Les citations plaisirs

Ce dictionnaire contient 89 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot plaisirs. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur plaisirs issus des quatre coins du monde :

Les plaisirs peuvent causer plus de souffrances en un seul mois de maladie ou de vieillesse qu'ils n'avaient fait sentir de volupté durant toute la vie.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les plaisirs de l'âme allongent autant la vie que ceux des sens l'abrègent.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Nous faisons gaiment le sacrifice des plaisirs dont nous sommes las.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
L'habitude transforme les corvées en plaisirs et les plaisirs en corvées, c'est là sa vertu et son vice.
Jean Dutourd ; Les pensées et réflexions (1990)
Les plaisirs ne deviennent accessibles que quand ils cessent d'être des plaisirs.
Jean Dutourd ; Les pensées et réflexions (1990)
Les plaisirs de ce monde sont toujours menacés par les devoirs qu'exige la vie.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Qui trop raconte ses plaisirs fait naître la haine chez les envieux.
Marie du Deffand ; Les lettres à Horace Walpole, le 1er avril 1769.
Il y a des temps où l'on pleure les plaisirs perdus.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)
Les plaisirs de la famille sont préférables aux plaisirs du monde, s'ils sont plus vertueux.
Gustave Flaubert ; Lettre à Ernest Chevalier, le 25 novembre 1841.
Les plaisirs qui viennent des faiblesses du cœur troublent le repos de la vie, gâtent le goût, et rendent insipides tous les plaisirs simples : il faut ménager ses goûts, nous ne tenons à la vie que par eux. C'est l'innocence qui les conserve ; c'est le dérèglement qui les corrompt.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Les plus grands ennemis de nos plaisirs esthétiques sont nos appétits, toujours faciles à exciter, difficiles à distraire, et nos intérêts, que tout nous rappelle.
Victor Cherbuliez ; L'art et la nature (1892)
Renoncez aux plaisirs funestes aux mortels : Ils sont et douloureux et souvent criminels.
François de Neufchâteau ; Les pensées et maximes (1750-1828)
Heureux aussi les hommes de plaisirs qui ne demandent qu'à se distraire !
Victor Cherbuliez ; Meta Holdenis (1873)
Il n'y a pas de grands plaisirs à attendre d'une femme qui fait perpétuellement la petite bouche.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Le pêcheur de plaisirs ramène dans ses filets tous les biens de la vie.
Robert Mauzi ; L'idée de bonheur dans la littérature française (1960)
Un fonds d'ennui parsemé de plaisirs, telle est la vie du monde.
François de Reynaud de Montlosier ; Les mystères de la vie humaine (1829)
Les plaisirs honteux coûtent toujours davantage que les plaisirs honnêtes.
Philip Dormer Stanhope ; Les lettres et pensées (1774)
Les femmes ont des moyens particuliers pour rendre douteux ce qui est évident, et les maris sont de force à n'y voir goutte en plein midi.
Paul de Kock ; Gustave ou Le mauvais sujet (1821)
Les plaisirs les plus doux ont trop vite un terme.
Paul de Kock ; Gustave ou Le mauvais sujet (1821)
Le temps qui fuit de nos plaisirs semble s'arrêter sur nos peines !
Paul de Kock ; Ni jamais, ni toujours (1841)
J'aime qui n'est pas blasé sur les plaisirs, il y a tant de gens qui ne sont plus amusables !
Paul de Kock ; La femme, le mari et l'amant (1829)
La volupté met autant de soins à chercher l'ombre que la troupe des plaisirs bruyants en met à se produire pour rendre le public témoin de sa joie.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
L'homme raisonnable se livre aux plaisirs par délassement, et le sot en fait sa principale affaire.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Les plaisirs de famille consolent de tout.
Honoré de Balzac ; La recherche de l'absolu (1834)
Les plaisirs sont des terres marécageuses sur lesquelles il faut courir légèrement sans y arrêter le pied.
