Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations célèbres sur mariage.

1 — Notre citation préférée sur mariage :

La citation préférée Le mariage est un consentement, donation mutuelle des cœurs, disait Jules Michelet. Une femme de lettres, romancière et salonnière française, Claudine Guérin de Tencin, a écrit : Un mariage ne se construit pas sur des promesses vaines, mais sur des engagements réels et sérieux.
Thèmes en rapport : #consentement #coeurs #construit #promesses #engagement #sérieux

2 — Les citations et mots de célébrités sur mariage :

Le mariage supprime, quand on le prend sérieusement, la possibilité des désirs nouveaux, toutes les tendresses à venir, la fantaisie du lendemain et tout le charme des rencontres. Il a, en outre, l'inconvénient odieux de condamner les époux à un déplorable ordinaire.

Guy de Maupassant - Préface de Celles qui osent (1883)

Le mariage est une loterie qui bien souvent amène tromperie.

Adolphe Ricard - L'amour, les femmes et le mariage (1857)

Le principe de base du mariage est une incompréhension mutuelle.

Oscar Wilde - Les aphorismes et pensées (1854-1900)

La même année vit naître le mariage d'inclination et le repentir.

Pierre-Marie Quitard - Les études historiques sur les proverbes (1860)

Le mariage, neuf fois sur dix, trompe nos espérances et ne vaut pas ce que nous en attendons.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 22 avril 1867.

Le mariage trouble la raison, si c'est du nectar, c'est aussi du poison.

Marie-Joseph Chénier - Les trois amours (1800)

Le lien du mariage confond en une société commune non seulement la vie extérieure des deux membres, mais encore la vie morale et la vie spirituelle.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Le mariage est de tous les liens celui où il est le moins possible d'obtenir le bonheur romanesque du cœur. Il faut, pour maintenir la paix dans cette relation, une sorte d'empire sur soi-même, des forces, des sacrifices qui rapprochent bien plus cette existence des plaisirs de la vertu que des jouissances de la passion.

Germaine de Staël - Les maximes et pensées inédites (1817)

Le mariage confond l'amante et la maîtresse dans un seul personnage qui est l'épouse.

Ernest Legouvé - Histoire morale des femmes (1848)

Le mariage, tel que le catholicisme l'institue, n'est pas autre chose qu'une couture au cœur humain, proprement faite.

Victor Hugo - Faits et croyances (1840)

En fait de mariage, la jeunesse ne songe qu'à satisfaire son caprice ; au bout de quatre jours elle en est aux regrets.

Carlo Goldoni - Les maximes et pensées (1794)

Un mariage ne se construit pas sur des promesses vaines, mais sur des engagements réels et sérieux.

Claudine Guérin de Tencin - Les maximes et pensées inédites (1749)

Le mariage est une prison qui n'a de beau que la porte par laquelle on y entre.

Philémon - Les fragments - IVe s. av. J.-C.

Le mariage est un consentement, donation mutuelle des cœurs.

Jules Michelet - L'amour (1858)

Un bon mariage est une bien meilleure sûreté qu'un mauvais fusil.

Victor Cherbuliez - Samuel Brohl et compagnie (1877)

Je me soucie du mariage comme d'une noisette vide !

Victor Cherbuliez - Le roman d'une honnête femme (1865)

Il faut savoir se donner dans le mariage avec dévouement, avec abandon, avec joie, mais avec une joie grave qui est sœur de la résignation et qui accepte d'avance toutes les douleurs. Voilà la vraie dignité de l'homme, voilà sa grandeur.

Henri Perreyve - Lettre à Stéphen, le 8 novembre 1853.

Qu'est-ce que le mariage ? C'est, le plus souvent, un sacrement qui en vaut deux : le mariage et la pénitence ; c'est un lien contradictoirement indissoluble qui unit les corps, désunit les âmes, et dissous les mœurs ; c'est un pays désolé que les étrangers visitent et que les habitants fuient ; c'est une sottise à deux et une galère à trois ; c'est l'extrême-onction de l'amour et le tombeau de l'enthousiasme et de l'idéal ; c'est... c'est... on ne finirait point ! Il faut avouer, cependant, que le mariage est un bien social relatif comparé au concubinage, en ce qu'il assure une assistance légale aux femmes et aux enfants.

Auguste Guyard - Quintessences (1847)

Epoux, ex-amants, ceci vous explique pourquoi le mariage a été le tombeau de votre enthousiasme, sinon de votre amour. Le mariage, en vous unifiant, en vous saturant du connu, a refait en vous la monotonie, la solitude et le vide avec le besoin de la diversité, de la variété ; d'où, le désir, dans chaque moitié ancienne, d'une moitié nouvelle ; d'après cet aphorisme biblique : il n'est pas bon que l'homme soit seul.

