Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur dévots

Ce dictionnaire contient 46 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot dévot :

Tout faux dévot est hypocrite ; tout hypocrite est méchant ; tout méchant est dangereux et à fuir.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Ceux qui n'ont pas été dévots n'ont jamais eu l'âme assez tendre.
Joseph Joubert ; Les pensées et maximes (1866)
Plus les prétendues impies viennent à examiner une maison dévote, plus ils reconnaissent que tout y est empreint d'une certaine disgrâce. Ils y trouvent une apparence d'avarice et de mystère comme chez les usuriers, et cette humidité parfumée d'encens qui refroidit l'atmosphère des chapelles.
Honoré de Balzac ; Les femmes (1857)
La protection des vieilles femmes est leur dernier amour, quand elles ne sont pas dévotes.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)
La nature a mis dans le cœur de la femme un tel désir de plaire, un tel besoin d'amour, que, même chez une jeune dévote, les idées d'avenir et de salut doivent succomber sous les premières joies de l'hyménée.
Honoré de Balzac ; La maison du chat-qui-pelote (1830)
Il est dans l'esprit des dévotes de se faire un mérite des devoirs accomplis.
Honoré de Balzac ; Les femmes (1857)
Une pente naturelle à l'esprit humain fait souvent une débauchée de la fille d'une dévote, une dévote de la fille d'une femme légère ; la loi des contrastes est sans doute la résultante de la loi des similaires.
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
Les dévots passent leur temps à faire l'inventaire de leur conscience et à dresser le bilan de leur vie.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Il est des dévots dont la ferveur ne se refroidit jamais même dans l'âge le plus avancé.
Gabriel Sénac de Meilhan ; Les pensées détachées (1795)
Chaisière : Personne dévote et disgraciée qui porte encore des mitaines dans l'inconscient collectif.
Philippe Bouvard ; La belle vie après 70 ans (2002)
L'orgueil est une espèce de vice qui ne souille pas comme la corruption, mais qui fait de grands maux dans les discordes civiles, et qui devient terrible chez les hommes austères, chez les dévots religieux ou politiques, parce qu'étant leur seule passion, ils la satisfont sans distraction et sans pitié.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
Un dévot sans passions, sans les vices auxquels elles exposent, mais aussi sans le courage, la grandeur et la sensibilité qui les accompagnent ordinairement, un dévot ne vivant que de son orgueil et de sa croyance, se cachant au jour du danger, revenant se faire adorer après la victoire remportée par d'autres, est un des êtres les plus odieux qui aient dominé les hommes, et on dirait les plus vils, s'il n'avait eu une conviction forte et une intégrité reconnue.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
Le suprême bonheur peut se concevoir au sein d'une société dévote, où chacun jouirait à la fois de lui-même et de la réunion de tous : Ce serait sans doute un ciel anticipé !
Robert Mauzi ; L'idée de bonheur dans la littérature française (1960)
Les personnes dévotes sont naturellement crédules et soupçonneuses ; c'est pourquoi elles admettent légèrement tout ce qu'on dit des personnes d'une opinion ou d'une secte différente de la leur.
Claude-Adrien Helvétius ; Les pensées et réflexions (1765)
J'ai les mauvaises langues en abomination, et les dévots plus que les autres.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 26 août 1871.
Petits scrupules, aliments des petites vertus, poison des grandes. Ils sont la nourriture habituelle des dévots !
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
En ce monde il faut hurler avec les loups, et se prosterner avec les dévots.
George Sand ; Rose et Blanche (1831)
La grimace dévote est l'inverse de la beauté. Rien n'est répulsif comme un Tartufe, rien n'est désagréable comme la fiction hypocrite. Un paganisme franc et honnête vaut beaucoup mieux.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 juillet 1877.
Aux hypocrites de religion ont succédé les hypocrites de politique ; les uns voilaient des faiblesses du manteau de la dévotion, les autres justifient des forfaits avec de la politique.
Louis de Bonald ; Les pensées sur divers sujets (1817)
