Les citations sur ferveur

Ce dictionnaire contient 22 pensées et citations ferveur :

On ne devrait jamais prendre partie pour quoi que ce soit. Prendre partie est le début de la sincérité, laquelle est suivie de près par la ferveur, alors l'être humain devient assommant.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Ton cœur est le vase où j'ai puisé ma foi et les ferveurs d'amour dont mon être s'enivre.
Maxime Du Camp ; Les convictions (1858)
Ce qui importe dans la ferveur de l'adolescence, ce n'est pas le sujet de l'émotion, mais l'émotion elle-même.
Lucien Arréat ; Les réflexions et maximes (1911)
Ferveur de novice ne dure guère.
Victor Cherbuliez ; Le fiancé de Mademoiselle Saint-Maur (1876)
Se tromper avec passion vaut mieux que croire sans ferveur.
Victor Cherbuliez ; Paule Méré (1864)
L'aventure déblaye en plein réel des oasis de ferveur et d'intensité ; elle redonne vie à l'instant picaresque, exalte le délicieux décousu de l'existence.
Vladimir Jankélévitch ; L'aventure, l'ennui, le sérieux (1963)
Je suis un contemplateur fervent de l'effort d'autrui.
Tristan Bernard ; L'esprit de Tristan Bernard (1925)
L'amitié des jeunes gens peut être fervente, mais elle est rarement durable. Ce sont surtout les très vieux et très anciens amis qui offrent le modèle de l'amitié véritable.
Philippe Soupault ; L'amitié (1965)
La jeunesse est ferveur, et toute la vie n'est qu'une lutte pour que subsiste en soi la plus grande part possible de cette ferveur. Autrement, c'est la mort.
Gilles Archambault ; Les plaisirs de la mélancolie (1980)
Quand l'homme forme un vœu sincère et fervent, le ciel ne manque jamais de l'exaucer.
Tching-Té-Hoei ; Les pensées choisies (XIIIe s.)
Il est des dévots dont la ferveur ne se refroidit jamais même dans l'âge le plus avancé.
Gabriel Sénac de Meilhan ; Les pensées détachées (1795)
L'amour est une religion royale, souhaitée, embrassée avec ferveur et dont je serais volontiers le martyr, il nous pourvoit d'antennes qu'on croyait l'apanage exclusif des mages.
Marcel Jouhandeau ; Chronique d'une passion (1949)
J'admire avec ferveur tous les êtres qui donnent ce qu'ils ont de plus beau et qui, devant la mort s'inclinent et pardonnent aux auteurs de leurs maux.
Raymond Radiguet ; Sur la mort d'une rose, XII (1920)
Aimer, c'est prendre le voile ; mais si la ferveur de cette vocation vient à manquer, ne vaut-il pas mieux rejeter ce voile pour la voile du large ?
Natalie Clifford Barney ; Les traits et portraits (1963)
Cœur dévoré d'amour fervente joie, mangé de jour en jour vivante proie.
Charles Péguy ; Les œuvres poétiques complètes (1941)
Si vous n'avez jamais eu un accès de ferveur religieuse, c'est folie de croire en Dieu.
Aldous Huxley ; Contrepoint (1926)
J'ai éprouvé que quand un homme a du succès, les jaloux sont les plus fervents à le féliciter ; ainsi la bassesse de la jalousie se trahit toujours soit par la réserve dépitée, soit par les empressements serviles. L'orgueil ne craint rien tant que de paraître jaloux.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 5 octobre 1862.
Il n'est rien de plus odieux que l'hypocrisie de l'amitié ! Prétendre être l'ami d'un homme, afficher une amitié fervente et ne penser qu'à utiliser pour sa gloire ou sa fortune ceux qui croient en cette parole, c'est plus qu'un abus de confiance, c'est un crime.
Philippe Soupault ; L'amitié (1965)
Nul n'a prié avec ferveur sans apprendre quelque chose.
Ralph Waldo Emerson ; La nature (1836)
La mélancolie n'est que de la ferveur retombée.
André Gide ; Les nourritures terrestres (1897)
Que votre désir de charité universelle prenne la ferveur d'une prière et la douceur d'une espérance.
Anatole France ; Le puits de Sainte Claire (1895)
Deux espèces de gens redoublent notre ferveur : les impies par pitié, les saints par admiration.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Autres dictionnaires à consulter :