Les citations timidité

Ce dictionnaire contient 73 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot timidité. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur timidité issus des quatre coins du monde :

Avec une hardiesse inouïe de paroles, j'ai été d'une timidité enfantine auprès des femmes. Toujours dupe, j'ai adoré à genoux, pendant que d'autres sont montés sur l'autel, parfois en se servant de mon dos, en guise d'échelle. Chose plus curieuse encore ! Je n'ai point envié leur sort, et j'ai fini par considérer comme une rare fortune d'être un homme à mauvaises fortunes.
Alexandre Weill ; Ma jeunesse (1888)
La timidité n'est pas ce qui caractérise la jeunesse contemporaine, véritable bande de renards à deux pieds. Aujourd'hui, un peu de savoir-faire vaut mieux que beaucoup de savoir.
Paul Brulat ; Le reporteur (1898)
Prendre la timidité pour la fierté, c'est, en plus d'un cas, confondre la fille avec la mère.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Je n'aime pas la timidité. Il est rare qu'elle ne soit pas un manque de simplicité.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
La timidité est une défiance de soi qui procède non pas de la modestie, mais de l'amour-propre ; on est timide parce qu'on a peur de ne pas paraître à son avantage.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
L'homme exagère sa force et son courage, comme la femme exagère sa faiblesse et sa timidité.
Alphonse Karr ; Les femmes (1853)
La timidité, ayant un air de jeunesse, les femmes quasi mûres aiment à se parer de ses plumes, sans connaître le goût de la chair de l'oiseau.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
La vanité rend bavard, la timidité rend silencieux.
Arthur Schopenhauer ; Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)
De tous les sentiments, le plus difficile à jouer me semble être la timidité.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il y a une mauvaise éducation qui n'est que de la timidité agressive.
Albert Guinon ; Le Figaro, le 6 janvier 1912.
Les femmes habituées à plaire prennent facilement, chez un homme, l'indifférence pour de la timidité.
Albert Guinon ; Le Figaro, le 6 mai 1911.
La timidité accompagne toujours les grandes passions.
Marie-Jeanne Riccoboni ; Les pensées, réflexions et maximes (1792)
La sécheresse du cœur se complique et s'augmente par la timidité de l'esprit.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
La timidité est une forme de politesse.
Jacques Dutronc ; Les pensées et répliques (2002)
Je suis d'une grande timidité... Mon métier m'aide à la combattre. Aujourd'hui encore, je suis incapable de rentrer seul dans un salon de thé. Il n'y a que sur scène où je suis content qu'on me regarde.
Henri Salvador ; La joie de vivre (2011)
La timidité chez un homme est une faiblesse charmante.
Philippe Besson ; Se résoudre aux adieux (2007)
On ne saura jamais combien la timidité peut rendre vertueux, et niais.
Paul Léautaud ; Passe-Temps (1928)
La timidité prend parfois les apparences de l'orgueil.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)
L'embarras est moins le résultat de la timidité que de l'amour-propre impuissant.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)
L'indifférence du solitaire n'est qu'un leurre qui cache la timidité ; tu dois t'habituer au public, ne plus le craindre, pour pouvoir l'aimer et lui être utile : n'avoir plus d'illusion sur lui, pour n'avoir ni désappointement, ni anxiété !
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 3 février 1854.
La timidité a ses oublis, la témérité a ses regrets.
Henri-Frédéric Amiel ; Grains de mil (1854)
Ma femme est d'une timidité ! et moi aussi d'ailleurs... je suis timide !... Ma femme et moi, quand on s'est connu, on était tellement timides, qu'on n'osait pas se regarder ! Maintenant, on ne peut plus se voir !
Raymond Devos ; Ma femme (1971)
La timidité complète est celle des gens dont nous disons : c'est un imbécile.
Honoré de Balzac ; Un ménage de garçon (1842)
L'inconstance d'esprit et la timidité de caractère ont été toujours mes deux ennemis.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 janvier 1853.
Pour vaincre la timidité, il faut oublier les critiques que l'on se fait à soi-même et ne prendre point souci de la présence d'autrui.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Je me suis souvent servi de mon rire pour cacher ma timidité ou mon ignorance.
Henri Salvador ; La joie de vivre (2011)
Avec beaucoup de diamants ne faire aucun effet, être riche et paraître gueux, être original et paraître copie : c'est là mon art. Il faut avouer qu'il ne fera pas de jaloux ! Par timidité, je ne sais pas paraître ce que je vaux ; je me dissimule, me cache, m'efface avec la honte la plus niaise. Je n'ose pas me montrer, me poser et me faire ma place. Je demeure furtif, non avenu, gêné par le public, comme un hibou jeté en plein air au grand jour, et je cherche l'ombre avec le même empressement que d'autres l'éclat. Aussi qu'arrive-t-il ? Le moindre sot qui d'aventure s'avance, hardi et confiant, me distance et m'éclipse aussitôt.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 8 juillet 1853.
Dans mes voyages, dans mes études, partout la timidité m'a nui, m'a effacé, m'a enlevé force et originalité, initiative et décision. - Aujourd'hui encore, je ne sais exploiter ni mon talent, ni mes ressources, et je ne sais pas prendre ma place réelle et légitime. Les regards m'embarrassent, les conséquences sont innombrables.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 juin 1852.
En amour, la timidité ne mène à rien. Si vous voulez qu'on vous aime, dites que vous aimez ; dites-le souvent et très haut, criez-le même. Les femmes écoutent toujours avec plaisir ce qui flatte leur amour-propre, et pour elles, la passion qui parle est plus forte que celle qui se tait.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
La timidité est un grand péché contre l'amour.
Anatole France ; La rôtisserie de la reine Pédauque (1892)