Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur sottes

Ce dictionnaire contient 45 pensées et citations sotte :

Une jolie femme sotte bien habillée, c'est une belle bouteille vide parée d'une superbe étiquette.
Alphonse Allais ; Les aphorismes (1902)
Le mariage est la chose la plus spirituelle des sots et la plus sotte des hommes d'esprit !
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Sotte erreur n'est pas dangereuse, mais les erreurs ingénieuses.
Joseph Joubert ; Les carnets et textes recueillis (1938)
On en veut à la beauté sotte, comme à une déception.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Il y a plus de sottes gens que de sots métiers.
Jean-Baptiste Sébastien Krantz ; Les préceptes et proverbes (1895)
Une sotte qui se fourre une chose dans la tête, il n'est pas possible de l'en faire revenir, même en lui donnant de bonnes raisons, car elle ne peut les comprendre.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Belote et Laidronette (1756)
Il n'est aucun de vous qui n'ait vu quelquefois, dans une glace ou ailleurs, la sotte figure que fait un amoureux qui croit trouver la femme seule, et auquel le mari ouvre la porte.
Alphonse Karr ; L'esprit d'Alphonse Karr (1888)
De toutes les sottises humaines, il n'y en a pas de plus sottes que celles de la vanité.
Jean-Baptiste-Antoine Suard ; Les mélanges de littérature (1805)
Il est d'honnêtes gens peu délicats dont l'honneur ne s'effarouche pas sottement.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)
Quelle sotte manie que de s'acharner à reconstruire ce qui a été détruit pour toujours !
Maxime Du Camp ; Les forces perdues (1867)
Une fille d'esprit est quelquefois bien sotte.
Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée ; Paméla (1743)
L'amour fait qu'un homme intelligent écoute pendant des heures une sotte.
Pierre Baillargeon ; Madame Homère (1963)
La vanité est une sotte de chercher à briller dans les choses les plus indifférentes, et le mérite réel est raisonnable de voir ce qu'il y a de plus important, avec indifférence.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
L'indulgence pare le savoir ; la sotte ignorance est sans pitié.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
La sottise qui vise à l'esprit paraît doublement sotte.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
À femme sotte, nul s'y frotte.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Un homme d'esprit devrait toujours épouser une sotte, car les bêtises d'une sotte ne compromettent qu'elle et celles d'une femme intelligente compromettent son mari.
Charles-Maurice de Talleyrand ; L'esprit de M. de Talleyrand, Louis Thomas (1909)
Toutes les femmes, même les dévotes et les sottes, s'entendent en fait d'amour.
Honoré de Balzac ; Etudes de moeurs (1855)
Par aversion de la pédanterie gourmée ou de la lourdeur sotte, garde-toi de paraître folâtre.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
À sotte demande, il ne faut point de réponse.
Jean Le Bon ; Les adages français (1557)
La dissimulation est innée chez la femme, chez la plus fine comme chez la plus sotte.
Arthur Schopenhauer ; L'essai sur les femmes (1819)
La vie est sotte, il n'y a de bon que l'oubli du devoir et le plaisir sans contrainte.
George Sand ; Légendes rustiques (1877)
On voit souvent qu'à un homme de mérite échoit une sotte, tandis qu'au contraire une femme sage a un fou pour mari.
Nicolas Machiavel ; La Mandragola (1513)
Bien heureuses les femmes ridicules, elles sont de tous les plaisirs. On ne peut se passer d'elles. Plus elles sont laides, sottes, désagréables, et plus elles sont indispensables dans une fête ; plus elles sont inconvenantes, et plus elles paraissent aimables. Leur niaiserie donne de l'esprit à tout le monde, il faudrait être bien niais soi-même pour ne pas trouver à dire quelque bonne plaisanterie à propos d'elles.
Madame de Girardin ; Les maximes et pensées (1855)
