Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur haine

Ce dictionnaire contient 132 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot haine. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur haine issus des quatre coins du monde :

Il est des haines platoniques !
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Avec de la haine, on n'est jamais ni juste ni vrai envers l'objet qui la cause.
Adolphe de Chesnel ; La sagesse populaire (1856)
Les femmes souffrent moins de la haine que de l'indifférence.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
La haine seule est sincère ; si tu veux te connaître, écoute tes ennemis.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Comme les grandes douleurs, les grandes haines se taisent.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
La haine ne va pas toujours jusqu'à mettre le feu à la maison d'autrui, mais l'envie se réjouit de la voir brûler.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Si l'amour et la guerre ont leurs fureurs, ils ont aussi leurs périodes : la haine a sa patience.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)
Quand l'amour a l'humeur altière, la haine y fait ample litière.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
La haine sait attendre, préparer, réfléchir, prévenir ; c'est une science infernale aussi bien qu'une passion. Elle cuve comme le vin.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Les grandes haines sont la marque de la vitalité des organismes sociaux aussi bien que des peuples. Dans les périodes de déclin, le secret de la haine se perd comme les autres vertus ; tout se dilue dans l'indulgence, le fatalisme, la paresse, la fadeur.
Jean Dutourd ; Les portraits de femmes (1991)
Les jouissances de la haine satisfaite sont les plus ardentes, les plus douces au cœur. L'amour est en quelque sorte l'or, et la haine est le fer de cette mine à sentiments qui git en nous.
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
La plus irréductible de toutes les haines est la haine par différence.
Albert Guinon ; Le Figaro, le 29 mai 1909.
Les haines sérieuses savent patienter.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)
Un homme qui montre une valeur quelconque, comme une femme qui a de la beauté, se dénonce à la bienveillance inerte de quelques-uns et à la haine ardente de beaucoup.
Alphonse Karr ; L'esprit d'Alphonse Karr (1888)
Oh ! c'est un rude labeur que la haine ! La haine est un supplice de tous les instants, c'est une croix de plomb à porter, et pour en soutenir le poids sans défaillir, il faut de bien larges épaules !
Victor Cherbuliez ; Le comte Kostia (1863)
La haine n'a pas seulement de bons yeux, elle a l'ouïe fine et le sommeil léger.
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
Ce qui ne se laisse pas voir, la haine le flaire ; ce qui n'a pas d'odeur, la haine le devine par une sorte de perception confuse. Il y a des vérités qui lui entrent par la peau.
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
Les haines qui ne sont pas patientes, les haines qui ne savent pas attendre et guetter leur moment, ne sont pas des haines sérieuses.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)
La haine a des yeux redoutables qui voient dans la nuit, comme ceux des chouettes.
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
Les haines personnelles ne doivent pas influer sur les actes publics ; il faut savoir séparer les choses des personnes.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Haine : Plus répandue que le racisme, plus universelle que la xénophobie : la haine des autres qui ne puise ses racines que dans l'amour aveugle de soi.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
Sans la haine vouée aux petits chefs, on supporterait moins les grands.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
On a plus facilement raison de la haine que du mépris.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
La haine sans cause m'inspire une horreur mêlée d'effroi, à cause de sa perversité ; en petit, on y sent l'enfer. J'ai déjà pris plus d'une fois quelqu'un la main dans le sac, le sac de perfidie bien entendu, car il ne s'agit pas d'improbité.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 11 juillet 1878.
La haine pèse ; il est si doux d'en décharger le poids !
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
Un amour méprisé se change en haine mortelle.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)
Le silence et la solitude sont des auges où mangent la haine et le mépris.
Robert Brisebois ; L'amour c'est tout, le hasard c'est autre chose (1998)
La haine est la carie de l'âme, elle use la vie, et précipite des instants dont on ne jouit que lorsqu'on aime ses semblables.
Jean-Étienne-Judith Forestier ; Les leçons d'orthographe corrigées (1803)
Pour la haine une femme vaut dix hommes.
Victor Hugo ; Quatre-vingt-treize (1874)
En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur.
Gandhi ; Tous les hommes sont frères (1969)
De la haine d'autrui dérivent l'envie, le méchant vouloir, père de la violence et de la ruse.
Félicité Robert de Lamennais ; Esquisse d'une philosophie (1840)
Combattons la haine imbécile, l'immonde haine, qui n'a jamais rien su créer.
Édouard Herriot ; La Russie nouvelle (1922)
La haine entre deux êtres : Cela finit toujours par un enterrement !
Charles Régismanset ; Les nouvelles contradictions (1939)
Il m'a fallu plus de cinquante ans pour oublier un affront que j'ai reçu, et quand j'y pense encore, ma haine se réveille, et je me fais un crime d'avoir pu pardonner dans mon cœur à quelques-uns.
George Sand ; Mauprat (1837)
Le bien est éternel, mais l'homme est périssable, et les individus succombent à des haines imméritées.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 13 août 1874.
Notre amour-propre accepte avec moins de déplaisir la haine que la pitié.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Pour guérir ta haine, fais du bien à ton ennemi.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
La haine qui tient aux divergences d'opinions est la moins traitable des haines : les préventions religieuses, surtout, ne tolèrent pas les explications ; la discussion même les échauffe, les irrite ; il vaut mieux les laisser dormir.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Le dédain vaut mieux que la haine.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Sous la soumission la haine croît à l'ombre.
François Ponsard ; Lucrèce (1843)