Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur amère

Ce dictionnaire contient 41 citations et proverbes amère :

L'amour, source de ravissements, d'extases, d'illusions charmantes, le plus souvent n'est qu'une souffrance, une torture et une amère déception.
Charles Fourier ; La condition des femmes (1826)
Les passions sont le sel de la vie ; elle est fade sans elles ; avec elles, elle est souvent amère.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les peines que nous apporte une vie en dehors du devoir sont amères entre toutes. Il semble qu'elles ne viennent pas de Dieu et n'y retournent pas. Elles aigrissent l'âme qui n'a pas la consolation de les adorer. Elles restent sans fruit et sans but.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
L'impôt est un joug pesant, c'est une coupe amère que presque tous doivent boire.
Guillaume-Thomas Raynal ; L'esprit et le génie de M. l'abbé Reynal (1782)
Chez les sensibles l'inattendu rend les joies plus vives, les peines plus amères.
Augusta Amiel-Lapeyre ; Les pensées sauvages (1909)
Les amis se disent sincères, ce sont les ennemis qui le sont : aussi devrait-on prendre leur critique comme une médecine amère, et apprendre par eux à se mieux connaître.
Arthur Schopenhauer ; Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)
Il ne faut pas flairer la liqueur amère qu'il nous faut avaler.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Le chagrin a des injustices à lui, comme la bouche amère.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Une grande douleur creuse dans l'âme un puits où toutes les eaux amères d'alentour viennent verser leur âcre tribut.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 11 mars 1853.
Toute difficulté vaincue, toute répugnance surmontée, laissent dans l'âme une sorte de joie amère qui, lentement savourée, nous rend la force et la santé.
Victor Cherbuliez ; Paule Méré (1864)
Les voluptés amères du sacrifice sont les seules joies qui ne trompent jamais.
Victor Cherbuliez ; La vocation du comte Ghislain (1888)
La justice est la vertu humble, ingrate et amère, la vertu sans gloire comme sans volupté, et cependant, qu'elle vienne à manquer, tout manque.
Victor Cherbuliez ; La bête (1887)
Il y a bien souvent des larmes intérieures plus amères que celles qui coulent sur le visage.
Victor Cherbuliez ; L'art et la nature (1892)
Je me suis refermé sur une déception amère, et je n'ai jamais plus refleuri.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 septembre 1864.
Il y a des voluptés amères dans une conscience qui chérit son fardeau.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Chacun a sa part de larmes amères, jusqu'à présent, je n'ai connu que des larmes de joie.
Henri Perreyve ; Lettre à l'abbé Hervieux de La Boissière, le 18 octobre 1851.
La mélancolie est friande mais on doit éviter qu'elle ne dégénère en misanthropie ; il faut que le sentiment l'adoucisse, et que l'amour verse une goutte de son nectar dans sa coupe quelquefois trop amère.
Charles-Albert Demoustier ; Le cours de morale (1804)
Un soir, j'ai assis la Beauté sur mes genoux. Et je l'ai trouvée amère.
Arthur Rimbaud ; Une saison en enfer (1873)
Une douleur est moins longue et moins amère quand elle a des compagnons de chagrin.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le divorce des cœurs est un incurable chagrin, cette mésintelligence des âmes est une amère épreuve, un mal gratuit et révoltant. On ne se fait pas à cette monstruosité. Cet isolement fait prendre en dégoût la terre et en goût plus vif les quelques êtres dont on se sent mieux compris.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 mai 1877.
La patience est amère, mais ses fruits sont doux.
Jean-Jacques Rousseau ; Julie ou La nouvelle Héloïse (1761)
Le mépris est une pilule amère que l'on peut avaler, mais que l'on ne peut mâcher sans faire des grimaces.
Molière ; Les pensées diverses (1673)
La douleur qui se nourrit de douleur n'en devient que plus amère.
Johann Wolfgang von Goethe ; La fille naturelle (1804)
Les plaintes amères et bruyantes aigrissent un mal sans remède, la patiente résignation l'adoucit.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les seules larmes vraiment amères sont celles qui se versent dans la solitude.
Simon-Nicolas-Henri Linguet ; Mémoire sur la Bastille (1782)
À l'homme qui a faim toute chose amère paraît douce.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Les louanges sont amères quand elles ne sont pas sincères.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Une humeur inégale rend toute relation amère.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur l'humeur inégale (1652)
De même qu'un nuage peut assombrir tout le ciel, une pensée amère peut assombrir toute la vie.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Douces ou amères, les larmes soulagent toujours.
Alfred de Musset ; Un caprice (1837)
Qui connaît l'amour a bien bu l'eau amère, et le temps ne l'intéresse plus.
André Gide ; Amyntas (1906)
L'amour n'est point éternel, et en s'éteignant il ne laisse après lui que des cendres amères.
Jules Sandeau ; Marianna (1839)
Une leçon est quelque fois d'autant meilleure qu'elle est plus amère.
Jean-François Marmontel ; Les leçons d'un père à ses enfants (1806)
Le temps et ses leçons amères ne nous guérissent qu'à moitié ; nous reconnaissons nos chimères, sans pouvoir les prendre en pitié.
Henry Becque ; Sonnets mélancoliques (1887)
Les larmes essuyées par les mains d'un ami deviennent moins amères.
Charles-Albert Demoustier ; Les consolations (1804)
Les sciences ont des semences amères, mais les fruits en sont doux.
Aristote ; Préceptes - IVe s. av. J.-C.
Les amères leçons du passé doivent être réapprises sans cesse.
Albert Einstein ; Les discours et entretiens (1879-1955)
La coupe de la vie serait douce jusqu'à la fadeur, s'il n'y tombait quelques larmes amères.
Citation française ; Les proverbes et dictons français (1822)
Gents excellents, sous une écorce amère, cachent souvent un très bon fond.
Jean Frain du Tremblay ; L'oranger (1703)
Des douleurs de l'amour, la plus amère de toutes c'est quand l'odieux soupçon s'est glissé dans votre âme.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 15 mars 1855.
Une leçon ne nuit jamais, quelque amère qu'elle soit.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Thèmes de rubriques en rapport :