Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur séduction

Ce dictionnaire contient 33 pensées et citations séduction :

La parole est plus dangereuse pour la séduction que la vue. On peut fermer les yeux, mais on ne peut pas fermer ses oreilles !
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Abstiens-toi de toute union charnelle qui ne soit pas précédée d'un contrat, et qui ne soit fondée que sur la violence ou la séduction.
Phocylide de Milet ; Les sentences et adages - VIe s. av. J.-C.
L'aspect, c'est le premier défi ou la première séduction.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Plaisir de déshabiller sa pensée, de lui arracher les mots qui la masquent, quelle que soit la séduction de leur parure, pour en connaître nue la chair.
Maurice Chapelan ; Amours amour (1967)
Séduction des hommes mûrs : Savent enfin, peuvent encore.
Maurice Chapelan ; Amours amour (1967)
La séduction n'est pas seulement une propédeutique à la courtoisie, elle civilise les désirs en les contraignant à s'avancer masqués.
Pascal Bruckner ; La tentation de l'innocence (1995)
Le coup de foudre en amour, ne serait-ce pas une forme de violence dans la séduction ?
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)
Respecter une femme, c'est pouvoir envisager l'amitié avec elle ; ce qui n'exclut pas le jeu de la séduction, et même, dans certains cas, le désir et l'amour.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)
Il se dégage de certains êtres une séduction qui, favorisée par les circonstances, peut devenir irrésistible tout à coup !
Sacha Guitry ; Quadrille (1937)
L'abstraction même du bonheur explique sa séduction et l'angoisse qu'il génère. Non seulement nous nous méfions des paradis préfabriqués mais nous ne sommes jamais sûrs d'être vraiment heureux. Se le demander, c'est déjà ne plus l'être.
Pascal Bruckner ; L'euphorie perpétuelle (2000)
Une séduction, par la naïveté et la candeur, est la plus puissante des séductions.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
Le comique ne s'explique pas plus que la séduction d'une femme. On y est sensible ou imperméable. Heureusement, il y a des femmes pour tout le monde.
Jean Dutourd ; Les pensées et réflexions (1990)
Il y a des femmes qui se penchent sur leurs malheurs avec grâce et séduction. Telles leurs arrière-grands-mères enlaçant leur guitare.
Augusta Amiel-Lapeyre ; Les pensées sauvages (1909)
Avoir de l'esprit contre soi-même, procédé sûr de séduction.
André Maurois ; La conversation (1964)
Dans le ballet de la séduction, le pas de deux est de plus en plus rare.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Prêter l'oreille au serpent, c'est déjà ouvrir son cœur au malin, c'est encourager la séduction, c'est être virtuellement séduite.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 mars 1868.
Un Don Juan, collectionneur de femmes, est comme un Ulysse de la séduction répétée.
Vladimir Jankélévitch ; L'aventure, l'ennui, le sérieux (1963)
Beaucoup d'hommes et de femmes se réfugient dans la séduction pour connaître les premières émotions de l'amour et ne pas s'engager dans une relation à long terme. Ils répondent ainsi à leur goût du pouvoir et de la manipulation. Ils vérifient qu'ils peuvent plaire et ils ressentent un afflux d'énergie au moment de la rencontre. Ils remplissent un vide, une demande de confirmation de leur valeur, de leur beauté, ils captent l'attention, l'intérêt de l'autre et ils se sentent momentanément remplis.
Paule Salomon ; La brûlante lumière de l'amour (2007)
Les lois de la séduction ont beaucoup évolué. Avant, on faisait la cour, on tombait amoureux et on faisait l'amour. Aujourd'hui, on fait l'amour et puis on se dit : Tiens, au fait, elle n'est pas si mal que ça !!!
Henri Salvador ; La joie de vivre (2011)
Une des plus savantes manœuvres des femmes est de voiler leurs manières quand les mot sont trop expressifs, et de faire parler les yeux quand le discours est restreint. Ces habiles dissonances, glissées dans la musique de leur amour, faux ou vrai, produisent d'irrésistibles séductions.
Honoré de Balzac ; La princesse Parisienne (1840)
Honore la femme, mais crains les séductions de sa beauté, et plus encore les faiblesses de ton cœur.
Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)
Les grâces de l'esprit, du cœur et du caractère, n'assistent pas toujours à la naissance de l'amour ; mais si, par un coup du ciel, elles sont appelées à fêter sa bienvenue, jamais les Fées n'auront mis pareille magie au service d'une destinée. Riches de trésors inépuisables, elles s'enferment avec lui dans son bonheur, l'animent, le renouvellent, elles enchantent ses habitudes, ajoutent à sa vie une vie qui n'est pas la sienne, et lui communiquent, avec leurs séductions, quelque chose de leur éternelle jeunesse.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
L'amour est toujours spontané, il n'a besoin ni trop de soins, ni de séductions à outrance.
Sophie Cottin ; Les maximes et pensées (1770-1807)
La coquetterie, c'est l'instinct de la femme qui s'aime, ambition de plaire au profit de soi-même, art que les filles d'Ève ont appris du serpent, action de l'orgueil qui triomphe en trompant, mensonge de l'amour, magnétisme des charmes, dont les séductions sont de perfides armes.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments, c'est de les faire soupçonner.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Les pensées détachées (1889)
Nos lettres d'amour, ce sont nos titres de beauté, nos titres de grâce et de séduction.
Guy de Maupassant ; Nos lettres, le 29 février 1888.
Autant de manières de comprendre et de sentir, autant de procédés différents pour plaire. La séduction qu'exercent la vivacité d'esprit, la grâce des manières, l'ouverture de cœur, l'amabilité de caractère est générale ; mais si vous voulez fixer une attention, captiver une sympathie, mettez une adresse lisible à votre pensée, et qu'elle ne ressemble pas à une circulaire.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Il est bien difficile de résister à la séduction d'un sourire, quoique souvent il ne soit qu'une perfidie.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
L'homme, bien courtois en fait de séduction, devient vite trompeur après le succès.
Charles Fourier ; La théorie des quatre mouvements (1807)
Il n'y a rien sur quoi plane autant de séduction et de malédiction que sur un secret.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)
Quel ravage un être peut causer par la seule force de sa séduction.
Sacha Guitry ; Quadrille (1937)
Le paradoxe de certaines séductions est qu'elles vous rendent séduisant dans l'incapacité de séduire.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Laides, les femmes sont flattées par un amour qui les fait belles ; jeunes et charmantes, la séduction doit être à la hauteur de leurs séductions, elle est immense ; vertueuses, un sentiment terrestrement sublime les porte à trouver je ne sais quelle absolution dans la grandeur même des sacrifices qu'elles font à leur amant et de la gloire dans cette lutte difficile. Tout est piège.
Honoré de Balzac ; La femme de trente ans (1834)

Thèmes de rubriques en rapport :