Les citations rivalité

Ce dictionnaire contient 30 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot rivalité. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur rivalité issus des quatre coins du monde :

La rivalité est le moteur de l'activité humaine, mais c'est le tombeau de l'amitié.
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Dans la rivalité entre deux partis qui s'épient, chacun profite des fautes de l'autre.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Les prétentions excitent les rivalités.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
L'homme a plus qu'on ne croit besoin d'admirer, et il se livre volontiers à ce sentiment, lorsqu'il n'y a pas de rivalité.
Gabriel Sénac de Meilhan ; Les considérations sur l'esprit et les mœurs (1787)
La médisance décèle la rivalité d'homme à homme, la jalousie de femme à femme, l'orgueil insupportable de prétendre humilier des gens ou médiocres ou faibles à la répartie.
Pigault-Lebrun ; La folie espagnole (1799)
Le plus souvent, ce qu'on prend chez une femme pour de la jalousie, c'est la rivalité.
Anatole France ; Le jardin d'Épicure (1895)
Les femmes sont terribles les unes pour les autres dès que la moindre rivalité les met en présence. Elles ne peuvent reconnaître leurs supériorités respectives et se contenter de leur lot. Elles ne peuvent se juger avec équité et douceur. Tout ce qu'elles n'ont pas et qu'une autre femme possède les offusque.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 9 novembre 1878.
Dans la rivalité ardente on ne tend plus la main, on ne donne que des crocs-en-jambe. Les bonnes paroles ne sont qu'un stratagème, la cordialité n'est qu'une grimace, la sympathie n'est qu'une feinte.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 8 janvier 1879.
La rivalité ardente est la misère de la vocation d'artiste. On ne tend plus la main, on ne donne que des crocs-en- jambe. Les bonnes paroles ne sont qu'un stratagème, la cordialité qu'une grimace, la sympathie qu'une feinte. Pouah ! — Déesse jalouse que la gloire ! Elle demande l'immolation de tout le reste ; du moins ainsi le croient les artistes en majorité.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 8 janvier 1879.
Une femme d'un certain âge, qui veut s'attacher à jamais un homme, commence par en diviniser les défauts, afin de rendre toute rivalité impossible. Les fats sont le produit de ce travail féminin, quand ils ne sont pas fats de naissance.
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
Chez les femmes, l'amitié finit où la rivalité commence.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Deux femmes sont divisées par une haine implacable ; vous cherchez en tremblant les causes de cette inimitié que rien ne peut apaiser, vous avez peur de découvrir quelque secret monstrueux, de pénétrer dans un abîme de noirceur, d'éclairer quelques-uns de ces mystères de la perversité humaine qui sont l'effroi des âmes honnêtes ; vous sondez cependant ces ténèbres jusqu'au fond, résolu à trouver la raison d'un si grand désordre moral, et vous apprenez que l'origine de cette guerre effroyable, c'est une rivalité à propos d'un chiffon.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Rien ne saurait être plus sensible à une âme délicate qu'une ignoble rivalité.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
L'envie décèle la médiocrité, les grands caractères ne connaissent que les rivalités.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les maximes et préceptes (1808)
Le vainqueur, enivré de sa prospérité, souffre mal le partage et la rivalité.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Si l'enthousiasme semble ennoblir l'âme, la rivalité envieuse la dégrade ; or, pour un grand homme magnanime on en trouve quarante dévorés d'amour-propre et consumés de haine.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 août 1876.
La Rivalité, sœur de l'Envie et de la Jalousie, ronge le cœur de l'homme avec elles.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les petites rivalités prouvent la petitesse des âmes.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
La plupart des hommes savent mieux vivre avec leurs supérieurs et leurs inférieurs qu'avec leurs égaux. L'ambition est attirée près de ceux-là, la vanité est flattée près de ceux-ci, tandis que l'intérêt éloigne des autres, avec lesquels on a des concurrences et des rivalités à soutenir.
Adrien Destailleur ; Les observations morales, critiques et politiques (1830)
Dans la rivalité jamais on ne s'accorde.
Jean-François Haumont ; Les deux chiens, le loup et le troupeau (1802)
Dès qu'il y a rivalité, même cachée, l'influence s'évanouit ; l'autre doit être écarté, voire écrasé.
Françoise Giroud ; Si je mens (1972)
Sans jalousie, pas de rivalité.
Louis Pauwels ; Les dernières chaînes (1997)
Qui dit prévalence dit bientôt rivalité.
Paul Léautaud ; Passe-Temps (1928)
Rivalité n'est pas nécessairement hostilité.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, V (1929)
Une rivalité naît de femme à femme, soit parce qu'une mère jeune et jolie craint la fraîcheur d'une fille qui grandit, soit parce que la fille, encore peu sûre d'elle-même, devient jalouse de sa mère.
André Maurois ; Sentiments et coutumes (1934)
La rivalité d'amour-propre est un stimulant qui décuple les facultés humaines.
George Sand ; Le Piccinino (1847)
Je n'ai jamais compris la rivalité entre les gens qui peuvent s'estimer et se comprendre.
George Sand ; Jean de la Roche (1859)
Qui dit concurrence dit rivalité.
Émile de Girardin ; Les questions de mon temps (1836-1846)
Deux moineaux sur un même épi ne sont longtemps unis.
Miguel de Cervantès ; Le petit-fils de Sancho Panza (1613)
Entre femmes, pas de quartier !
Henri de Régnier ; Lui, ou les femmes et l'amour (1928)

Autres dictionnaires à consulter :