Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations célèbres sur sottise.

1 — Notre citation préférée sur sottise :

La citation préférée L'excès de l'amour-propre voile l'esprit, et dévoile la sottise des humains, disait Mademoiselle de Sommery. Une écrivaine, essayiste et peintre anglaise, Mary Sarah Newton, a écrit : Presque tous les hommes font deux parts de leur vie. Ils emploient la première moitié à faire des sottises et la seconde à tâcher de les réparer.
Thèmes en rapport : #excès #amour-propre #esprit #humains #moitié #réparer

2 — Les citations et mots de célébrités sur sottise :

La sottise est toujours insupportable de quelque façon qu'elle se présente.

Chevalier de Méré - De l'esprit (1677)

L'envie de parler fait souvent échapper bien des sottises dont on se repent.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

On fait bien des sottises quand on est jeune, et qu'on ne prend conseil que de soi-même.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

Dire et faire des sottises est le partage d'un sot.

Pythagore - Les fragments - VIe s. av. J.-C.

Les erreurs sont l'apanage de l'humanité ; l'opiniâtreté est le comble de la sottise.

Sophocle - Antigone - Ve s. av. J.-C.

Les sots nous évitent bien des sottises en les faisant avant nous.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Quand on court après l'esprit, on attrape la sottise.

Montesquieu - Les pensées et maximes diverses (1717-1755)

La sottise et la vanité n'hésitent jamais, elles ne doutent de rien.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Il entre plus d'orgueil et de vanité dans la sottise, que d'ignorance ou de défaut d'esprit.

Jean-Jacques de Lingrée - Les réflexions, pensées et maximes (1814)

L'ingénuité est une suite de la sottise quand elle n'est pas l'effet de l'inexpérience.

Charles Pinot Duclos - Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)

Donner des conseils n'est souvent que s'attribuer le privilège de dire soi-même des sottises.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Un bavard n'est jamais sans sottise.

Abbé Roubaud - Les nouveaux synonymes français (1786)

Après une sottise on croit lire dans tous les yeux les reproches que l'on se fait à soi-même.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

L'esprit consiste moins à ne pas dire des sottises qu'à savoir les réparer.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

Il n'est pas de pire sottise que de se croire exempt d'erreur.

Marcel Jouhandeau - La Malmaison (1965)

Les sots font de leur sottise une supériorité, et tirent gloire d'une infirmité mentale.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 26 avril 1879.

L'homme d'esprit et sensé ne fait pas deux fois la même sottise.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 23 avril 1879.

Notre destinée est de faire toujours des sottises, et de nous relever.

Voltaire - Lettre à Marie du Deffand, le 18 février 1760.

L'humanité change parfois de sottise, mais sa sottise elle-même ne change pas.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 23 avril 1872.

Pour bien juger il faut beaucoup de réflexion et de sagesse, la sottise ne le peut.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 9 décembre 1872.

La patience avec la sottise et avec la malignité n'est pas facile et pas naturelle.

Henri-Frédéric Amiel - Les fragments d'un journal intime (1852)

L'audace est la fille de la sottise, elle entraîne avec elle ceux qui ont peu de jugement.

Francis Bacon - Les essais (1625)

La sottise redoute les lumières qu'apporte la philosophie.

Goswin de Stassart - Les pensées et maximes (1780-1854)

Mourir d'amour, quelle sottise ! Mieux vaut en vivre !

Pierre-Jules Stahl - L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Les femmes n'oublient jamais les hommes pour qui elles ont fait de grandes sottises.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Le nombre de sottises que peut faire et dire par jour une femme d'esprit est incalculable.

Pierre-Jules Stahl - L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Rien ! c'est cent fois plus qu'il n'en faut pour décider une femme d'esprit à faire une sottise. Rien n'est rien pour une femme.

Pierre-Jules Stahl - L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

On ne devrait pas laisser vieillir les ingénues, cela ne peut leur servir à rien qu'à faire mûrir leur sottise.

Pierre-Jules Stahl - L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

La sottise est la nourriture de la médisance.

Baltasar Gracian - L'homme de cour (1646)

La sottise et la vanité, comme Oreste et Pylade, ne vont jamais l'une sans l'autre.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

Ne touchons pas aux sottises des sots, elles mordent comme des serpents et brûlent comme des fers rouges.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 29 juin 1876.

Quelque grosse que soit la sottise qui nous échappe, il y a toujours des niais qui peuvent y croire.

Honoré de Balzac - La fille aux yeux d'or (1834)

La stupidité qui se tait vaut mieux que la sottise qui parle.

Maxalexis - L'hypocrisie règne sur le monde (1997)

L'équivoque est la mère de la plupart de nos sottises.

Nicolas Boileau - Les pensées et maximes (1711)

Nous tromper dans nos entreprises, c'est à quoi nous sommes sujets, le matin, je fais des projets, et le long du jour des sottises.

Voltaire - Memnon ou La sagesse humaine (1747)

Le sot qui sent sa sottise n'est déjà plus si sot.

Jules Renard - Le journal du 12 juillet 1905.

