Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur débauche

Ce dictionnaire contient 50 pensées et citations débauche :

J'espère que vous n'avez pas mené une double vie, en prétendant être débauché alors que vous êtes en fait très vertueux. Ce serait follement hypocrite.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Tout homme débauché est prêt à devenir esclave.
Alexandre Weill ; Les glanes d'esprit (1874)
Il y a des sots et des débauchés partout, même dans les hautes affaires de l'État.
Alexandre Weill ; Si j'avais une fille à marier (1860)
On pilerait un sot dans un mortier, dit Salomon, il resterait sot. Ces messieurs s'ennuient quand ils sont chez eux ou seuls avec eux-mêmes. Plus une pensée est haute pour les sots, plus elle est au-dessus de leur portée. Qu'importe le soleil à la taupe ! Rien d'idéal, rien de vraiment beau ne les touche ; ils ne recherchent que les plaisirs et les amis de débauche, pourvu qu'ils soient bien grossiers.
Alexandre Weill ; Si j'avais une fille à marier (1860)
La volupté suppose beaucoup de choix dans les objets, et de la modération dans la jouissance ; la débauche suppose le même choix, mais nulle modération ; la crapule exclut l'une et l'autre.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le débauché à qui la conscience annonce des malheurs fait à son égard l'office de prophète, et de prophète infaillible.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions et pensées (1645)
Triste société que celle où la misère impose la débauche comme un moyen d'avoir du pain ! Les anges eux-mêmes demandent grâce à Dieu pour cette débauche du corps, à laquelle l'âme humiliée ne prend aucune part.
François-Vincent Raspail ; Le manuel annuaire de la santé (1854)
La débauche est une aberration morale de gens qui veulent avec l'esprit ce qu'ils n'ont pas la force d'exécuter avec les sens. C'est le blasphème de l'impuissance, c'est la frénésie de la honte, c'est l'irritation d'un être qui, n'ayant pas assez de force pour accomplir un devoir, use ce qui lui en reste à le simuler.
François-Vincent Raspail ; Le manuel annuaire de la santé (1854)
Les difficultés économiques et l'alourdissement des charges sociales ont instauré une société de débauche.
Philippe Bouvard ; Quand j'ai commencé à broder... (2019)
Un homme n'est pas vicieux parce qu'il a eu une faiblesse ; il n'est pas vertueux parce qu'il a fait une bonne action : c'est l'habitude des vertus ou des vices qui imprime le caractère de sagesse ou de débauche, de crime ou de probité.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées, maximes et réflexions (1823)
Un homme qui perd sa réputation par la débauche y perd le plus souvent sa santé.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)
Les adeptes de la débauche ne sont que des instincts perdus et des cerveaux sans lumière.
Raymond Brucker ; Le scandale (1841)
L'abus, c'est l'usage en débauche.
Anne Barratin ; Les pensées in Œuvres posthumes (1920)
Les débauches de nos jeunes années sont autant de conjurations contre la vieillesse. On paie cher le soir les folies du matin.
Francis Bacon ; Les essais (1597)
La débauche sert beaucoup plus à détruire qu'à multiplier les hommes.
Quintilien ; De l'institution oratoire - env. 90 ap. J.-C.
Ce qui nous attache le plus aux femmes est moins la débauche qu'un certain agrément de vivre auprès d'elles.
Jean-Jacques Rousseau ; Les confessions (1765-1770)
La débauche entraîne un homme dans le fond de la société comme une pierre au fond de l'eau. L'expression « le poids des vices » est d'une grande justesse.
Jean Dutourd ; Les mémoires de Mary Watson (1980)
Quand on se débauche, on s'aperçoit que tel ou tel qu'on connaissait et qui semblait une personne sans mystère, vous avait précédé depuis longtemps dans ce chemin-là.
Jean Dutourd ; Les œuvres romanesques (1979)
Comme on aime l'espérance ! Est-il enfant plus dorloté ? On a quelquefois besoin d'espérer l'impossible, de faire comme une débauche d'espérance.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Il suffit à la foule de la vue du sang pour lui en donner la soif, comme la première coupe de vin est le prélude d'une longue débauche.
George Gordon Byron ; Les maximes et pensées (1788-1824)
Un chien qui a rompu son attache pour se plonger dans quelque débauche d'amour revient crotté, l'oreille basse, la satiété dans les yeux.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)
La débauche peut seule animer l'indolent Sibérien. Son intelligence est si pauvre, si lourde, que rien de noble ne la frappe.
Johann Georg Zimmermann ; Les réflexions sur la solitude (1756)
Les convoitises de la chair sont les fruits de la débauche et des voluptés sensuelles.
Jean Chrysostome ; Les maximes, pensées et réflexions (1678)
La débauche n'est qu'un épouvantable égoïsme qui tue en nous tout ce qu'il y a de tendre et d'élevé.
Henri Lacordaire ; Les pensées et réflexions choisies (1897)
Un débauché n'a jamais honte d'un autre débauché.
Saint Bernard de Clairvaux ; La considération (1149-1152)
Il y a entre la vaillance et le goût du sang exactement le même rapport qu'entre l'amour et la débauche.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)
Telle est la tyrannie de la débauche qu'elle ôte à l'homme jusqu'à la force d'oser sortir de la fange immonde où elle le retient plongé.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
Les excès et les débauches démoralisent infiniment plus que les privations.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
La cupidité, le grossier orgueil des distinctions sociales, la débauche, tous les vils penchants, la paresse même qui est, pour quelques-uns, une passion stérile mais opiniâtre, voilà les ambitions qui meuvent la plupart des hommes.
George Sand ; Lélia (1833)
Les hommes débauchés ne demeurent pas longtemps au milieu d'un cercle nombreux de femmes vertueuses, dont les regards pénétrants et observateurs les mettent à la gêne ; mais ils s'arrêtent volontiers auprès d'une seule ; ils espèrent la séduire.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Les faveurs dont les vieux libertins s'enorgueillissent le plus, ne sont en réalité que des ignominies ; car, si ce n'est la misère, c'est la débauche ou la cupidité qui les accorde.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
La débauche, qui est un excès de l'amour, est un principe de destruction.
Gabriel Sénac de Meilhan ; Les considérations sur les richesses et le luxe (1787)
J'ai toujours vécu sans distractions ; il m'en faudrait de grandes. Je suis né avec un tas de vices qui n'ont jamais mis le nez à la fenêtre. J'aime le vin ; je ne bois pas. Je suis joueur et je n'ai jamais touché une carte. La débauche me plaît et je vis comme un moine. Je suis mystique au fond et je ne crois à rien. Je suis mystique au fond, et je ne crois à rien.
Gustave Flaubert ; Les lettres à Louise Colet, le 9 mai 1852.
Une fois qu'on a pris l'habitude de la débauche, on la perd difficilement.
Raymond Brucker ; Daniel le lapidaire, ou Les contes de l'atelier (1832)
L'amour, le véritable amour, ce n'est pas dans un cœur profané par la débauche qu'il allumera ses feux.
Sophie Cottin ; Malvina (1800)
Seule une débauche désordonnée me donne un appréciable plaisir.
Georges Bataille ; Ma mère (posthume, 1966)
Parenté entre la débauche et l'ascétisme : l'esprit, dans les deux cas, s'épuise en performances charnelles.
Gustave Thibon ; L'ignorance étoilée (1974)
Les compagnons du rêve sont comme ceux de la débauche ; au réveil, on leur en veut toujours un peu.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
À la débauche et à la corruption on oppose la rigueur.
Jean Dutourd ; Le spectre de la rose (1986)
Tout règne qui commence par la débauche finit par la cruauté.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées, maximes et réflexions (1823)
L'opposé de la débauche, ce n'est pas la pruderie, ce n'est pas l'abstinence : c'est l'amour.
Alphonse Karr ; Encore les femmes (1858)
La débauche est une illusion de ceux qui n'en ont plus.
Etienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)
Le jeu, la débauche, la bonne chère forcent la pauvreté d'entrer dans une maison ; l'oisiveté l'attend et la reçoit à la porte ; le luxe et la vanité en chassent la famille, et les envoient à l'hôpital.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions et pensées (1645)
Si l'inconduite consiste à courir de la brune à la blonde, le plus grand débauché est le monogame, puisque pour lui une femme les résume toutes.
Paul Masson ; Les pensées d'un Yoghi (1896)
La débauche tue le corps, et dégrade l'âme.
Charles Dubois ; Les considérations sur cinq fléaux (1857)
La sensualité d'imagination est une débauche.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 février 1870.
La mère de la débauche n'est pas la joie mais l'absence de joie.
Friedrich Nietzsche ; Humain, trop humain (1878)
La crainte est la grâce de la débauche.
Joseph Joubert ; Des passions et affections de l'âme, XIV (1866)
Toute débauche parfaite a besoin d'un parfait loisir.
Charles Baudelaire ; Poème du Haschisch (1860)
L'amour n'est qu'une débauche du sang et une concession de la volonté.
William Shakespeare ; Othello, I, 3 (1604)

Thèmes de rubriques en rapport :