Les citations sur laid

Ce dictionnaire contient 28 citations et proverbes laid :

Le travail est à la racine de tout ce qui est laid.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Les gens laids et stupides sont les mieux lotis dans ce monde. Ils peuvent s'asseoir confortablement et, bouche bée, regarder la pièce qui se joue devant eux. S'ils ne savent rien de la victoire, la connaissance de la défaite leur est épargnée.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Le châtiment de l'artiste qui veut faire plus laid que nature, est d'y réussir.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Si vous trouvez les étés moins chauds, les hivers plus froids, l'homme plus laid, les femmes moins aimables, ne le dites pas : on croirait que c'est vous qui changez.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les maux acceptés en souriant prennent une certaine grâce, si laids qu'ils soient.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
On n'en veut pas aux gens d'être laids, mais on leur en veut d'être bêtes, parce qu'il semble que c'est toujours un peu de leur faute.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
L'amitié nous permet d'être laids, d'être vieux, de manquer de goût et de tournure : généreuse amitié !
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
N'exagérons pas nos droits, c'est bien laid un nez trop long.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Être moche et bête expose à davantage de concurrence que la beauté et l'intelligence.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Jamais je n'ai rien vu de laid dans la nature ; il n'est point d'objet que l'ombre, la lumière, la perspective, ne puissent rendre agréable.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
On aime à barbouiller un laid visage pour l'enlaidir encore.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)
Si laid que soit un être, il a du moins le mérite d'exister tant bien que mal, ce qui n'est pas si facile.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 9 juillet 1876.
La vertu est belle dans les plus laids, et le vice est laid dans les plus beaux.
Jean-Étienne-Judith Forestier ; Les leçons d'orthographe corrigées (1803)
Tu es laid, sois terrible, on oubliera ta laideur ; tu es vieux, sois énergique, on oubliera ton âge.
Eugène Sue ; Les mystères de Paris (1843)
Le bijou qui nous vient d'un homme riche et laid ne vaut jamais la fleur de l'homme qui nous plaît.
Sacha Guitry ; L'amour masqué (1923)
Depuis qu'elle est entrée en riant dans ma vie, je souffre !... Toute paix d'autrefois m'est ravie... D'abord, ce fut charmant ; les jours passaient légers, on eût dit une abeille à travers mes vergers. Puis l'aimant, je voulus être beau pour lui plaire, quant, tout à coup, saisi de trouble et de colère, je vis que j'étais laid !
Albert Samain ; Polyphème (1904)
Un homme d'esprit peut être laid, jamais un homme de cœur.
Mary Sarah Newton ; Essais divers, lettres et pensées (1852)
Tous les visages sont différemment beaux ou laids, mais tous les squelettes indifféremment sont horribles.
Pierre Reverdy ; Le gant de crin (1927)
Tu te plains des grimaces des hommes, insensé ! Mais si les hommes ne grimaçaient pas, ils seraient encore plus hideux à voir.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Tête fort chevelue embellit le beau et enlaidit le laid.
Plutarque ; Les vies parallèles - Ier s. ap. J.-C.
Il est des cœurs épris du triste amour du laid.
Théophile Gautier ; Espagna, Ribeira (1845)
Le beau n'a qu'un type ; le laid en a mille.
Victor Hugo ; Cromwell (1827)
Il a une tête de fausse couche (être laid)
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)
On voit le laid d'un autre, et soi l'on se croit beau ; le plus mal éclairé, c'est le pied du flambeau.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
On corrige le laid, on n'élargit pas le gentil.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Les Bordelais sont si laids alors que leurs femmes sont girondes !
Pierre Desproges ; Manuel du savoir-vivre à l'usage des rustres (1981)
Les hommes laids, en général, ont plus d'esprit, parce qu'ils ont eu moins d'occasions de plaisirs, et plus de temps pour étudier.
Claude-Adrien Helvétius ; Les pensées et réflexions (1765)
Une main, c'est si laid quand ce n'est pas joli !
Sacha Guitry ; Deburau (1918)

Autres dictionnaires à consulter :