Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur domination

Ce dictionnaire contient 23 pensées et citations domination :

Les dominants sont dominés par leur propre domination.
Pierre Bourdieu ; La noblesse d'État (1989)
Le caprice, l'intrigue et la violence sont presque toujours d'infaillibles moyens de domination... voilà pourquoi le monde est si bien gouverné.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
Il y a deux espèces de sots : les sots offensifs, qui prétendent nous imposer leur soi-disant supériorité, et les sots inoffensifs, qui n'ont point la bosse de la domination. Que Dieu nous garde des premiers !
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)
Une langue noble et sage est l'arme la plus sûre pour établir une domination durable.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
L'esprit de domination, réduit à l'impuissance, se fait moraliste.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le vaniteux a soif de louanges ; l'orgueilleux, de domination.
Lucien Arréat ; Les réflexions et maximes (1911)
Je ne pourrais jamais m'arranger d'une personne qui ne sait pas se soumettre à la raison ni à la vérité, et qui n'est que rébellion si elle n'est pas domination.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 31 août 1872.
Quand le pouvoir a su s'assurer une soumission générale, il n'a qu'à laisser faire les âmes basses, elles viennent achever elles-mêmes l'œuvre de sa domination, et y ajouter un culte et des honneurs divins.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
Sous des gouvernements dont le principe est la force on est malheureux d'exister sous un pareil régime, c'est la domination des loups sur les moutons.
Thomas Jefferson ; Les mélanges politiques et philosophiques (1833)
Quand les deux caractères dans un couple sont tous deux dominateurs, la lutte de possession est passionnée, souvent brutale et l'amour a toutes les apparences de la haine ; chacun ne juge de l'affection de l'autre que par l'empire qu'il peut exercer sur lui.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 19 juin 1868.
Le jour où le tyran cesse de tyranniser, c'est qu'il n'aime plus ; le jour où l'esclave cesse de fléchir, c'est qu'il n'aime plus. L'un cesse d'aimer en abdiquant la domination qui ne l'intéresse plus ; l'autre en s'affranchissant d'un servage qui ne lui est plus doux.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 19 juin 1868.
Le conflit du dominateur, c'est l'amour du plus lointain dans son amour pour le prochain.
Friedrich Nietzsche ; Ainsi parlait Zarathoustra (1885)
Le meilleur moyen pour ne pas subir la domination de son chef est de lui reconnaître le droit de dominer. En général cela suffit.
François Proust ; Les maximes à l'usage des dirigés et de leurs dirigeants (1992)
La bienfaisance n'est souvent qu'une envie cachée de domination.
Gabriel Sénac de Meilhan ; Les considérations sur l'esprit et les mœurs (1787)
Il y a des gens si avides de domination qu'ils s'emparent de la moindre concession comme d'une victoire.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
Le despote éclairé transforme le despotisme en république bien ordonnée, tandis que trop souvent le tribun ambitieux, jaloux d'une domination contestée, n'hésite pas à faire d'une république le despotisme le plus odieux.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
La tombe, qui fait disparaître pour toujours l'existence de l'homme vulgaire, sert de piédestal au grand homme pour exercer sa domination sur les siècles à venir.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
La bonté active confine à la domination ; la bonté passive confine à l'indifférence.
Lucien Arréat ; Les réflexions et maximes (1911)
Il n'y a pas de plus parfaite domination que la connaissance ; qui connaît quelque chose, le possède. La connaissance unit le connaisseur au connu. Celui qui connaît Dieu est déjà Dieu.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
Les lois n'ont été pour la plupart que des mesures d'intérêt privé, des moyens d'augmenter et de perpétuer la domination et les abus de la domination du petit nombre sur le plus grand.
Félicité Robert de Lamennais ; Le livre du peuple (1838)
L'esprit de domination réduit à l'impuissance d'agir.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Rien ne déplaît tant que de montrer un amour-propre trop dominant, de faire sentir qu'on se préfère à tout, et qu'on se fait le centre de tout.
La marquise de Lambert ; L'avis d'une mère à son fils (1726)
Rien ne déplaît tant que de montrer un amour-propre trop dominant.
La marquise de Lambert ; La femme ermite (1735)

Thèmes de rubriques en rapport :