Il n'est pas plus de sûreté dans un dévot que dans un courtisan : l'un abandonne son ami pour faire fortune auprès de son Roi ; l'autre, pour la faire auprès de son Dieu.
Claude-Adrien Helvétius ; Les pensées et réflexions (1765)
Périsse l'Univers, pourvu que je sauve mon âme ! Cette devise dévote est le sublime de l'égoïsme et ne serait point désavouée par Satan.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
L'amour de Dieu et des hommes fait seul les vrais dévots ; l'intérêt et la peur ne font que des bigots. Malheureusement, la véritable dévotion est aussi rare que la véritable amitié ; et l'humanité ne se compose guère que de bigots et de faux amis.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
La plupart des dévots croient que la dévotion est la route la plus sûre qui mène au salut ; ils se trompent grossièrement : la dévotion n'est qu'une vertu. On peut être fort dévot et fort méchant tout ensemble ; les dévots, pour la plupart, croient trop souvent pouvoir remplacer les vertus par des orémus.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Que l'on mette au bout du monde, deux auteurs, deux femmes, ou deux dévots, il y en aura un qui fera quelque niche à l'autre.
Voltaire ; Lettre au comte d'Argental, le 14 novembre 1750.
Le dévot évite le mal par la crainte des dieux, l'honnête homme fait le bien par penchant.
François-Rodolphe Weiss ; Les principes philosophiques et moraux (1785)
L'amitié a ses moments de tiédeur, comme la dévotion
Madeleine de Puisieux ; Les maximes, réflexions et pensées (1798)
La plupart des dévots dégoûtent de la dévotion.
La Rochefoucauld ; Les réflexions ou sentences et maximes morales (1665)
Le dévot hypocrite ne manque jamais un office pour ne pas manquer une dupe.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
La plupart des dévots ont la foi et l'espérance, mais il leur manque la charité.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Une dévote est une femme qui croit pouvoir, avec des prières, se dispenser d'avoir des vertus.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
La plupart des dévotes sont veuves du diable.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Il y a des gens qui se croient dévots parce que la crainte d'être damnés les empêche quelquefois de faire le mal.
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Les pensées et réflexions morales (1760)
Pour mener une vie dévote il faut d'abord se purifier du péché, et le moyen de le faire, c'est le sacrement de pénitence.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
La dévote est toujours de bonne foi, tout en distillant le fiel.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 23 mars 1880.
La dévote est à la femme vraiment bonne ce que le vinaigre est au vin généreux.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 23 mars 1880.
En politique comme en religion, il s'agit bien moins d'édifier les dévots que de convertir les incrédules.
Madame de Girardin ; Les lettres parisiennes, le 26 juillet 1839.
Les dévotes aiment presque toutes à entendre des gaudrioles, autorisées qu'elles sont par leurs grandes vertus à contempler des abîmes sans y choir et les embûches du démon sans s'y prendre.
Honoré de Balzac ; Albert Savarus (1842)
Les dévotes se régalent l'esprit des péchés interdits à la chair.
Honoré de Balzac ; Albert Savarus (1842)
Certains dévots se rendent à l'Église comme à un moulin à prières.
Paul Masson ; Les pensées d'un Yoghi (1896)
Le sacrilège, la seule manière que les impies ont encore d'être dévots.
Marcel Jouhandeau ; Algèbre des valeurs morales (1935)
La dévote croit aux dévots, l'indévote aux philosophes ; mais toutes deux sont également crédules.
Antoine de Rivarol ; Les pensées inédites de Rivarol (1836)
L'habit de pèlerin est une lettre de change à vue tirée sur tous les dévots.
Giacomo Casanova ; Soliloque d'un penseur (1786)
La plupart de nos impies ne sont que des dévots révoltés.
Antoine de Rivarol ; Les pensées inédites de Rivarol (1836)
L'ombre est le paradis des dévots et des houris.
Citation arabe ; Le grand livre des proverbes arabes (2001)
Il est de faux dévots ainsi que de faux braves.
Molière ; Le Tartuffe ou L'imposteur, I, 6, le 12 mai 1664.
Ah ! pour être dévot, je n'en suis pas moins homme !
Molière ; Le Tartuffe ou L'imposteur, III, 3, le 12 mai 1664.

Thèmes de rubriques en rapport :