Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur épouse

Ce dictionnaire contient 58 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot épouse. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur épouse issus des quatre coins du monde :

Le bonheur d'une épouse est dans l'amour et dans l'estime de son mari et de ses enfants. Tout le reste n'est que chimère.
Alexandre Weill ; Les histoires de village (1860)
L'épouse la plus malheureuse, fidèle à un ingrat, est encore plus heureuse que la femme adultère ou la courtisane, qui dans les bras d'un amant, lui jure un amour éternel, car elle ment !
Alexandre Weill ; Si j'avais une fille à marier (1860)
Admirez cet effet du droit au divorce : chaque femme étant pour chaque homme une épouse possible, toute convoitise est justifiée.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Je n'admets pas qu'on fourre le nez dans mon ménage, pas même mon épouse.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Une mère berce notre enfance ; une maîtresse charme nos jeunes ans ; une épouse console notre vieillesse.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées, maximes et réflexions (1823)
Une épouse est la gloire de son mari, elle est le vrai trésor de la maison.
Edmond de Pressensé ; L'histoire des trois premiers siècles de l'Église chrétienne (1858)
Des doux objets de la tendresse, une épouse et des enfants couronnent la vieillesse.
Alphonse de Lamartine ; Méditations poétiques, La retraite (1820)
Une épouse est précieuse dans l'adversité comme dans le bonheur !
Mark Twain ; Les droits de la femme (1907)
Mon épouse qui était prodigue comme une cigale est devenue économe comme une fourmi.
Jean Dutourd ; Le bonheur et autres idées (1980)
Hommes qui prenez une épouse, aimez et soutenez celle que vous aurez choisie. Que votre amour, que votre prévoyance la dirige et la suive comme l'œil suit le pied.
Citation chinoise ; Les sentences et pensées morales chinoises (1832)
Ce qui me charme le plus dans mon épouse, ce n'est ni sa beauté, ni son attrait sensuel, c'est cette foule de grâces qui ne la quittent jamais ; cette décence qui sous mille formes différentes accompagne toutes ses paroles et toutes ses actions ; ce mélange de doux soins et d'amour qui prouve l'intime union de nos esprits et de nos cœurs, harmonie ravissante, dont le spectacle, offert par deux époux, est plus agréable à l'œil que celle des sons ne l'est à l'oreille.
John Milton ; Le paradis perdu (1667)
Une épouse, quand le danger ou le déshonneur l'épie, demeure plus en sûreté et avec plus de bienséance auprès de son mari qui veille sur elle.
John Milton ; Le paradis perdu (1667)
Sois aussi irréprochable toi-même que tu demandes à ta compagne ou ton épouse de l'être, afin de ne lui causer aucun chagrin et de ne lui fournir aucune excuse.
Alexandre Dumas, fils ; L'homme-femme (1872)
Rien n'est plus difficile que le choix d'un bon mari, si ce n'est peut-être celui d'une bonne épouse. C'est aux époux seuls à juger s'ils se conviennent. Si l'amour ne règne pas, la raison choisira seule ; si l'amour règne, la nature a déjà choisi.
Jean-Jacques Rousseau ; Les pensées d'un esprit droit (1826)
Notre mère nous donne nos premières vertus, notre maîtresse nous montre le chemin de l'honneur, notre épouse calme nos souffrances et nous console de nos chagrins.
Auguste-Louis Petiet ; Les pensées, maximes et réflexions (1851)
Une épouse sanctifie son mari, et ses embrassements ont quelque chose de sacré.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 7 septembre 1880.
L'amour véritable est une sanctification mutuelle, une bénédiction toujours renaissante. La vraie épouse est le meilleur de tous les amis, celui qui ne vous fait jamais que du bien et qui n'inspire que de bonnes pensées.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 21 janvier 1880.
Une bonne épouse est une bénédiction de Dieu.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Mon épouse est une âme poétique, tout à fait détachée des biens de ce monde, elle nage dans l'éther, mon épouse méprise l'or, l'argent et les bijoux.
Victor Cherbuliez ; Miss Rovel (1875)
Mon épouse n'est pas seulement le bonheur, elle est la bonté, qui ne s'indigne de rien, qui trouve des excuses à toutes les méchancetés des hommes et de la vie.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)
La mort ne peut éteindre le souvenir d'une épouse chérie.
Properce ; Livre I, élégie 19 (vers 25 av. J.-C.)
L'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à son épouse, et ils seront deux dans une seule chair.
La Bible ; Le livre de la Genèse - XVIe s. av. J.-C.
Soyez toujours avec vos épouses joyeux et bienveillants, jamais chagrins ni bourrus ; graves et sérieux, et non inconstants et volages ; prompts à faire le bien, lents à les contrarier ; pleins de douceur et de modestie, mais pardessus tout remplis d'égards.
Nicolas Machiavel ; L'entremetteuse maladroite (1513)
Les épouses sont jalouses des amies de leurs maris, c'est bien connu.
Tahar Ben Jelloun ; Le dernier ami (2004)
L'homme quittera son père et sa mère, et il s'attachera à son épouse.
Henri Lacordaire ; Sainte Marie-Madeleine (1859)
Une épouse est une femme pour vous suivre dans la vie réelle et positive, ou plutôt pour y marcher avec vous du même pas, quelque mauvais et difficiles que soient les chemins.
Alphonse Karr ; Une heure trop tard (1833)
Épouse, aide et mère, œil de la maison, par qui tout prospère, une maman établit l'ordre ; à fille et garçon montre le devoir, et fait la leçon.
Henri-Frédéric Amiel ; La part du rêve (1863)
Aujourd'hui on prend une épouse comme une maîtresse, dont on se lasse en six mois, et l'on divorce l'année suivante.
Jean Dutourd ; L'âme sensible (1959)
Quand vous aurez donné à une femme le nom sacré d'épouse vous devez vous consacrer à son bonheur, comme elle doit se consacrer au vôtre. Mais l'obligation qui pèse sur vous est d'autant plus grande que votre femme est une créature plus faible, et que vous lui devez, comme étant le plus fort, le bon exemple et toutes sortes de secours.
Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)
La virginité de l'épouse est le pain quotidien du mariage ; la virginité virile en est la perle rare.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 2 mai 1872.