Bernard Fontenelle ; Les pensées et réflexions (1757)
Le travail est un plaisir, mais il ne faut pas abuser des plaisirs.
Louis Scutenaire ; Mes inscriptions (1943-1944)
Les plaisirs de la jeunesse reproduits par la mémoire sont des ruines vues au flambeau.
François-René de Chateaubriand ; Les mémoires d'outre-tombe (1841)
Si l'amour n'est ton principal motif, tu seras bientôt dégoûté du mariage, et tu oublieras bientôt tes promesses, pour aller chercher ailleurs des plaisirs défendus.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Il y a des plaisirs que nous avons goûtés avec tant de délices, que nous croirions volontiers que le souvenir qui nous en reste doit suffire à nourrir notre cœur d'idées riantes et heureuses, pendant tout le cours de la vie ; et quand nous nous retrouvons longtemps après dans les mêmes circonstances, il arrive cependant que ces émotions, si agréables et si regrettées, ont perdu presque tout ce qu'elles avaient d'ivresse.
Charles Nodier ; Le peintre de Salzbourg (1803)
Nos douleurs sont des siècles, nos plaisirs sont des éclairs.
Pierre-Édouard Lémontey ; Les pensées et réflexions (1826)
Les plaisirs seraient toujours purs, toujours vrais, si l'homme pour en jouir ne suivait que la voix de la raison ; mais, depuis qu'il a voulu les soumettre à la fougue de ses passions, ils se sont tous changés en poison.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Le fruit du travail est le plus doux des plaisirs.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes (1746)
Les plaisirs, passant comme les heures, ont besoin de se renouveler.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
De tous les plaisirs, il n'en est pas de plus délicieux que ceux que l'on goûte après une bonne action.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
L'absence est la saison morte des plaisirs du cœur.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Tous les plaisirs sont dans la jouissance, il n'en est pas un dans l'excès.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
La satiété est le terme fatal du petit nombre de plaisirs qui n'ont pas déçu nos espérances.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Le plus grand des plaisirs, pour les dévots de la liberté, est peut-être celui de ne plus éprouver le besoin fatal du plaisir.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Plus on suit des plaisirs l'enivrant tourbillon, plus aussi de la crainte on ressent l'aiguillon.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Chaque âge a ses plaisirs, mais les plaisirs d'un âge autre que le nôtre sont les plus exquis.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Les plaisirs s'offrent à nous dans la vie comme les fleurs dans la nature : beaucoup de gens passent auprès sans les apercevoir ; quelques-uns ne les cueillent que pour les effeuiller et les jeter aux vents ; bien peu savent les cultiver pour jouir de leurs brillantes couleurs et respirer leurs doux parfums.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Les plaisirs du monde sont trompeurs, ils promettent plus qu'ils ne donnent. Ils nous inquiètent dans leur recherche, ne nous satisfont point dans leur possession, et nous désespèrent dans leur perte.
La marquise de Lambert ; L'avis d'une mère à son fils (1726)
Les plaisirs continuels se changent en dégoût.
François-Rodolphe Weiss ; Les principes philosophiques et moraux (1785)
Les plaisirs de l'âme allongent la vie autant que les douleurs l'abrègent.
Nicolas Massias ; Les pensées et réflexions morales (1848)
Les plaisirs de l'esprit et du cœur sont bien supérieurs à ceux du corps.
Nicolas Massias ; Les pensées et réflexions morales (1848)
Il faut être de bien mauvaise humeur pour regarder les plaisirs de l'amour comme une affaire sérieuse.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Quand nos amis peuvent chercher leurs plaisirs sans nous, nous devons savoir souffrir sans eux.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Les plaisirs trop attendus sont comme les cerises trop mûres, dont on ne trouve souvent plus que la queue.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Deux amants ne connaissent pas d'autres plaisirs que de s'aimer.
Marivaux ; La vie de Marianne (1740)
Nos plaisirs les plus doux ne vont pas sans tristesse.
Pierre Corneille ; Horace (1640)