Les citations célèbres sur le mari (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

La femme la plus ignorante en sait, en mille points, plus long que son mari.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Un très mauvais mari eût été quelquefois un amant parfait.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Une femme a toujours plus d'esprit que son mari, quand son mari n'a d'amis que ceux qu'elle lui donne, ou qu'elle lui permet d'avoir.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Un mari n'est pas un compagnon de plaisirs, mais un frère d'armes dans la lutte de la vie.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 août 1868.

L'amant qui s'envole ne vaut pas le mari qu'on tient.
Citation de Gustave Nadaud ; La petite ville (1851)

Qui épouse une veuve doit s'attendre à entendre parler de l'exemple du premier mari.
Citation de l'Angleterre ; Les proverbes et adages anglais (1840)

Un mari trompé, qui plaide en adultère, est un malade imprudent qui aggrave son mal en élargissant la plaie.
Citation de Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)

Pour savoir au juste ce qu'ils craignent d'être, et ce qu'ils sont, hélas ! presque toujours, les maris jaloux prétextent un voyage qui ne dure jamais bien longtemps : ils partent le matin et reviennent le soir. — Aussi vieille que le cheval de Troie, cette ruse, connue de tout le monde, n'en est pas moins infaillible. C'est que les amants, comme les moineaux et les poissons, se laissent toujours prendre dans les mêmes filets.
Citation de Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)

Il y a plus de mauvais maris que de bons, et l'on risque fort de rencontrer un mari brutal, quinteux, joueur, débauché, alcoolique, paresseux ; c'est volontiers le sort d'une honnête fille, qui a rarement assez de finesse pour discerner les hypocrites de ses prétendants, leur délicatesse fardée, dont une femme plus expérimentée ne sera point la dupe.
Citation de Charles Fourier ; Théorie de l'unité universelle (1823)

Malheur aux parents qui usent de leur ascendant moral pour imposer à leur fille un mari qui lui déplaît.
Citation de Ernest Legouvé ; Histoire morale des femmes (1848)

Il n'est pas de meilleur mari que celui qui sait tenir ses serments.
Citation de Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Un mari généreux n'est plus chose ordinaire.
Citation de Antoine Bret ; L'orpheline, ou Le faux généreux, II, 11, le 28 janvier 1758.

Le plus sage de tous les maris n'est jamais assez sage pour n'être point trompé.
Citation de Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)

Un mari n'est qu'un homme.
Citation de Ferdinando Galiani ; Lettre à Louise d'Épinay, le 15 février 1774.

Jamais mari ne paya douaire.
Citation de Antoine Loisel ; Institutes coutumières, 141 (1607)

Il est plus facile d'être amant que mari, par la raison qu'il est plus difficile d'avoir de l'esprit tous les jours que de dire de jolies choses de temps en temps.
Citation de Honoré de Balzac ; La physiologie du mariage, Le catéchisme conjugal (1829)

Un mari sans respect pour sa femme est semblable au prodigue qui dissipe sa fortune.
Citation de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 177 (1861)

Oh ! le mari, le précieux mari ! personnage indispensable à la solidité des liaisons adultères !
Citation de Georges Courteline ; La philosophie de Courteline (1917)

Un mari vaut toujours mieux que ces petits messieurs qui ne savent que roucouler.
Citation de Johann Wolfgang von Goethe ; Les complices (Die mitschuldigen), I , 2 (1769)

Eh bien, son mari, c'est moi ! ça veut dire que j'ai eu de la chance, une chance de cocu !
Citation de Marcel Pagnol ; La femme du boulanger (1938)

Les maris doivent aimer leurs femmes comme leur propre corps.
Citation de Saint Paul ; Épître aux Éphésiens, V, 28 - Ier siècle.

Un mari, c'est un meuble ! pas autre chose !
Citation de Joseph Méry ; Maître Wolfram, VIII (1854)

Une vertu de grande conséquence, et qui vaut de l'or pour les maris : la patience !
Citation de Barthélemy Imbert ; Le jaloux sans amour, IV, 4 (1781)

D'un mari les volages ardeurs n'autorisent jamais les travers d'une femme.
Citation de Barthélemy Imbert ; Le jaloux sans amour, III, 11 (1781)

C'est l'époux, non l'hymen, qui plaît ou qui déplaît ; quand on hait le mari, le mariage est laid.
Citation de Barthélemy Imbert ; Le jaloux sans amour, II, 5 (1781)