Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur infortune

Ce dictionnaire contient 76 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot infortune. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur infortune issus des quatre coins du monde :

Les sots n'apprennent rien de la raison ; l'adversité peut les instruire. Mais on a vu quelque fois l'imprudent devenir un sage dans l'infortune.
Démocrite ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.
Un bon cœur regarde l'infortune du prochain comme une lettre de recommandation. Ses yeux sont aveugles aux faiblesses des autres, et ses oreilles sont sourdes à la médisance et aux insinuations des petits esprits.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions et pensées (1645)
Dans l'excès du malheur on se laisse tromper par le plus faible rayon d'espérance ; l'infortune a son ivresse comme le bonheur, tous deux aveuglent également.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées, maximes et réflexions (1823)
Rien de plus triste qu'un homme heureux qui cesse de l'être. Il ne comprend rien à son infortune ; il n'a pas d'arme pour lutter contre elle. Et comme sa gloire était, peu ou prou, usurpée, il ne trouve même pas en soi la consolation du talent.
Jean Dutourd ; Le bonheur et autres idées (1980)
Ne comptez point sur les hommes aux jours de vos infortunes, car entre vous et eux s'élève alors un mur si haut que vos cris de détresse ne sauraient frapper leurs oreilles.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
Pour que le fruit naisse et se développe ne faut-il pas que d'abord la fleur se fane ? La sagesse est le fruit de l'infortune.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
Pour la plupart des hommes le bonheur n'existe qu'alors qu'il y a pour eux absence de mal, c'est dans l'infortune au contraire que celui du sage brille d'un plus vif éclat.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
Il est bien connu que les cocus sont les derniers avertis de leur infortune, de même que les parents, quand leurs enfants se livrent en cachette à des amours défendues, sont les derniers à le savoir.
Jean Dutourd ; Cinq ans chez les sauvages (1977)
Souvent l'infortune d'un seul homme a plus de conséquence que l'infortune de tout un peuple.
Jean Dutourd ; Le petit journal de 1965-1966 (1969)
Les faibles tirent une satisfaction morose à comparer leur infortune présente avec leur bonheur passé, et tentent ainsi de se prouver à eux-mêmes que leur vie n'a pas été manquée tout entière.
Jean Dutourd ; Les œuvres romanesques (1979)
L'homme qui peut s'occuper de sa propre félicité, tandis que son ami est dans l'infortune, mérite d'être regardé comme un monstre.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
L'infortuné sans espérance ne peut être heureux qu'en dormant.
Marc-Antoine Désaugiers ; Bien fort et tout doucement (1822)
De toutes les infortunes, les plus difficiles à porter sont celles que nous ne pouvons attribuer à la destinée, et qui sont nées de nos fautes ou de nos erreurs : Elles nous mettent en danger de nous devenir insupportables à nous-mêmes.
Charles Dollfus ; Les pensées et réflexions diverses (1868)
Unissons nos deux infortunes, nous en ferons peut-être du bonheur.
Maxime Du Camp ; Les forces perdues (1867)
Celui-là est grand qui venant à tomber dans l'infortune ne décline aucunement en sagesse.
Saint Bernard de Clairvaux ; La considération (1149-1152)
Il n'est rien de plus odieux que le bruit et les gens qui crient et se lamentent ! Ces gens dont la girouette est toujours à l'est ; souffrez une fois qu'ils commencent l'énumération de leurs infortunes, et le soleil se couchera avant que l'histoire soit achevée.
Ralph Waldo Emerson ; Les lois de la vie (1864)
Après de longues infortunes, on méconnaît le bonheur lorsqu'il se présente, où l'on s'en méfie.
Manon Roland ; Les maximes et pensées (1793)
Le feu de l'amitié s'alimente des contrariétés et des misères humaines. Deux hommes heureux se rencontrent mille fois sans s'aimer ; deux infortunés s'aiment la première fois qu'ils se rencontrent.
Charles-Albert Demoustier ; Le cours de morale (1804)
L'infortune est souvent timide et fière, elle cherche à se dérober aux regards de la bienfaisance. Pour pénétrer jusqu'à elle il faut parfois user de ruse et de mystère.
