Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur la supériorité (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

L'orgueilleux le plus convaincu de sa supériorité se plait encore à s'entendre louer par un sot.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
L'amour est la seule arme qu'il soit possible d'opposer à la supériorité.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les affinités électives (1809)
L'homme arrogant est tellement enorgueilli de la supériorité des qualités ou des avantages qu'il croit avoir, qu'il pense que tous les autres doivent reconnaître cette supériorité, et qu'il s'efforce sans cesse de la leur faire sentir par ses procédés, par ses discours, par ses manières, par ses airs.
Jean-Charles Laveaux ; Dictionnaire synonymique de la langue française (1826)
S'il est beau aux petits de se souvenir de ce qu'ils doivent aux grands, il est encore plus beau à ceux-ci d'oublier quelquefois ce que les petits leurs doivent. Nous devons, il est vrai, honorer les grands, parce qu'ils sont grands et que nous sommes petits, comme il y en a d'autres plus petits qui nous honorent. Et d'ailleurs, le bon ordre a toujours imposé la subordination ; la subordination suppose de la supériorité, et la supériorité demande du respect et de la considération. Mais cette distinction et cette préférence, nécessaires dans la société, ce respect extérieur qu'on accorde aux places ou à la naissance, ne doivent pas augmenter la vanité, comme ils n'augmentent pas la mérite. Devenu plus grand, celui qui pense bien ne s'en croit ni plus grand, ni meilleur qu'il n'était. Les respects et les hommages des autres hommes ne s'enorgueillissent point, parce qu'il sait que c'est à la place qu'ils s'adressent, bien plus qu'à la personne.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Trop d'estime pour soi-même, un souverain mépris pour les autres, sont les fondements de l'orgueil : l'orgueil établit son empire aussi bien dans le cœur de l'homme dévot, que dans celui de l'homme du monde. Il rend celui-ci insupportable dans la société par l'impertinence et la hauteur dont il le remplit ; il rend l'autre dur et peu social, par la supériorité qu'il lui fait croire que ses vertus lui donnent sur ses semblables.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
La fierté s'incline volontiers devant la supériorité, devant la vertu, le mérite, l'autorité, mais elle refuse son hommage à la force, à l'hypocrisie, à l'apparence et à l'usurpation en tout genre.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 juillet 1848.
Le plus grand effort de l'amitié n'est pas de supporter les défauts de ses amis mais de leur pardonner la supériorité de leurs talents.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Les animaux naissent couverts, et ils savent déjà instinctivement quelque chose ; l'homme vient au monde nu, et il ne sait rien : voilà sa supériorité.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Admirez en amour la supériorité des femmes : elles jouent le rôle de dupe et nous laissent celui de fripon que notre vanité nous fait toujours accepter avec reconnaissance.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Il faut adoucir l'éclat de sa supériorité, tout mérite blesse l'égalité.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Il est singulier que l'on accorde quelquefois aux autres la supériorité des talents, mais jamais celle des sentiments, et que l'on croie aux erreurs de sa raison et non à celles de son goût.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Les courtisans sont toujours ennemis du mérite qui les blesse et de la supériorité qui les humilie.
Louis-Philippe de Ségur ; La supériorité (1816)
Entre l'homme et la femme il n'y a ni supériorité ni infériorité, mais différences.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Déployez votre esprit, mais ne servez pas d'amusement aux autres ; car, sachez bien que si votre supériorité froisse un homme médiocre, il se taira, puis il dira de vous d'un air méprisant : — Il est très amusant !
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)
Les égaux détestent les supériorités et les nient pour ne pas avoir à leur rendre hommage.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 mars 1878.
Une supériorité d'autrui paraît aux pédants une insulte et un affront pour eux-mêmes.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 mars 1878.
La vraie supériorité consiste dans la force de l'âme.
Germaine de Staël ; De l'Allemagne (1810)
La supériorité dans l'amitié est un crime impardonnable;
Jean Dutourd ; L'âme sensible (1959)
Le moyen de plaire ce n'est point de faire sentir sa supériorité, c'est de la cacher.
La marquise de Lambert ; La femme ermite (1735)
Avant de reconnaître une supériorité quelconque, le monde demande d'éclatants succès.
Honoré de Balzac ; Illusions perdues, Les deux poètes (1843)
Toute supériorité est un tort irrémédiable aux yeux des jaloux.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 20 février 1878.
Une des plus grandes preuves de médiocrité, c'est de ne pas savoir reconnaître la supériorité là où elle se trouve.
Jean-Baptiste Say ; Les pensées détachées (1818)
L'indulgence est un des caractères distinctifs de la supériorité, il faut avoir bien du mérite soi-même pour ne jamais vouloir contester celui d'autrui.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
La supériorité des connaissances acquises altère la bonté lorsqu'elle ne la perfectionne pas.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Les sots font de leur sottise une supériorité, et tirent gloire d'une infirmité mentale.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 26 avril 1879.
