Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur jalousie.

Les 83 pensées et citations sur jalousie. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur jalousie des quatre coins du monde :

Une jalousie mesquine est niaise et insupportable.
Élisabeth de Wied - Œuvre : Astra (1890)

La jalousie d'un fiancé est un hommage, mais celle d'un mari est une offense.
Élisabeth de Wied - Œuvre : Les pensées d'une reine (1882)

La jalousie du passé est un mal incurable ; tout l'encourage, rien ne la combat, elle se repait de vent et de chimères, les démentis ne font qu'irriter sa rage.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La jalousie est un mal à qui toutes choses servent de nourriture et pas un de remède.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

La vraie jalousie n'est pas orgueilleuse, ce ne sera jamais son défaut.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

La jalousie qui ne s'éteint pas avec l'amour est de l'amour-propre.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

La jalousie est une préoccupation ardente de soi-même, de ses prétentions, de ses droits réels ou imaginaires ; elle est l'inverse de la générosité, elle est une petitesse.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 21 janvier 1874.

Une femme discerne bien rarement quand on lui fait une scène de jalousie par politesse.
Albert Guinon - Œuvre : Le Figaro, le 6 mai 1911.

La jalousie est une passion éminemment crédule, soupçonneuse, celle où la fantaisie a le plus d'action ; mais elle ne donne pas d'esprit, elle en ôte.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

La jalousie est essentiellement bête et brutale, et la plupart du temps absurde.
Samuel Ferdinand-Lop - Œuvre : Nouvelles, pensées et maximes (1969)

La jalousie est la sentinelle qui ne dort jamais, elle est à l'amour ce que le mal est à l'homme.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les mémoires de deux jeunes mariées (1841)

La jalousie survit à l'amour et dans certains cas le ressuscite.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Meta Holdenis (1873)

Comme l'avarice, la jalousie endurcit le cœur.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La jalousie, comme les maladies, s'aiguise avec le soir.
Paul Léautaud - Œuvre : Les propos d'un jour (1947)

La jalousie est un hommage maladroit que l'infériorité rend au mérite.
Jean-Étienne-Judith Forestier - Œuvre : Les leçons d'orthographe corrigées (1803)

La jalousie est un égoïsme féroce, soupçonneux et susceptible qui se prend lui-même pour une fierté noble et même pour de la grandeur.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 21 janvier 1874.

Rien n'enquiquine davantage une donzelle que lorsque vous lui faites une scène de jalousie mais, paradoxalement, rien ne la flatte mieux que ça.
Frédéric Dard - Œuvre : Les anges se font plumer (1957)

La jalousie est à la source des plus ridicules sottises.
Roger de Bussy-Rabutin - Œuvre : Lettre à Madame du Bouchet, le 12 février 1670.

Une jalousie trop excessive est bien souvent la première cause d'une séparation.
Stanislas Leszczynski - Œuvre : Les maximes et pensées inédites (1766)

La jalousie lucide a brisé plus de couples que la confiance aveugle.
Robert Mallet - Œuvre : Apostille ou l'amour et le futile (1972)

La jalousie est le signe du manque de fatuité, du sens critique, de l'intelligence.
Paul Léautaud - Œuvre : Le journal littéraire (1968)

La jalousie, c'est la vision plus forte que la vue.
Pascal Quignard - Œuvre : Terrasse à Rome (2000)

La jalousie est une faiblesse, quand ce n'est pas une sottise.
Étienne Pivert de Senancour - Œuvre : De l'amour (1806)

La jalousie est un sentiment que j'ignore. Je ne suis pas exclusif. Je pars du principe que la vie étant courte, il faut en profiter au maxi.
Frédéric Dard - Œuvre : Les anges se font plumer (1957)

Les hommes, ils gaspillent une chiée de temps et d'énergie en jalousie. Ça permet aux malins de faire leur pelote. Et ce dans tous les domaines, et à la plus grande échelle.
Frédéric Dard - Œuvre : Sucette boulevard (1976)

En jalousie, il n'existe pas de femme bien élevée.
Frédéric Dard - Œuvre : La fête des paires (2000)

La jalousie n'est qu'un affreux dépit de l'amour offensé ou qui croit l'être.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 2 juin 1872.

La jalousie est la passion la plus dangereuse, parce qu'elle est incurable.
Jean-Baptiste Massillon - Œuvre : Le petit carême (1718)

Tout ce qu'on a dit sur la jalousie ne signifie rien, c'est un sentiment qu'on ne peut ni expliquer ni raisonner.
Mary Sarah Newton - Œuvre : Essais divers, lettres et pensées (1852)

La jalousie, comme le feu, peut raccourcir des cornes, mais elle les fait sentir mauvais.
Jonathan Swift - Œuvre : Les pensées sur divers sujets moraux (1706)

La jalousie est une passion furieuse qui ne laisse ni repos ni tranquillité à ceux qui en sont possédés, et qui est la source du malheur d'au moins deux personnes. C'est le poison de l'amour, elle rend injuste, vindicatif et cruel.
Madeleine de Puisieux - Œuvre : Les conseils à une amie (1751)

La grande jalousie est l'agonie de l'amour.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : La jalousie (1816)

Jamais la jalousie ne laisse l'entendement assez libre pour qu'il puisse juger les choses comme elles sont : la jalousie regarde toujours avec des lunettes d'approche, qui font les petites choses grandes, les nains des géants, et les soupçons des vérités.
Miguel de Cervantès - Œuvre : La bohémienne de Madrid (1602)

Les jalousies à faux frappent sur un cœur de manière à le faire souffrir.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les mémoires de deux jeunes mariées (1841)

La jalousie est bien souvent le triste partage de ceux qui n'ont rien dont on puisse être jaloux. Incapable de tout mérite, l'envie ne peut le souffrir dans les autres ; et aussi aveugle qu'injuste dans ses jugements, plutôt que de le reconnaître et de lui attribuer ses heureux succès, elle en donnera tout l'honneur aux causes les plus pitoyables et les plus ridicules.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Rien ne donne plus de sottise apparente que la jalousie inavouée. Au lieu d'attaquer franchement l'adversaire, ce qui aurait du naturel et serait sans doute assez touchant, on en vient alors à critiquer avec aigreur des paroles inoffensives, des actions banales et l'on donne maladroitement un air d'insupportable mesquinerie à ce qui est en vérité un sentiment vif et légitime.
André Maurois - Œuvre : Ariel ou la vie de Shelley (1923)

Par des ornements trop recherchés, on excite la jalousie des gens du peuple.
Philémon - Œuvre : Les fragments - IVe s. av. J.-C.

La jalousie étouffe souvent la tendresse du cœur quand elle vient à quelque excès. Mais quand elle est modérée, elle sert d'assaisonnement et de pointe aux désirs ; c'est comme un vent qui allume le feu qui ne brûle qu'à demi dans le cœur d'un amant.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Les femmes seraient plus en état que les hommes de bien juger les autres femmes, parce qu'elles n'ont pas les mêmes raisons d'aveuglement ; mais la jalousie dont on les soupçonne les unes contre les autres (et ce n'est pas sans fondement) rend leurs décisions presque aussi incertaines que celles des hommes.
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Œuvre : Les pensées et réflexions morales (1760)

La jalousie veut passer pour un excès d'amour, mais elle fait peur en disant qu'elle aime.
Stanislas Leszczynski - Œuvre : Le philosophe bienfaisant (1764)