Etre condamné à perpétuité à sa propre compagnie, c'est effrayant, quand on ne peut être fier de soi-même et qu'on s'ennuie de ses faiblesses incurables.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 24 juillet 1878.

Que mon nom périsse ! Que la postérité me crie anathème ! Que la génération présente me mette au ban ou me condamne à l'exil ! Peu m'importe, j'ai assez vécu !

Victor Cherbuliez - L'Espagne politique (1874)

On doit autant condamner l'inconstance de nos jugements et de nos opinions, quand elle tient à nous-mêmes, que l'approuver quand elle tient à l'inconstance des personnes et des choses dont nous jugeons.

Jean-Jacques de Lingrée - Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Quand une fille est condamnée à l'hymen, elle en appelle à l'amour.

Sophie Arnould - Les pensées, maximes et anecdotes (1740-1802)

Au lieu de blâmer et de tout condamner sans cesse, montre ce qu'on peut faire en le faisant toi-même.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 5 février 1849.

Condamner autrui c'est se croire meilleur, et l'orgueil marche devant l'écrasement.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 26 avril 1854.

Ne condamne que toi-même et le péché, c'est le seul blâme sans danger.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 26 avril 1854.

Condamner sans connaître est le dernier degré de l'imprudence.

Citation latine - Les proverbes et sentences latines - Ier s. av. J.-C.

Il est difficile d'être bourreau quand on souffre autant ou plus que le condamné.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 25 août 1868.

L'humanité est maudite, si pour faire preuve de courage elle est condamnée à tuer éternellement.

Jean Jaurès - Discours à la jeunesse - Albi, le 30 juillet 1903.

On peut plaindre l'homme coupable sans transiger avec les principes qui le condamnent.

La Rochefoucauld-Doudeauville - Le livre des pensées, 40 (1861)

Il faut être plus lent à condamner l'opinion d'un grand homme que celle d'un peuple entier.

Claude-Adrien Helvétius - Les pensées et réflexions (1765)

Le souci de l'avenir exalte l'avarice ; il condamne l'imprévoyance, qui gaspille.

Georges Bataille - La littérature et le mal (1957)

Vouloir comprendre trop vite est se condamner à ne jamais comprendre.

Gustave Le Bon - Les incertitudes de l'heure présente (1924)

Pour condamner un homme, il faut que l'évidence ait de son attentat démontré l'existence.

Marie-Joseph Chénier - Jean Calas, II, 3 (1791)

L'homme, il va du blanc au noir, il condamne au matin ses sentiments du soir.

Nicolas Boileau - Satire VIII, À M. M*** docteur de Sorbonne (1667)

On me condamne, on me hait ? On me caresse, on me loue ? Qu'importe.

Marcel Jouhandeau - Algèbre des valeurs morales (1935)

On ne condamne point les gens sans les entendre.

Jean-François Collin d'Harleville - Le vieux célibataire, V, 5 (1792)

Condamné faussement, arme-toi de constance : Nul ne jouit longtemps d'une inique sentence.

Publilius Syrus - Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quel pays provient le proverbe On ne condamne pas sans entendre ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations prison » Forcer » Obliger » Critiquer » Fermer » Accabler » Punir » Interdire »
Top