Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur le cerveau (2).

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Bien-pensant ! Comment peut-on bien-penser ? Ceux qui bien-pensent pensent la pensée des autres, des maîtres à bien-penser... Ils se branchent sur le cerveau d'un autrui qui a déjà balisé le parcours.
Frédéric Dard - Œuvre : Les pensées de San-Antonio (1996)

Bien penser, c'est d'abord bien écrire, et l'acquisition préalable de cet outil, qu'est le style, est le seul moyen de pouvoir défricher ensuite les étendues de notre cerveau.
Maurice Chapelan - Œuvre : Lire et écrire (1960)

Les pensées, même abstraites, doivent rappeler que le cerveau est irrigué par le coeur.
Maurice Chapelan - Œuvre : Amours amour (1967)

Saisir dans les méandres de son cerveau la pensée qu'on y craignait insaisissable, oh ! quelle joie !
Edmond Thiaudière - Œuvre : La décevance du vrai (1892)

Plus les gens ont un gros cerveau et moins ils aiment prolonger des débats trop sérieux.
Henri Salvador - Œuvre : La joie de vivre (2011)

II y a dans le cerveau beaucoup de ces pensées honteuses, qui se cachent par pudeur, qui se taisent crainte de se faire honnir, qui, parfois, venant à surgir hors de leur cachette, font circuler la rougeur sur les fronts honnêtes.
Rodolphe Töpffer - Œuvre : Les deux prisonniers (1837)

Je ne suis qu'un œuf sans germe, une noix creuse, un crâne sans cervelle, un être infécond, l'apparence d'un mâle, mais en fait un neutre. Les individus bien accentués et déterminés, qui savent ce qu'ils veulent, qui ont une foi, un caractère, un but, réussissent, engendrent, créent ; moi, je flotte comme un élément, je suis fluide, négatif, indécis, infixable, et par conséquent je ne suis rien.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 5 décembre 1860.

Si l'Assemblée nationale est le cerveau de la France, c'est un cerveau déjà mangé par les vers. Il y a dix-neuf mois qu'ils ont ébauché une machine appelée par eux Septennat ; voici dix-neuf mois qu'ils s'interrogent sur le nom et sur la chose ; ils emploieront leurs sept ans à chercher la définition de leur sottise. Et ils ne voient pas qu'on ne rit plus d'eux, parce qu'ils ennuient et dégoûtent, comme les bégaiements d'un idiot.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 22 décembre 1874.

Les gens à principes ne sont que des cerveaux étroits qui ont la superstition de formules isolées, dont ils ne peuvent percevoir les limites et les conditions.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 17 décembre 1877.

Le cerveau est à l'adulte ce que le placenta est à l'embryon, c'est-à-dire l'intermédiaire obligé des réactions de la société sur l'individu et de l'individu sur la société.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 15 juillet 1869.

Je suis plein de défauts, je crains d'être un imbécile, une cervelle commune.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 13 novembre 1840.

L'esprit un talent naturel, c'est-à-dire une facilité de conception que l'instruction ne donne pas, et qui tient à un certain développement du cerveau. On attache plus de prix à cette faculté innée, qu'aux lumières acquises, comme nous tirons plus de mérite d'un bien sorti de notre travail que du plus riche héritage ; aussi, par une vaniteuse présomption, nous flattons-nous d'en avoir une dose surabondante.
Louis-Auguste Martin - Œuvre : L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

L'homme qui travaille du cerveau, comment doit-il se reposer ? Hein ? En ne faisant plus travailler sa matière grise, me répondrez-vous peut-être ? Bon ; et comment, s'il vous plaît, ne plus faire travailler la matière grise ? La réponse est toute prête : en ne pensant plus à rien.
Pierre Dac - Œuvre : Les pensées (1972)

Les femmes ont toutes beaucoup de cœur dans la cervelle ; les hommes ont, en général, beaucoup trop de cervelle dans le cœur. En d'autres termes, les hommes aiment avec la tête, les femmes pensent avec le cœur.
Auguste Guyard - Œuvre : Quintessences (1847)

Aux cerveaux actifs l'inaction est odieuse.
George Sand - Œuvre : Spiridion (1839)

L'homme n'a qu'un petit cerveau où voltigent quelques idées.
Antoine Houdar de La Motte - Œuvre : Le cheval et le lion (1719)

Ce pauvre cerveau, petit à petit, il est devenu comme un pois chiche ; peuchère, quand il marchait dans la rue, ce petit cerveau lui sautait dans la grande tête, et ça sonnait comme un grelot de bicyclette.
Marcel Pagnol - Œuvre : Fanny (1931)

Un lavage de cerveau le salit.
Albert Brie - Œuvre : Le mot du silencieux (1978)

Le cerveau d'un sot est un magasin d'extravagances de tous genres.
Citation anglaise - Œuvre : Les proverbes et adages anglais (1840)

Le cerveau est le résultat du temps et de l'expérience, tout ce que l'on dit a déjà été emmagasiné.
Jiddu Krishnamurti - Œuvre : Briller de sa propre lumière (2013)

Cerveau bien fait, cœur bien fait.
Victor Hugo - Œuvre : Claude Gueux (1834)

Le cerveau de l'écrivain n'est que l'estomac de sa pensée.
Alexandre Dumas, fils - Œuvre : Un cas de rupture (1892)

Le cerveau n'est jamais bien sain que l'amour ou le vin n'abreuvent.
Pierre de Ronsard - Œuvre : À son page (1550)

Le cerveau est un organe de triage, qui ne laisse passer que les images utiles pour l'action.
André Maurois - Œuvre : Études littéraires (1941)

Il y a moins de cerveaux lumineux que de crânes éblouis.
Albert Brie - Œuvre : Le mot du silencieux (1978)

Je ne suis que cerveau, je ne mange pas, je pense !
Colette - Œuvre : Claudine en ménage (1902)

Femmes - Belles têtes, certes ; oh ! très belles têtes ! mais de cervelle, aucunement.
Georges Courteline - Œuvre : Bourbouroche (1893)

Le cerveau de l'homme est créé par Dieu pour le connaître, comme le cœur de l'homme est créé par Dieu pour l'aimer.
André Gide - Œuvre : L'école des femmes (1929)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :