Les citations et pensées sur la mollesse

Ce dictionnaire contient 37 citations et proverbes mollesse :

La mollesse est un poison, la paresse est un suicide.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 janvier 1853.

La mollesse des vêtements effémine le corps et l'énerve.
Citation de Jean Chrysostome ; Les homélies, discours et lettres choisies (1785)

La Mollesse, compagne de la Paresse, est la fille de la Nuit et du Sommeil.
Citation de Louis Philipon de La Madelaine ; La mythologie illustrée (1813)

Une main de femme, au moment où elle sort de son bain de senteur, conserve je ne sais quelle fraîcheur douillette, une mollesse veloutée dont la chatouilleuse impression va des lèvres à l'âme.
Citation de Honoré de Balzac ; La duchesse de Langeais (1834)

Un homme livré à sa mollesse est un homme faible et petit en tout, il est tiède.
Citation de Fénelon ; Les dangers de la mollesse (1707)

Le découragement est une incrédulité, une mollesse, un péché, et non pas une patience.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 9 avril 1869.

La mollesse est un poison, la paresse un suicide.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Grains de mil (1854)

La mollesse est une langueur de l'âme qui l'engourdit et qui lui ôte toute vie pour le bien, mais c'est une langueur traîtresse qui la passionne secrètement pour le mal, et qui cache sous la cendre un feu toujours prêt à tout embraser.
Citation de Fénelon ; Les dangers de la mollesse (1707)

La mollesse est au moins le sommeil des vertus.
Citation de Philippe-Auguste de Sainte-Foy ; Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)

La mollesse dénote une âme faible.
Citation de François de Reynaud de Montlosier ; Les mystères de la vie humaine (1829)

La paresse est une insouciante qui se laisse aller, et s'endort dans la mollesse, sans souci du lendemain.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

L'homme mou est incapable de tout bien, il tombe peu à peu dans les plus grands maux.
Citation de Fénelon ; Les dangers de la mollesse (1707)

Que faire d'un homme mou ? Absolument rien, il n'est bon à rien. Les affaires l'ennuient, la lecture le fatigue, l'assiduité même le gêne. Il faudrait lui faire passer sa vie sur un lit de repos.
Citation de Fénelon ; Les dangers de la mollesse (1707)

Être libre, c'est être capable de lutter contre l'écrasante pesanteur du corps, contre l'inertie de l'esprit, de lutter contre la mollesse et la lâcheté.
Citation de Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)

L'attention se lasse, la mémoire s'émousse, et la vieillesse de cœur arrive, avec l'usure de l'activité, et la perte de l'espérance. La mollesse rend lâche. Qui ne lutte plus ne vit plus, il a le renom de vivant, mais il est déjà mort.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 9 août 1855.

Gare à la mollesse ! Mollesse du corps, mollesse de l'esprit, mollesse de l'âme, mollesse du caractère ! Partout emploie les toniques, partout songe à exciter la vigueur, le ressort, l'élasticité, l'activité, l'élan.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 23 juillet 1852.

Fuyez la mollesse, le faste, la profusion ; mettez votre gloire dans la simplicité.
Citation de Fénelon ; Les aventures de Télémaque (1699)

Évite avec soin la paresse, qui d'une vie heureuse épuise les trésors : Il n'est pas de poison pareil à la mollesse ; l'oisiveté de l'âme est la perte du corps.
Citation de Denys Caton ; Les distiques, Livre 3, V - IIIe s.

La mollesse et l'oisiveté corrompent les plus beaux naturels.
Citation de Fénelon ; Les pensées recueillies (1720)

Le travail, gagé par la mollesse, s'ouvre à pas lents la route à la richesse.
Citation de Voltaire ; Le mondain (1736)

Veille autant que tu peux ; et fuyant la mollesse, des douceurs du repos n'use que sobrement ; car le trop long sommeil engendre la paresse, qui sert au vice d'aliment.
Citation de Denys Caton ; Les distiques, Livre 1, II - IIIe s.

J'aime la vertu sans rudesse ; j'aime le plaisir sans mollesse ; j'aime la vie.
Citation de Charles de Saint-Évremond ; Lettre à Ninon de Lenclos (sans date)

Je me traîne dans une lâche mollesse, j'évite de vouloir, je fuis ma résolution, ce que j'entrevois nécessaire. Il ne me semble quelquefois pas la peine de vouloir, la vie passe si vite qu'il n'y a rien à réaliser. Je me suis laissé entraîner dans cet abîme d'inconstance où j'agonise, vivant au jour le jour, sans accumuler, sans centraliser. Mais est-il possible de vouloir, sans vouloir quelque chose de précis, de particulier, c'est-à-dire sans se restreindre ? Non, et voilà ma faute. Le vague, l'indépendance, la possibilité de tout et par cela même la réalité de rien. Cette indétermination est mon plus vieil ennemi.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 mai 1846.

La mollesse amène la fausse vanité.
Citation de Nicolas Boileau ; Épître IX, Au marquis de Seignelay (1675)

Tout excès est nuisible, l'excès de la mollesse bien plus que tout autre.
Citation de Sénèque ; De la providence, IV - env. 45 ap. J.-C.