Auguste Guyard - Quintessences (1847)

Le mariage est la réduction des possibles de deux êtres à une destinée commune fondée sur des ambiguïtés où l'on tente de trouver quelque grandeur.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

Le mariage, c'est des remparts à abattre, des fleuves à détourner, des volcans à éteindre.

Robert Sabatier - Le chinois d'Afrique (1966)

Le mariage c'est charger son cœur de plus de chaînes qu'il n'en saurait porter.

Jacques-Henri Meister - De la morale naturelle (1788)

Le mariage est l'union de deux êtres qui se lient pour s'entraider sur la route de la vie.

Henri-Frédéric Amiel - Les fragments d'un journal intime (1852)

Le mariage donne beaucoup de mal certain pour un bien incertain.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 4 avril 1868.

Dans certains mariages on épouse l'argent, le nom, le crédit, rarement la personne.

François-Rodolphe Weiss - Les principes philosophiques et moraux (1785)

Le mariage entre deux amants éperdus est un contrat passé dans le transport de la fièvre.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Une jeune et jolie personne est une énigme dont le mariage seul donnera le mot.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Il y a des mariages dont le contrat semble avoir été minuté par l'enfer.

Axel Oxenstiern - Les réflexions sur le mariage (1652)

À vingt ans, on comprend la polygamie. À trente ans, on se contenterait de la bigamie. À quarante, le mariage avec une seule femme paraît un état supportable, et proportionné aux ressources d'un homme. À cinquante ans, sans souhaiter le veuvage, ce qui ne serait pas d'un bon mari, on juge que le célibat aurait pu avoir son bon côté. À soixante ans, on est fait à son sort, et l'on se demande, avec une secrète admiration, comment diable on a pu avoir si souvent, dans l'âge de la jeunesse et de la virilité, certaines préoccupations saugrenues auxquelles, grâce à Dieu, on ne comprend plus rien du tout.

Pierre-Jules Stahl - L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Le mariage n'empêche pas les sentiments qu'on éprouve à l'égard d'autres que son conjoint.

Philippe Bouvard - Mille et une pensées (2005)

Il est des mariages en coup de tête dont on se repent ensuite toute sa vie.

Simone de Beauvoir - Quand prime le spirituel (1979)

À moins qu'il s'agisse de procréer, le mariage est un risque trop grave de se diminuer pour être couru légèrement. Mais « les mariages sont écrits dans le Ciel », dit la Sagesse des nations, ce qui signifie à peu près qu'ils répondent à une sorte de fatalité, qu'ils font partie de notre destin. Reste alors à préserver sa personnalité de toute limitation ou altération, au cœur de l'inéluctable.

Marcel Jouhandeau - L'éternel procès (1959)

Le mariage est une invention diabolique : enchaîné l'un à l'autre, on se hait avec le devoir ou l'illusion de s'aimer, à moins qu'il ne faille aimer, non pour le plaisir, mais pour la souffrance qu'on donne et qu'on reçoit.

Marcel Jouhandeau - Monsieur Godeau marié (1933)

Le mariage ne convient qu'aux gens doués d'un caractère flegmatique, et nullement aux imaginations vives et bouillantes, auxquelles tout état permanent, de quelque nature qu'il soit, paraît insupportable.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées sur le mariage (1775)

Le mariage est une comédie, et je n'ai pas le génie de Molière.

Sacha Guitry - Jean de La Fontaine (1916)

Le mariage est chose à faire, mais chose sans cesse à refaire.

André Maurois - Sentiments et coutumes (1934)

Le mariage n'est pas un accouplement, c'est un établissement.

André Maurois - Terre promise (1946)

Quand on s'aime véritablement, on s'éloigne du mariage comme d'un abîme.

Ninon de Lenclos - Les confessions (1700)

Bien des femmes englouties dans le mariage ont été perdues pour l'humanité.

Simone de Beauvoir - Le deuxième sexe (1949)

Le mariage multiplie par deux les obligations familiales et toutes les corvées sociales.

Simone de Beauvoir - La force de l'âge (1960)

Le mariage est une loterie, chacun doit y prendre lui-même son billet.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Qui te promet un beau mariage, ne t'offre souvent que tonnerre et orage.

Maxalexis - Méfiez-vous des apparences (2013)

Le mariage est le prix auquel la femme adroite vend à l'homme épris de sa beauté le chez-soi et les futurs rejetons. Loin d'être un sacrifice, un dévouement, de la part de l'épouse, c'est un marché dans lequel l'homme est toujours dupe, et dans lequel il récolte plus d'épigrammes que de reconnaissance.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 20 février 1875.