Eugène Sue ; Les maximes et pensées diverses (1857)
L'homme qui connaît son infortune ne doit point murmurer contre les décrets du ciel.
Tchang-Koue-Pin ; Les pensées choisies (XIIIe s.)
Il n'y a rien de si infortuné qu'un homme qui n'a jamais éprouvé l'infortune : car jamais un tel homme ne pourrait être sûr de lui-même, ni savoir ce qu'il vaut.
Joseph de Maistre ; Les soirées de Saint-Pétersbourg (1821)
La pitié chez l'infortuné se trouve ; sans peine on compatit au malheur qu'on éprouve.
Antoine-Vincent Arnault ; Marius à Minturnes, II, 1, le 19 mai 1791.
Il n'y a que les infortunés qui sentent le prix des âmes bienfaisantes.
Jean-Jacques Rousseau ; Julie ou la nouvelle Héloïse (1761)
L'infortune de nos égaux nous touche et nous intéresse plus que les disgrâces de ceux qui sont placés au-dessus de nous : il y a trop d'intervalle entre leur état et le nôtre pour que nous puissions nous attendrir sur leurs malheurs.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
L'infortune est le partage de l'humanité, l'homme doit s'y attendre.
Eschyle ; Prométhée enchaîné - Ve s. av. J.-C.
Il est pour les humains des maux de bien des sortes ; nulle part l'aile de l'infortune ne se montre la même aux yeux.
Eschyle ; Les Suppliantes - Ve s. av. J.-C.
L'infortune est partout sous le ciel.
Euripide ; Hercule furieux - Ve s. av. J.-C.
C'est dans l'infortune que les amis se font connaître, la prospérité n'en manque jamais.
Euripide ; Hécube - Ve s. av. J.-C.
Le bonheur d'autrui blesse les malheureux, et nous voulons du mal aux autres par la seule raison que nous sommes dans l'infortune.
Euripide ; Les Atrides - Ve s. av. J.-C.
Il n'y a point de déshonneur dans l'infortune, le déshonneur est dans l'inconduite ; un homme estimable peut être pauvre.
Shûdraka ; Le chariot d'enfant - VIIe s.
Il faut savoir supporter les peines de ce monde, rien n'est permanent ici-bas, même l'infortune.
Philémon ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.
Dans toutes les infortunes le remède le plus sûr ce sont les amis.
Fernando de Rojas ; La Célestine - XVIe siècle.
Quand on pleure la mort d'une personne aimée, n'est-ce pas plutôt l'infortune de sa propre vie que l'on pleure ?
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Le souvenir d'un bonheur est quelquefois douloureux comme une infortune.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Qu'un honnête homme qui a fait aux autres tout le bien qu'il a pu, vienne à tomber dans l'infortune, combien s'en trouvera-t-il parmi ceux qu'il a comblés de bienfaits qui ne croient avoir de bonnes raisons pour se dispenser des devoirs de la reconnaissance ?
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur l'honnêteté (1652)
Le terme où la haine meurt dans le cœur d'un honnête homme est l'instant où l'infortune fond sur celui qui en est l'objet.
La Rochefoucauld ; Les réflexions ou sentences et maximes morales (1665)
Quand l'infortune est générale dans un pays, l'égoïsme est universel.
Germaine de Staël ; La littérature (1799)
L'infortune est la sage femme du génie.
Napoléon Bonaparte ; Les maximes et pensées (1769-1821)
Embrassez-vous étroitement, infortunés ; pressez vos cœurs gonflés l'un contre l'autre, jusqu'à ce que vous ayez versé vos dernières larmes ; oubliez le ciel et la terre, et prolongez cette céleste étreinte. Ah ! sitôt que vous serez séparés, cette vie épuisée n'a plus rien qui puisse vous attacher, elle n'a plus rien à vous offrir que le commencement d'une nouvelle existence.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Les anciens cherchaient un remède à leurs infortunes dans la philosophie ou dans le christianisme. Les modernes, au contraire, lorsque règne la terreur, se plongent dans les voluptés, semblables au buffle qui se roule dans la vase pour se guérir de ses blessures.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)