Les citations célèbres sur les sots (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Les sots qui pleurent à propos sont souvent préférés aux diseurs de bons mots.
Roger de Bussy-Rabutin ; Les maximes d'amour (1666)
Les enfants disent ce qu'ils font, les vieillards ce qu'ils ont fait, les sots ce qu'ils ont envie de faire.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur les sots (1652)
Le ridicule n'est que la raison des sots.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)
Il y a des gens qui se piquent de la haine des sots pour avoir un titre parmi les gens d'esprit.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
Il y a plus de sots parmi les hommes que parmi les animaux.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
Les sots seraient moins prompts à rire d'une proposition contraire à l'opinion reçue, d'une proposition extraordinaire mais vraie, dont la vérité leur échappe ; d'un paradoxe, en un mot, s'ils savaient qu'ils rient de leur propre ignorance.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
L'opiniâtreté est une qualité de bêtes, de sots et d'enfants.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur l'opiniâtreté (1652)
Les sots en entrainent d'autres, et de sots en sots, l'innocence et la vérité restent opprimées.
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)
Les sots s'humilient en se prodiguant leurs éloges.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Interdire la suffisance aux sots serait priver le pauvre de sa besace.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Les sots font tant de bruit que leurs troupes paraissent bien plus nombreuses qu'elles ne le sont réellement. La preuve en est que l'opinion publique est presque toujours juste. La grande majorité se compose donc de gens qui ont assez de bon sens pour déférer aux jugements de ceux qui sont en état de les diriger.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les maximes et préceptes (1808)
Les lois sont des jeux de mots inventés à l'usage des gens d'esprit contre les sots.
Marcel Jouhandeau ; Monsieur Godeau intime (1926)
II est des faiblesses qui caractérisent les sots, et qu'ils ont le privilège de ne partager avec personne.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
En fait de sots, les meilleurs sont ceux qui le sont tout à fait.
Nicolas Massias ; Les pensées et réflexions morales (1848)
Les sots, accoutumés à juger sur les apparences, jugent naturellement mal.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Les maximes et pensées (1852)
Avec les sots, les mêmes conversations reviennent toujours, et on sait déjà ce que l'on va répondre.
Charles-Joseph de Ligne ; Les lettres, maximes et pensées (1809)
L'imagination des sots n'atteint pas à l'esprit, celle des sages n'atteint pas au génie.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
Un tic assez ordinaire aux sots est de penser fort avantageusement d'eux-mêmes, et de croire que les autres en parlent mal.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
Les sots servent bien moins aux plaisirs des gens d'esprit que les gens d'esprit aux plaisirs des sots.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)
La ruse est le talent des égoïstes, et ne peut tromper que les sots.
Mirabeau ; Les lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)
Les sots sont plus à craindre que les méchants.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
Il n'est pas rare de trouver, par le monde, des fous de beaucoup d'esprit et des sots d'un prodigieux savoir.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
Répondre aux sots est un travail extrême.
François Ponsard ; L'honneur et l'argent (1853)
Les préjugés sont la raison des sots.
Voltaire ; Le poème sur la loi naturelle (1752)
Les sots auront beau dire, quand on n'a pas d'argent, c'est amusant d'écrire.
Alfred de Musset ; Les premières poésies, Namouna (1832)
Les sots et les fripons se partagent le monde.
François de Neufchateau ; Paméla, II, 12 (1795)
Il ne faut pas des sots aux gens d'esprit, comme il faut des dupes aux fripons.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)
Les sots sont plus redoutables que les méchants.
Anatole France ; Les pages d'histoire et de littérature (posthume, 1934)
Sachant combien les hommes sont ignorants, sots et méchants, je me soucie peu de ce qu'ils pensent.
Anatole France ; Abeille (1883)
Pour l'amour de Dieu, qu'on tue les sots et les médiocres, les impuissants et les crétins.
Émile Zola ; Mes haines (1866)
La politesse est le meilleur bâton de longueur qu'il y ait entre soi et les sots.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Disjecta membra, Cahier de notes (1808-1889)
Tous les sots ont la démangeaison de railler, et ils voudraient bien être du coté des rieurs.
Alexander Pope ; Essais sur la critique (1711)
Il y a plus de sots acheteurs que de sots vendeurs.
Joseph Dejardin ; Le dictionnaire des proverbes wallons (1863)
Toujours aux sots rapports l'oisiveté se livre.
Alexandre de La Ville de Mirmont ; L'intrigue et l'amour (1826)
Rien n'est plus absurde que de sots préjugés.
Pétrone ; Satyricon, CXXXII - env. 60 ap. J.-C.
Les gens d'esprit sont gouvernés par des valets, et les sots par des gens d'esprit.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Les sots sont ici-bas pour nos menus plaisirs.
Jean-Baptiste Gresset ; Le méchant, II, 1 (1745)
Les sots sont faits pour être méprisés, en quelque état que la fortune les mette.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
Il est certains penseurs qu'il faut savoir comprendre. Briller aux yeux des sots leur offre peu d'appâts ; ils ne s'ouvrent qu'aux gens qui savent les entendre et n'ont jamais d'esprit pour ceux qui n'en ont pas.
Jean-Baptiste Millet Saint-Pierre ; Quelques chiquenaudes, 23 (1855)
Tous les sots sont des opiniâtres, et tous les opiniâtres sont des sots.
Baltasar Gracian ; Oraculo manual, 183 (1647)
La nature fait tes sots, et tes femmes les érigent en fats.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Le bonheur rend les sots satisfaits, ils croient l'avoir mérité.
Claude Roy ; Le malheur d'aimer (1958)
Qui paraît sage parmi les sots paraît sot parmi les sages.
Quintilien ; De l'institution oratoire, VII - env. 90 ap. J.-C.
Les compliments sont le protocole des sots.
Voltaire ; L'enfant prodigue, II, 2, le 10 octobre 1736.
Les sots, c'est un public.
Victor Hugo ; Les Quatre vents de l'esprit, XXIX - Novembre 1874.

Autres dictionnaires à consulter :