La négligence fait faire mille sottises, qu'elle ne laisse pas plus réparer qu'elle n'a su les prévenir.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 19 mars 1868.

Un sot ne doit prendre à son gré la sottise pour une vertu.

Simone de Beauvoir - Pyrrhus et Cinéas (1944)

On a toujours des excuses quand on fait des sottises en pensant au-dessus de ses moyens.

Louis Pauwels - Le droit de parler (1981)

Le bavard n'est jamais sans sottise, il ne tarde pas à le prouver et à déplaire.

François Guizot - Le dictionnaire universel des synonymes (1809)

Faire des sottises au lieu d'en dire, voilà trop souvent ce qui distingue l'homme d'esprit du sot.

Goswin de Stassart - Les pensées et maximes (1780-1854)

Décomposez la fatuité, vous y trouverez un grain d'impertinence, deux de vanité et trois de sottise.

Charles Dubois - Les considérations sur cinq fléaux (1857)

La sottise veut toujours parler, et n'a jamais rien à dire, voilà pourquoi elle est tracassière.

Claude-Adrien Helvétius - Les pensées et réflexions (1765)

On trouve toujours des motifs de consolation dans les sottises des autres.

Jean-Baptiste Say - Cours complet économie politique pratique (1852)

La modestie est une fatuité ou une sottise, quand on n'a pas le mérite le plus éclatant.

Charles-Joseph de Ligne - Les lettres, maximes et pensées (1809)

Le propre de la sottise est un manque perpétuel de convenance et d'à-propos.

Jean-François Marmontel - Les leçons d'un père à ses enfants (1806)

La vanité est la mère nourricière de toutes nos sottises.

Louis-Philippe de Ségur - La vanité (1816)

La folie et la sottise sont plus contagieuses que la peste.

Hypolite de Livry - Les pensées et réflexions (1808)

Le silence ne prouve pas toujours pour l'esprit, mais il prouve toujours contre la sottise.

Jean-Jacques de Lingrée - Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Quand la sottise est guidée par un mauvais cœur, elle a assez de tact pour saisir ce qui lui est bon.

Sophie Cottin - Malvina (1800)

L'ennui d'avoir toujours des sottises à réparer me dégoûte de plus en plus de tout commencement.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 15 avril 1859.

La sottise, la méchanceté, l'égoïsme sont des réalités comme l'existence de la lune et des étoiles.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 12 mai 1866.

Je ne suis l'ennemi que de l'injustice, de l'hypocrisie, de l'absurdité, de la sottise et des platitudes.

Alphonse Karr - Les guêpes (1841)

Il ne faut jamais faire que les sottises qui vous plaisent.

Prosper Mérimée - Les lettres à une inconnue (1873)

C'est une sottise que de se donner beaucoup de peines pour des choses peu importantes.

Samuel Johnson - Le rôdeur (1770)

On est plus difficile en sottise qu'en talent ou en vertu.

Denis Diderot - Le neveu de Rameau (1762)

Mieux vaut être stérilisé par l'intelligence que fécondé par la sottise.

Maurice Chapelan - Lire et écrire (1960)

Quand on se brûle au feu que soi-même on attise, ce n'est point un accident, c'est une sottise.

Mathurin Régnier - Satire XIV, La folie est générale (1604)

Quand il s'agit d'écrire des sottises, il serait vraiment trop facile de faire un gros livre.

Gaston Bachelard - La psychanalyse du feu (1938)

Une sottise énoncée noblement donne du sérieux à la personne.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

La sottise tient plus à l'esprit que l'on croit avoir qu'à celui dont on manque.

La Rochefoucauld-Doudeauville - Le livre des pensées, 204 (1861)

Tous les jours on voit un sot du nom d'esprit fatuité dotée, et de vertu sottise étiquetée.

Jean-Baptiste Rousseau - À Clément Marot, Épître III, Liv. I (1712)

Que de sottises du cœur viennent de sa fatigue !

Anne Barratin - De vous à moi (1892)

Le péché originel : C'est la sottise !

Charles Régismanset - Les nouvelles contradictions (1939)

La sottise est peut-être ce qu'il y a de plus constant dans l'humanité.

Rémy de Gourmont - Le joujou et trois autres essais (Posthume, 1926)

Les préjugés : des sottises héréditaires.

Anne Barratin - Les pensées in Œuvres posthumes (1920)

Jamais on ne montre mieux sa sottise, qu'en interrompant un propos pour y mêler le sien.

Mocharrafoddin Saadi - Le jardin des roses - XIIIe siècle.

L'amour fait faire les plus grandes sottises.

Anatole France - La révolte des anges (1914)

Toutes les sottises sur l'homme viennent d'esprits qui n'ont pas su regarder un homme, oubliant que l'unité est la cellule vivante du nombre.

Maurice Chapelan - Main courante (1957)
« Les citations précédentes

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quelle origine est le proverbe La sottise est un mal incurable ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Le sot » La sotte » Les sots » L'abruti » Imbécile » Stupide » Le bête » Les cons » Ignorant »
Top