Affecter un air de supériorité dédaigneuse, c'est se montrer inférieur à ceux que l'on croit surpasser : on n'affecte que ce qu'on n'a pas.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Savoir se mettre à la portée de tout le monde est une preuve d'intelligence et de supériorité, c'est se multiplier autant de fois qu'on rencontre un nouvel interlocuteur.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Avoir quelque supériorité est un tort que la médiocrité ne pardonne jamais.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Ceux qui sont nés avec un complexe de supériorité font rarement des égaux.
Hervé Bazin ; La mort du petit cheval (1950)
Les petits esprits se donnent un air de supériorité qui les flatte d'autant plus qu'il leur coûte très peu.
Samuel Johnson ; Le paresseux (1760)
On peut s'aimer dans l'idée qu'on se fait de soi-même, de sa supériorité personnelle, de ses avantages de tout genre ; mais cet amour désordonné est l'orgueil, d'où le désir effréné de commander et de dominer, avec toutes ses suites si fatales à la race humaine.
Félicité Robert de Lamennais ; Esquisse d'une philosophie (1840)
La bienfaisance est plus commune que la reconnaissance, c'est notre orgueil qui en est la cause : celui qui donne jouit de la supériorité qu'il croit avoir sur celui qui reçoit. L'obligé souffre avec peine cette dépendance ; souvent il la secoue, rompt un lien en croyant briser une chaîne, et s'imagine qu'il est fier lorsqu'il est ingrat.
Louis-Philippe de Ségur ; La reconnaissance (1816)
Aux yeux du monde le sage souvent passe pour un sot et celui-ci pour un sage : c'est que le plus souvent le monde n'admire de supériorités que celles de son espèce.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
Toutes les supériorités font plaie dans notre âme.
Honoré de Balzac ; Illusions perdues, Les deux poètes (1843)
La supériorité d'esprit chez une femme est un phénomène trop rare encore pour ne pas exciter la défiance du vulgaire. Il en résulte que c'est une supériorité inquiète, armée, et qui use à se défendre elle-même les forces qu'elle devrait consacrer utilement au bien de la famille et de la société.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
Rien ne caractérise mieux la supériorité du génie que le talent de préparer de loin les grands succès.
Stanislas Leszczynski ; Les maximes et pensées inédites (1766)
Il règne autour des supériorités un air vivifiant comme au sommet des montagnes.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
L'écueil de la supériorité, c'est l'opiniâtreté ; les grands esprits ne voient que ce qu'ils veulent voir ; le monde est en eux ; ils comprennent tout, hors ce qu'on leur dit.
Astolphe de Custine ; La Russie en 1839 (1843)
Cet empressement qui cherche toujours à faire valoir son mérite, sans aucun égard pour celui des autres, cet étalage de son esprit et de ses talents les discrédite, quelque distingués qu'ils puissent être, parce qu'il met à découvert la trop bonne opinion qu'on a de soi-même, et l'intention de s'arroger une espèce de supériorité sur autrui.
François-Augustin de Paradis de Moncrif ; Pensées inédites (1770)
Dans un mariage ou en union libre, les hommes ne sont que ce que nous les avons faits, et s'ils ont pris de la supériorité sur nous, les femmes, c'est que nous avons bien voulu la leur laisser prendre.
Madeleine de Puisieux ; Les conseils à une amie (1751)
L'instinct, cette raison divine, infaillible chez les animaux privés de liberté, est bien moins sûr chez l'homme, à cause d'une infiltration insensible de la raison et de la liberté. Chez la femme, cet odorat intérieur, cette ouïe mystérieuse, cette vue occulte, ce goût moral, ce tact intellectuel, cette raison latente, cette voix de Dieu qui lui parle à l'oreille qu'on appelle instinct et sentiment ont une supériorité incontestable qui fait de la femme la sagesse de l'homme.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Le respect n'est autre chose que l'aveu de la supériorité de quelqu'un.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
Lorsque nous défendons notre droit à la différence, n'oublions pas de vérifier si ce n'est pas pour affirmer notre supériorité.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le respect est une reconnaissance, mêlée de crainte, de la supériorité d'autrui.
François Guizot ; Le dictionnaire universel des synonymes (1809)
J'admire les gens de lettres, mais de loin ; je les trouve insupportables, ils ont une conversation despotique ; je ne sais ce qui nous blesse le plus de leurs défauts ou de leurs qualités, car il semble vraiment que la supériorité de l'esprit ne serve qu'à mettre en relief leurs défauts et leurs qualités.
Honoré de Balzac ; La physiologie du mariage (1829)

Thèmes de rubriques en rapport :