Les femmes les plus spirituelles ne sont souvent muettes qu'avec les femmes, et celles qui sont les plus sottes et les plus taciturnes ne sont souvent telles qu'avec les hommes.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Au moral, comme au physique, les semblables se repoussent et les contraires s'attirent. Voilà pourquoi, sans doute, les hommes d'esprit ont ordinairement pour maîtresses des femmes sottes, et réciproquement.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Il n'est pas une personne assez sotte, ou assez méchante, pour qu'on ne puisse lui envier quelques agréments ou quelques bonnes qualités.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Les femmes qui nourrissent des idées de vengeance sont généralement sottes et bassement méchantes.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
L'ingénue qui plaît aujourd'hui n'est souvent que la sotte de demain.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
L'ingénuité est la prétention des sottes. A la ville comme au théâtre, l'ingénuité est souvent un rôle.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
De toutes les armes que la société laisse à la disposition de la femme, l'impertinence est la plus dangereuse, même pour elle. Il arrive presque toujours que, pour l'avoir trop chargée, cette arme éclate dans la main de celle qui veut s'en servir. C'est, du reste, l'arme favorite des femmes qui n'ont point de dignité, et des sottes qui ne savent se défendre qu'en se découvrant.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Comme il est dans la nature des femmes de ne savoir point se passer de ce qui leur manque, les femmes qui n'ont pas d'esprit essayent d'en avoir ; et, de simples bêtes qu'elles sont, elles passent sottes, et deviennent ainsi insupportables.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Une femme d'esprit peut aimer à être louée, une sotte seule peut supporter qu'on l'adule.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Il y a plus de femmes sottes que de femmes bêtes.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
L'amour-propre des sottes a de ces rancunes éternelles ; leur ineptie en se vengeant se sent grandir de taille ; les morsures qu'elles font, rehaussent leur valeur à leurs propres yeux.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 1er septembre 1872.
Un étudiant de première année, qui se promenait dans le jardin du Luxembourg, tournait depuis longtemps autour d'une jeune et jolie fille blonde sans oser engager la conversation avec elle. Tout à coup il aperçut une araignée qui montait sur les épaules de celle dont la présence le rendait si gauche et si timide. Saisissant aussitôt l'occasion : — Mademoiselle, lui dit-il d'une voix mal assurée, vous avez une grosse bête derrière vous. — Ah ! monsieur, s'écria la jeune fille un peu sotte en se levant aussitôt, je ne vous savais pas là.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
N'oubliez jamais que Jésus appelle ses élus ses brebis, et que de tous les animaux c'est sans contredit l'espèce la plus sotte. Caractère de brebis, dit Aristote, à cause de la stupidité inhérente à ces animaux, est devenu une injure grave ! Tel est pourtant le troupeau dont Jésus se déclare le pasteur.
Érasme ; L'éloge de la folie (1521)
Une femme sotte, dit oui quand il faut dire non, dit non lorsqu'il faut dire oui.
Marie-Jeanne Riccoboni ; The foundling, ou L'enfant trouvé (1755)
Bien acquis bêtement, est dépensé sottement.
Dicton français ; Les dictons rimés de l'Anjou (1858)
Sotte ignorance et jugement léger font avaler anguilles et couleuvres.
Jean-Baptiste Rousseau ; À Clément Marot, Épître III, Liv. I (1712)
Qui a été trompé par une femme d'esprit, une sotte le rassure.
Anatole France ; Les sept femmes de Barbe bleue (1909)
La chasteté en amour n'est qu'une espèce d'avarice, une sotte d'égoïsme.
Rémy de Gourmont ; Les lettres à l'Amazone (1914)
Un homme supérieur peut avoir une sotte maîtresse : on est si bien en pantoufles chez soi.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Quelque sotte que soit une femme, elle comprendra tout ce qu'il y a dans l'amour ; quelque intelligent que soit un homme, il n'en comprendra jamais que la moitié.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Il n'y a pas de sots métiers, il n'y a que des sottes gens.
Le Roux de Lincy ; Le livre des proverbes français (1842)

Thèmes de rubriques en rapport :