Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur piété.

Les 43 pensées et citations sur piété :

La piété que n'accompagne pas une vive affection ressemble à une forme ennoblie du mensonge.
Julien Green - Œuvre : L'autre sommeil (1931)

Une âme honnête déteste la fausse dévotion autant qu'elle estime la véritable piété.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

La véritable piété s'accorde avec tous les plaisirs raisonnables.
Benjamin Delessert - Œuvre : Le guide du bonheur (1839)

La charité est une espèce de piété. Les dégoûts se taisent tellement devant elle, qu'on peut dire que, pour les pieux, toutes les afflictions ont de l'attrait.
Joseph Joubert - Œuvre : Les pensées et maximes (1866)

La piété nous attache à ce qu'il y a de plus puissant qui est Dieu, et à ce qu'il y a de plus faible, comme les enfants, les vieillards, les pauvres, les infirmes, les malheureux et les affligés. Sans elle, la vieillesse choque les yeux ; les infirmités repoussent, l'imbécillité rebute. Avec elle, on ne voit dans la vieillesse que le grand âge, dans les infirmités que la souffrance, dans l'imbécillité que le malheur ; on n'éprouve que le respect, la compassion et le désir de soulager.
Joseph Joubert - Œuvre : Les pensées et maximes (1866)

Il faut aux femmes une piété plutôt tendre que raisonnée, et aux hommes une grave plutôt que tendre piété.
Joseph Joubert - Œuvre : Les pensées et maximes (1866)

La piété est le seul moyen d'échapper à la sécheresse que le travail de la réflexion porte inévitablement dans les sources de nos sensibilités.
Joseph Joubert - Œuvre : Les pensées et maximes (1866)

Tout ce qui est très spirituel, et où l'âme a vraiment part, ramène à Dieu, à la piété. L'âme ne peut se mouvoir, s'éveiller, ouvrir les yeux, sans sentir Dieu. On sent Dieu avec l'âme, comme on sent l'air avec le corps.
Joseph Joubert - Œuvre : Les pensées et maximes (1866)

On connaît Dieu par la piété, seule modification de notre âme par laquelle il soit mis à notre portée et puisse se montrer à nous.
Joseph Joubert - Œuvre : Les pensées et maximes (1866)

Les actes de piété ne m'édifient pas plus qu'un baiser ne me convainc : ce qui m'édifie chez une dévote, c'est la générosité de la langue ; et combien de fameuses dévotes, cotées même, en manquent !
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

L'amour d'une jeune fille est une piété. Il faut le regarder avec adoration pour n'être pas profane et avec poésie pour le comprendre. Si quelque chose donne l'impression suave et indicible de l'idéal, c'est cet amour pudique et frissonnant. Rien que de le voir éclore est une félicité pour le contemplateur, comme d'assister à l'apparition d'une merveille de Dieu.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 21 septembre 1874.

La piété est une vertu de femme que les femmes seules se transmettent bien.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les femmes (1857)

La piété est le rafraîchissement quotidien de l'idéal, la remise en équilibre de notre être intérieur, agité, troublé, aigri par les accidents journaliers de l'existence.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 21 janvier 1879.

J'admire plus la religion dans les petites pratiques de piété qu'elle inspire aux gens d'esprit que dans les grandes choses qu'elle fait entreprendre au commun des hommes.
Stanislas Leszczynski - Œuvre : Le philosophe bienfaisant (1764)

La piété est une espèce de pudeur. Elle nous fait baisser la pensée, comme la pudeur nous fait baisser les yeux, devant tout ce qui est défendu.
Joseph Joubert - Œuvre : Les carnets et textes recueillis (1938)

La piété est une sagesse sublime qui surpasse toutes les autres, une espèce de génie qui donne des ailes à l'esprit.
Joseph Joubert - Œuvre : Les carnets et textes recueillis (1938)

Élever son âme vers Dieu, étendre ses idées jusques dans l'autre vie, voilà la piété.
Samuel Johnson - Œuvre : Le paresseux (1760)

La douceur et l'humilité sont la base de la vraie piété.
Saint François de Sales - Œuvre : Une pensée pour chaque jour (1846)

Un cœur endurci ne saurait être ni déchiré par le remords, ni attendri par la piété.
Saint Bernard de Clairvaux - Œuvre : La considération (1149-1152)

Un zèle étroit et dur perd des âmes qu'aurait gagnées une piété douce et politique.
Pierre-Édouard Lémontey - Œuvre : Les pensées et réflexions (1826)

La première jeunesse est capable de sentiments sans nom qui tiennent de la piété par la tendresse et de l'adoration par le respect.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

La piété, la sensibilité que nous éprouvons à la vue des malheureux, n'est pas une honteuse faiblesse, c'est un sentiment qui fait honneur à l'humanité : il est l'apanage des cœurs bien faits.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Que votre piété soit solide, droite, éclairée : solide, en évitant de la mettre dans les minuties ; droite, en préférant toujours les obligations de votre état à toute dévotion particulière ; éclairée, en vous instruisant de tout ce que vous devez savoir pour vous sauver. Vous aimez la joie, le repos, le plaisir ; croyez-moi, j'ai goûté de tout : il n'y a de joie, de repos, de plaisir qu'à servir Dieu ; le vice est affreux, et l'on ne peut trop tôt se donner au Seigneur. Évitez la vanité et l'oisiveté ; évitez surtout le péché : on se jette aisément dans le vice, on en sort difficilement.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

C'est au printemps de la vie qu'il faut jeter dans les jeunes cœurs les semences de la vertu. Il faut, pour ainsi dire, leur faire sucer avec le lait les premières douceurs de la piété : elle croîtra avec l'âge, elle jettera dans l'âme des racines profondes, et les plus violentes tempêtes ne pourront la renverser.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

La vraie piété aspire à ce qu'il y a de plus parfait et de plus digne d'elle. Elle aime mieux en faire trop que trop peu, et aller au-delà de ses obligations que de s'exposer à y manquer.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Il est important de former de bonne heure les enfants à la piété, et de les accoutumer à en remplir fidèlement tous les devoirs. Les premières impressions sont ordinairement les plus durables. Un vase neuf conserve longtemps l'odeur de la première liqueur qu'on y a versée.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

La dureté endurcit le coeur, et le ferme à tous sentiments de piété et de tendresse.
Jean-Baptiste Massillon - Œuvre : Mystères (1834)

La piété est sur le cœur, et non sur les vêtements.
Mocharrafoddin Saadi - Œuvre : Le jardin des roses - XIIIe siècle.

La piété est une sagesse sublime, une espèce de génie, qui donne des ailes à l'esprit.
Joseph Joubert - Œuvre : Dieu, l'éternité et la piété, XXXIV (1866)

L'hypocrisie est le masque de la vertu, c'est l'affectation de la piété qu'on n'a pas.
Voltaire - Œuvre : Le dictionnaire philosophique (1764)

Si la fausse piété est plus connue que la vraie, c'est que celle-ci se cache, parce qu'elle est humble : l'autre, au contraire, aime à se montrer, parce qu'elle est orgueilleuse.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Laissons les ennemis de la piété chercher à étouffer leurs remords, à se justifier dans leurs désordres, en tâchant de se persuader qu'il n'y a point de vertu, afin que le vice leur paraisse plus excusable. Laissons-leur la triste consolation de penser aussi mal des autres qu'on pense mal d'eux.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

La piété est la meilleure des provisions pour le voyage de la vie.
Épicharme - Œuvre : Les fragments - VIe s. av. J.-C.

Le contentement de soi-même et le bonheur sont les suites de la vraie piété.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

La piété qui paraît touchée de nos maux nous console presque autant que la libéralité qui les soulage.
Jean-Baptiste Massillon - Œuvre : Les maximes et pensées (1742)

La pitié d'une âme supérieure tombe d'en haut comme la rosée sur l'aridité de la vie.
Germaine de Staël - Œuvre : Les maximes et pensées inédites (1817)

La piété est au cœur ce que la poésie est à l'imagination ce qu'une belle métaphysique est à l'esprit ; elle exerce toute l'étendue de notre sensibilité. C'est un sentiment par lequel l'âme reçoit une telle modification, qu'elle a par lui sa rondeur absolue et toute la perfection dont sa nature est susceptible.
Joseph Joubert - Œuvre : Dieu, l'éternité et la piété, XXXVI (1866)

La piété filiale est un devoir non seulement de reconnaissance, mais aussi de convenances dont on ne peut s'affranchir. Dans le cas rare où on a des parents peu affectueux, peu en droit d'exiger de l'estime de notre part, leur seule qualité de créateurs de nos jours leur donne un caractère respectable.
Silvio Pellico - Œuvre : Des devoirs des hommes (1834)

La plus vraie piété est la plus secrète.
Laurence Sterne - Œuvre : Les maximes, pensées et lettres (1768)

La véritable piété est la crainte du Seigneur, le commencement et la source de la sagesse.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

La piété la plus austère ne peut résister à l'amour.
Mocharrafoddin Saadi - Œuvre : Le jardin des roses - XIIIe siècle.

Le premier degré de devoir ou de justice, c'est la probité ou la piété.
Denis Diderot - Œuvre : Opinions des anciens philosophes (1769)

La piété avec le contentement d'esprit est un grand gain.
La Bible - Œuvre : Timothée - Ier s. av. J.-C.

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :