Les citations le fourbe

Ce dictionnaire contient 47 pensées et citations fourbe :

Il est dangereux de dire ce qu'on pense à une personne fourbe ; ce sont des armes qu'on lui donne contre soi, et dont elle fait usage selon son caprice.
Marie du Deffand ; Les maximes et pensées (1780)
Un fourbe me tend un piège dont je sais me garantir : je ris de sa mauvaise volonté. Je n'en tirerai pas d'autre vengeance, ni de honteuses pensées, je m'en moque.
la Chine ; Les sentences et pensées morales chinoises (1832)
Quand le fourbe cherche à tromper, on voit le mensonge se former sur ses lèvres.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Les fourbes aiment mieux tromper que déplaire.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Dès que le fourbe peut salir les gens il profite de l'occasion avec délices.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Pour un fourbe il n'y a que la vérité qu'il redoute.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
Toute la vie d'un fourbe est un continuel manquement de parole.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Charles Quint et François Ier (1712)
Jamais les mensonges du fourbe ne trouvent crédit auprès de l'homme vertueux.
Pindare ; Les odes pythiques - Ve s. av. J.-C.
Un homme qui prend un fourbe ou un sot pour ami a dessein de cacher quelque mauvaise action.
Philip Dormer Stanhope ; Les lettres et pensées (1774)
Celui qui, à tout propos, vient vous dire : Je ne suis pas ceci, je ne suis pas cela, est un fourbe qui veut vous en imposer, pour vous tromper ou d'autres, si l'occasion s'en présente.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Ceux qui jugent superficiellement sans se donner la peine de sonder le fond des choses sont toujours dupes des fourbes.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le fourbe est un animal inférieur, un dégénéré.
Friedrich Nietzsche ; Crépuscule des idoles (1888)
Les grands fourbes sont ceux qui savent admirablement jouer de leur sincérité.
Edgar Morin ; Le vif du sujet (1969)
Il faut, avec un fourbe, être fourbe et demi.
Destouches ; Le dissipateur, le 23 mars 1753.
Le proverbe qui dit : « Entre deux maux, il faut choisir le moindre » est un proverbe fourbe parce qu'il s'abstient hypocritement de dire, en ce qui concerne les gros, lequel choisir entre vieille merde et vieux con.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Un homme n'est plus fourbe, fripon, calomniateur, quand il a su se battre.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
La trop grande franchise est de nous faire perdre l'estime et l'amitié de ceux avec qui nous vivons. Cependant il vaut encore mieux être trop franc et trop véridique, que fourbe et dissimulé.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Toutes les pattes de velours sont griffues ; toutes les lèvres des fourbes cachent des dents à crocs venimeux ; tous les yeux ont des jettaturas dissimulées sous le voile des paupières.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 mai 1869.
Quand un fourbe vous dit : Pour finir votre affaire, voici ce qu'il faut faire ; vous croyez que pour but il n'a que votre bien, mais désabusez-vous, il ne songe qu'au sien.
Ésope ; L'aigle et la corneille - VIe s. av. J.-C.
Je me rachèterai toujours fort volontiers d'être fourbe par être stupide et passer pour tel.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)
L'âme du fourbe en lui se reflète, se peint ; ainsi d'après le sol, métamorphose étrange, le polype mobile et se colore et change.
Sophocle ; Iphigénie - Ve s. av. J.-C.
L'âme qui sur le droit noblement se repose, mieux qu'un fourbe subtil voit clair en toute chose.
Sophocle ; Alétès - Ve s. av. J.-C.
Les fourbes en petit sont des sots en grand.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
Agir en honnête homme est un domaine que les fourbes ne connaissent pas.
Abbé Antoine Prévost ; Les pensées et maximes (1697-1763)
Tout est facile aux canailles et aux fourbes ; tout est difficile aux gens de bonne volonté.
Jean Dutourd ; La Gauche la plus bête du monde (1985)
La sincérité est une qualité que beaucoup de gens revendiquent, mais plus sont fourbes et hypocrites que véritablement sincères.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
Les fourbes ne font qu'égratignures en laissant aux autres le soin de porter la gangrène.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le fourbe feint la vertu pour en tirer profit, et l'hypocrite pour en tirer honneur.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Un fourbe garde ses amitiés comme la forme de son chapeau, qui change à chaque nouveau moule.
William Shakespeare ; Beaucoup de bruit pour rien (1600)
La faiblesse des fourbes, c'est qu'ils croient que les autres le sont aussi.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il ne faut jamais se fier à l'apparence, méfiez-vous des fourbes et des hypocrites.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 26 août 1872.
L'amitié d'un fourbe est comme l'ombre d'un buisson, elle disparaît bien vite.
l'Angleterre ; Les proverbes et adages anglais (1840)
L'homme, sournois et fourbe, vous dénigre aujourd'hui pour demain faire votre apothéose.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
Le fourbe trompe en sa promesse, le diable chante la grande messe.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
Un homme égoïste est ordinairement fourbe et ingrat, il n'y a pas loin d'un tel être à un scélérat.
Charles Dubois ; Les considérations sur cinq fléaux (1857)
Après l'amitié d'un fourbe, il n'y a rien de plus dangereux que de l'avoir pour ennemi.
Philip Dormer Stanhope ; Les lettres et pensées (1774)
Les fourbes sont toujours sur leur garde, et les sots aussi ; les bons et les gens d'esprit jamais. Les fourbes croient lire dans les yeux d'autrui qu'ils sont découverts ; les sots, eux, se méfient de tous ceux à qui ils trouvent de la supériorité ; et les hommes bons ou spirituels, ont assez bonne opinion des autres pour s'en croire aimés.
Charles-Joseph de Ligne ; Les lettres, maximes et pensées (1809)
Ne vante pas ton ami avant de l'avoir mis à l'épreuve, bien des fourbes n'en portent que le masque.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire des proverbes arabes (1830)
Comment distinguer le fourbe de l'infortuné ? On commence par se fier à la physionomie ; mais revenu de cet indice trompeur, pour avoir été dupe des fausses larmes, on finit par ne plus croire aux vraies.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)
Le fourbe abuse de l'hospitalité la plus tendre pour porter des coups de traître.
Georges Clemenceau ; Le voile du bonheur (1901)
Le fourbe est transparent, tout regard le pénètre ; la trahison devient la chair même du traître.
Victor Hugo ; La légende des siècles, Les quatre jours d'Elciis (1883)
On déteste les fourbes et les cœurs doubles ; on estime les hommes droits et sincères ; on aime la candeur et la franchise.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
La solitude est plus à même de nous rendre heureux qu'un monde rempli de fourbes et d'hypocrites.
Maxalexis ; Je suis seul au monde (2014)
Le fourbe paraît juste au yeux des hommes, et au dedans il est plein d'hypocrisie et d'iniquité.
Eugène Sue ; Les mystères du peuple (1849)
Les fourbes ne sauraient se passer de sots.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
La première qualité chez les fourbes, c'est la bassesse.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
J'estime l'homme sincère autant que je méprise l'homme fourbe et hypocrite.
Jean-François Marmontel ; Les leçons d'un père à ses enfants (1806)

Autres dictionnaires à consulter :