Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur faible.

Notre sentence favorite :

Le proverbe favori Il n'y a qu'un cœur inhumain et méchant qui puisse nuire à une fourmi ; ne fais pas peser lourdement ta main sur la tête des plus faibles que toi, dans la crainte que l'injustice ne t'écrase aussi comme une fourmi. (Mocharrafoddin Saadi)

Les 80 pensées et citations sur faible. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur faible des quatre coins du monde :

Il n'est jamais bon que les autres nous voient faibles, offensés, impuissants, désarçonnés. Même s'ils ont pitié d'abord, nous baissons dans leur estime et ils nous font repentir plus tard de cet abandon candide.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 20 mars 1872.

Les hommes faibles hurlent avec les loups, braient avec les ânes, bêlent avec les moutons, et tous les partis ont des partisans.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Il faut se méfier des faibles, ils sont redoutables.
Robert Sabatier - Œuvre : Le livre de la déraison souriante (1991)

Ruminer ses misères et converser avec ses fantômes rend toujours plus faible.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 18 août 1878.

Tous les hommes ont un point faible, et, pour beaucoup, ce point, c'est la femme.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Le temps et la patience sont une force irrésistible, à l'usage des faibles.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Les gens faibles sont souvent les plus entêtés. Ils cherchent une force où ils peuvent et s'y attachent.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

L'homme enfant, jeté par le ciel sur la terre, s'y montre nu, faible, sans armes, sans intelligence ; son premier cri est un gémissement, son premier accent est une plainte, sa première sensation est une douleur.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : Les pensées, maximes et réflexions (1823)

Être faible, être fragile, ce n'est qu'être né homme.
Charles de Saint-Évremond - Œuvre : Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Sachons dire aux hommes qui ont le pouvoir, la richesse, l'influence : Il ne vous est pas permis de violer le droit et de frustrer le faible.
Edmond de Pressensé - Œuvre : Les études évangéliques (1867)

Êtes-vous faible, prenez garde en mettant votre main dans celle du fort, son moindre serrement peut vous l'écraser.
Félix Bogaerts - Œuvre : Les maximes, pensées et réflexions (1837)

Le fort déverse sa colère sur celui qui la fait naître. Le faible la répand sur plus faible que lui.
Augusta Amiel-Lapeyre - Œuvre : Les pensées sauvages (1909)

On fait le siège d'une faible femme comme celui d'une place forte en donnant l'assaut la nuit.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Il arrive dans les disputes ce qui est ordinaire dans les armées : le parti le plus faible étale des lumières trompeuses, et fait un bruit excessif pour donner à l'ennemi une haute idée de ses forces.
Jonathan Swift - Œuvre : Les pensées diverses (1667-1745)

J'en suis arrivé à ne pas placer les gens notoirement méchants au premier rang de mes antipathies, ils ne viennent qu'après les gens faibles et sans caractère déterminé.
Alphonse Karr - Œuvre : L'esprit d'Alphonse Karr (1888)

Les femmes sont faibles parce qu'elles ne sont soutenues que par le cœur.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Chez les natures faibles le découragement devient de l'envie. Tandis que d'autres, à qui la nécessité, la volonté, la réflexion tiennent lieu de talent, marchent droit et résolument dans la voie tracée aux ambitions.
Honoré de Balzac - Œuvre : L'envers de l'histoire contemporaine (1848)

Les existences faibles vivent dans les douleurs au lieu de les changer en apophthegmes d'expérience ; elles s'en saturent, et s'usent en rétrogradant chaque jour dans les malheurs consommés.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

Un homme qui résiste à l'envie de frapper plus faible que lui est-il vraiment un homme ?
Philippe Bouvard - Œuvre : Mille et une pensées (2005)

Quel est mon faible ? La crainte de l'humiliation sous ses deux formes, la pauvreté qui rend dépendant, le blâme qui enlève la considération. — Et comme en même temps je suis timide et pessimiste, je me suis généralement abstenu de toute résolution décisive, qui engage dans la grande lutte avec le monde.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 1er août 1873.

Il ne faut pas faire porter au faible désarmé les erreurs du fort.
Adolphe Thiers - Œuvre : L'histoire de la Révolution Française (1841)

Un homme livré à sa mollesse est un homme faible et petit en tout, il est tiède.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Œuvre : Les dangers de la mollesse (1707)

Partout en ce monde des puissants oppriment les faibles.
Saint Bernard de Clairvaux - Œuvre : La considération (1149-1152)

La violence est la défense de l'homme faible quand il est atteint.
François de Reynaud de Montlosier - Œuvre : Les mystères de la vie humaine (1829)

La rudesse est presque toujours une enveloppe que se donne l'instinct de notre faiblesse ; elle est une arme de l'homme faible pour ne pas se laisser atteindre.
François de Reynaud de Montlosier - Œuvre : Les mystères de la vie humaine (1829)

Les hommes faibles affectent par ostentation des volontés qu'ils n'ont pas.
François de Reynaud de Montlosier - Œuvre : Les mystères de la vie humaine (1829)

La misère paralyse les faibles, elle est un stimulant pour les forts.
Paul Brulat - Œuvre : Le reporteur (1898)

La femme ne doit pas être faible ; mais Dieu a voulu qu'elle fût souple, afin qu'elle pût s'associer plus intimement à la vie de celui qu'elle aime.
Marie de Grandfort - Œuvre : Ryno (1862)

On ne reproche à un homme faible que sa faiblesse avec les autres.
Henry Becque - Œuvre : Les pensées et notes d'album (1837-1899)

La colère, c'est la violence des faibles.
Grégoire Lacroix - Œuvre : Les euphorismes de Grégoire (2006)