Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur jaloux.

Les 85 pensées et citations sur jaloux. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur jaloux des quatre coins du monde :

En France, le succès tue tout. Nous sommes trop jaloux les uns des autres pour ne pas oublier et faire oublier les triomphes d'autrui.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

Le jaloux est le plus ingénieux des détectives ; il a un fil pour tous les labyrinthes, une lumière pour toutes les obscurités.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Il faut feindre d'être jaloux quand on ne l'est pas, et feindre de ne l'être pas quand on l'est.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Ne soyez point jaloux du succès des autres, louez-les pour tout ce qui mérite quelque louange, mais louez avec discernement, disant le bien avec plaisir ; cachez le mal.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Œuvre : Les aventures de Télémaque (1699)

C'est par haine des hommes et non par amour des femmes que l'amant est jaloux de sa maîtresse.
Louis Scutenaire - Œuvre : Lunes rousses (1987)

Être tout à la fois, jaloux de l'une, amant de l'autre ! c'est employer son temps, je crois !
Barthélemy Imbert - Œuvre : Le jaloux sans amour, I, 2 (1781)

Un jaloux a des yeux, des oreilles, des jambes, et tant que sa jalousie dure, ces serviteurs-là restent jeunes en lui.
Anne Barratin - Œuvre : De vous à moi (1892)

Les jaloux aiment tant à faire souffrir de leur mal !
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Le jaloux vit avec une plaie.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Le soir ferme les calices de toutes les fleurs avant l'arrivée de la nuit, c'est un amant jaloux.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Comment se plaindre quand on a trouvé des amis plus jaloux que nous-même de notre succès ?
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

On est jaloux de l'âme de son ami, et ce n'est pas sans douleur qu'on la voit déchoir.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Un jaloux, une cheminée qui fume toujours.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Le jaloux est un enfant qui s'effraie des monstres créés dans les ténèbres par son imagination.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Les hommes du monde sont jaloux entre eux, à la manière des femmes.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

Le jaloux est souvent plus préoccupé par son amour-propre que guidé par son amour. Il ne supporte pas que celui qu'il aime et qui l'aime puisse en aimer un autre.
Jacques Salomé - Œuvre : Dis papa, l'amour c'est quoi ? (2000)

Sans en être jaloux, sachons admirer partout la grandeur et la beauté.
Jules Claretie - Œuvre : La libre parole (1868)

L'amour envahissant et jaloux veut dominer sans partage.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 2 décembre 1877.

Le cœur des femmes a l'instinct jaloux, exclusif, il tend à l'absorption.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 3 septembre 1860.

Être jaloux, c'est reconnaître les besoins complexes d'un autre moi.
Pierre Drieu La Rochelle - Œuvre : Le journal d'un homme trompé (1934)

Ne pas être jaloux, c'est ne pas aimer vraiment.
Paul Léautaud - Œuvre : Le journal littéraire (1968)

Tu n'empêcheras jamais les gens qui aiment d'être jaloux.
Georges Courteline - Œuvre : Bourbouroche (1893)

Plus l'amour est brûlant et pur, plus il est jaloux, plus il est ingénieux à se tourmenter.
Victor Hugo - Œuvre : Océan, Tas de pierres (1942)

Aucun soupçon jaloux ne fait palpiter un cœur.
George Gordon Byron - Œuvre : Heures de loisirs, À Lesbie (1805)

Être jaloux, c'est aimer comme si l'on haïssait.
Édouard Herriot - Œuvre : Les notes, pensées et maximes (1961)

Ô vous qui êtes jaloux de l'amour des hommes, aimez à vous rendre humains et accessibles : montrez à tous cet air simple et noble de bonté, qui attire les cœurs ! Faites qu'au sortir de votre entretien, on goûte toujours le plaisir d'être charmé de vous et d'être content de soi-même. Bannissez de vos paroles la mauvaise humeur et la fierté, qui n'ajoutent rien à la grandeur et qui ôtent beaucoup aux hommes. Prévenez par votre accueil le respect qui n'ose vous approcher, et soulagez le timide embarras qui craint de vous parler.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Le jaloux aime mal, l'autre n'aime pas assez : chacun des deux aime pour lui et n'aime que lui.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

L'homme jaloux, ce n'est plus l'amant qui aime, c'est le propriétaire qui se fâche.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Théorie de l'amour et de la jalousie (1853)

Ce n'est que degré par degré qu'un cœur jaloux s'enflamme.
Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée - Œuvre : Maximien, le 28 février 1738.

Une femme est un être terriblement jaloux, et dans son cœur pour ses rivales, elle a toujours une haine implacable.
Euripide - Œuvre : Andromaque - Ve s. av. J.-C.

L'envie n'est pas seulement une des plus honteuses passions, c'est encore une des plus cruelles, elle est elle-même son supplice. Les talents, la réputation, la prospérité des autres, sont autant de vers qui rongent l'homme jaloux, et le dévorent en secret. Plus leur gloire et leur fortune croissent, plus son aversion se fortifie et s'allume : elle devient en son corps comme un poison qui le brûle et qui répand l'amertume sur toute sa vie.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Le sort du jaloux est de redouter l'orage dans un temps calme, et d'être plein de sécurité pendant la tourmente.
Nicolas Machiavel - Œuvre : Apolliona (1515)

On ne saurait être jaloux de ce qu'on peut imiter. Auprès d'une bonne action il y a toujours assez de place pour une action meilleure encore.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Je crains moins d'être jaloux que de cesser de l'être.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Les jaloux sont les premiers à pardonner, toutes les femmes le savent.
Fiodor Dostoïevski - Œuvre : Les frères Karamazov (1880)

La naïveté d'un égoïsme qui n'a plus conscience de lui-même est le fond inépuisable où la jalousie puise ses ridicules. Voyez le jaloux dans un salon : il s'isole et se tait, le rogue de la dignité blessée lui donne une attitude provocante. Inquiet, il regarde autour de lui comme s'il avait fait une chute. Il ne peut rester en place, et l'indécision l'y cloue. Ses yeux, qu'il s'efforce de promener dans l'espace, sont ramenés sans cesse vers un point unique où il espère voir ce qu'il ne voudrait voir à aucun prix. Ses mains crispées tordent dans le vide les objets de sa rage. Il a chaud, il a froid ; la pâleur et le pourpre se succèdent sur ses traits contractés : c'est la fièvre. Si on lui parle, il répond avec des paroles de venin ; s'il essaie de sourire, il fait une grimace de tigre. Mais qu'il trouve par hasard une oreille amie, la scène change, il s'y précipite. De ce silence furieux s'échappe un torrent ; il déborde, il conte, raconte son affaire ; il la commente avec notes, notules et parenthèses ; il se confesse, il accuse en forme les parties adverses, il plaide ses droits et fait solennellement appel à la morale, à la justice, à l'indignation, à la vindicte publique. Et si vous êtes distrait, il sera très étonné que vous ne soyez pas aussi jaloux que lui.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

Que le jaloux se plaigne par raison démonstrative, il est ridicule ; que ses plaintes se traduisent en violences, il est odieux ; qu'il ait tort ou raison ! qu'importe, il est insupportable !
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

Tout est sujet de récrimination pour le jaloux, jusqu'aux charmes qui l'ont séduit.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

Le jaloux saura gémir, injurier, frapper et même assassiner, mais il sera incapable du plus léger effort d'intelligence et de volonté pour lutter, conquérir ou conserver le bien dont la perte le désespère.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

Un cœur naturellement jaloux est un cœur qui a un mauvais caractère.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)