Aux courtes folies des noces succède l'ennui, exempt de toute liberté.

Silvio Pellico - Des devoirs des hommes (1834)

Le mariage, jeune fille, c'est travailler, enfanter et souffrir.

Louis Belmontet - Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)

Le mariage, vers lequel deux amoureux descendent la main dans la main, est la consécration suprême de la fusion des âmes.

Ernest Legouvé - Histoire morale des femmes (1848)

L'une des sources des malheurs du mariage, c'est que la fille n'y envisage que la personne, et que la mère n'y considère que le bien.

Jean-Baptiste de La Roche - Les pensées et maximes (1843)

Le mariage est le lien le plus général et le plus étendu de la société ; mais il s'en faut bien que ce soit toujours celui qui unit le plus sincèrement un homme avec une femme.

Jean-Jacques Rousseau - Les pensées d'un esprit droit (1826)

Ce n'est pas tellement le mariage qui est merveilleux, c'est après !

Henri Salvador - La joie de vivre (2011)

Le mariage est comme un voyage en mer, qui monte sur le vaisseau doit s'attendre à être exposé quelquefois aux orages et aux tempêtes.

William de Britaine - La prudence humaine (1680)

Le mariage est un acte de foi, de foi dans un autre, de foi en soi, de foi en Dieu.

Henri-Frédéric Amiel - Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Le mariage est une loterie ; l'homme y met sa paix à la merci d'un être qui peut devenir son tourment.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 4 mars 1879.

Après l'armistice des fiançailles, le mariage est un traité de paix, en attendant une autre guerre.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

Le mariage donne au mari un moment unique pour acquérir vraiment la femme, la soustraire à l'influence étrangère et se l'assurer à toujours. Il faudrait que dans ces commencements où il peut beaucoup sur elle, il l'associât à son mouvement d'esprit, à ses affaires, à ses idées ; qu'il l'initiât à ses projets, qu'il lui créât dans son activité une activité à elle ; qu'elle veuille et pense avec lui, agisse avec lui, souffre avec lui : voilà le mariage.

Jules Michelet - Le mariage (1859)

Le mariage est un sacrement que les intéressés s'administrent l'un à l'autre.

Jacques Audiberti - Les jardins et les fleuves (1954)

Le mariage est le suicide des dandys, après en avoir été la plus belle gloire.

Honoré de Balzac - Mercadet (posthume, 1851)

Le mariage, c'est la même peur partagée, le même besoin d'être consolé.

Anne Hébert - Kamouraska (1970)

Le mariage ne vit que de réalités, mais celles-ci sont bien trop pures pour se révéler aux nigauds.

Marcelle Auclair - Toya (1927)

Le mariage : après tant de flammes vives, la fumée est venue.

Arsène Houssaye - La galerie du XVIIIe siècle (1858)

Le mariage est un bien dont seuls les conjoints ont conscience.

Ralph Waldo Emerson - Journal intime (1803-1882)

Le mariage ne produit pas toujours le fruit qu'on en peut désirer.

Cardinal de Richelieu - Les maximes d'État (1623)

Le mariage est le seul lien que le temps puisse resserrer.

André Maurois - Les lettres à l'inconnue (1956)

Le mariage est souvent cela, le couronnement de deux médiocrités étrangères l'une à l'autre.

Marie-Claire Blais - Deux destins (1972)

On n'a jamais vu tant de mauvais mariages que depuis qu'on est devenu plus attentif à la dot qu'à l'honneur. Une société indissoluble n'a souvent pour tout lien que l'intérêt : mais l'ouvrage des passions ne saurait être durable, et elles désunissent bientôt ce qu'elles ont si mal lié. De-là tant de divorces scandaleux, et tant de grandes maisons qui périssent et s'éteignent par l'état même qui était destiné à les soutenir et à les perpétuer.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

Le mariage sait à merveille, transformer en un tour de main, ce qui faisait bonheur de la veille, en désespoir du lendemain.

Jean-Baptiste Millet Saint-Pierre - Quelques chiquenaudes, 109 (1855)

Le mariage est un marais, un exercice d'auto-mystification qui dure la vie entière.

Paul Auster - Léviathan (1993)

Le mariage est le plus beau et le plus sûr état qui soit au monde.

Marguerite de Navarre - L'Heptaméron (1559)

Le mariage rompt de pernicieuses habitudes pour en faire contracter de déprimantes.

Louis Dumur - Les petits aphorismes sur le mariage (1892)
« Les citations précédentes

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quelle origine est le proverbe Mariage et orage couchent dans le même lit ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Se marier » Les phrases sur le mariage » La vie à deux » Le mariage et l'amour » Le mariage heureux »
Top