Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur affection.

1 — Notre citation favorite sur affection :

La citation favorite Les vieillards ont besoin d'affection comme de soleil, c'est de la chaleur, disait Victor Hugo. Un poète et philosophe suisse, Henri-Frédéric Amiel, a écrit : Une seule affection solide et intime suffit à rendre indifférent aux ennuis de la vie et à occuper le vide du cœur.
Thèmes en rapport : #vieillards #besoin #affection #chaleur #soleil #solide #intime

2 — Les 123 citations et pensées sur le thème : Affection.

Mon affection pour toi n'a rien perdu de sa ferveur, la souffrance n'a pas affaibli les facultés aimantes de mon cœur.

George Sand - Jacques (1834)

Voulez-vous avoir la mesure des affections humaines ? Piquez votre maîtresse dans sa vanité, dites la vérité à votre ami.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Il n'y a pas de moyen plus sûr de gagner l'affection des autres que de leur donner la sienne.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

L'affection est un enfant câlin qui vous retient dans la vie, malgré vous.

Élisabeth de Wied - Les pensées d'une reine (1882)

II y a de sincères affections qui sont, à leur insu, toutes pétries d'égoïsme.

Benoît Champy - Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Les affections déréglées produisent promptement sur le moral le même effet que l'usage des mauvaises boissons sur le physique. Les unes ôtent le goût des affections honnêtes, comme les autres celui des boissons saines.

Benoît Champy - Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Que de nuances dans nos affections ! Approbation, sensibilité, émotion, trouble, saisissement, passion, emportement, démence, fureur, rage. Voilà tous les états par lesquels peut passer cette pauvre âme humaine.

Voltaire - Les pensées détachées de Voltaire (1800)

L'affection des femmes est plus sûre que l'amitié et que la parenté.

Alexandre Pouchkine - Eugène Onéguine (1821-1831)

L'affection aime son indépendance, et tout en étant toujours la même au fond, elle varie souvent dans la mesure de son expression. Laissons-la faire, puisque tout son charme est dans son élan et dans sa sincérité.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Nos visages, nos caractères, nos goûts changent. Nos affections restent seules les mêmes.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Il n'y a aucun inconvénient à gâter les enfants lorsqu'ils ont du cœur. Au lieu de s'en prévaloir, ils ne seront que plus dociles et plus affectueux.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Les vieillards ont besoin d'affection comme de soleil. C'est de la chaleur.

Victor Hugo - Les misérables (1862)

Il y a des êtres pour lesquels on a de l'affection parce qu'ils plaisent, et d'autres qui ne plaisent que parce qu'on a de l'affection pour eux. On aime mieux les premiers quand ils sont là, et les autres en leur absence.

Diane de Beausacq - Les maximes de la vie (1883)

Le temps ne fortifie rien ; une affection ancienne est aussi facile à briser qu'une amitié récente ; c'est parce qu'on la regretterait davantage qu'on est tenté de la croire plus inébranlable ; en réalité elle n'est que plus chère.

Diane de Beausacq - Les maximes de la vie (1883)

Les grandes affections sont moins nombreuses que notre cœur ne nous le laisse croire ; nous n'aimons parfaitement qu'un seul être dont nous ne pouvons nous passer ; un abime le sépare du reste.

Diane de Beausacq - Les maximes de la vie (1883)

L'affection que nous avons pour nos amis est faite pour eux, elle leur ressemble.

Diane de Beausacq - Les maximes de la vie (1883)

Il faut à l'homme une vie partagée, un échange quotidien, un peu d'affection et d'intimité.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 1 mars 1872.

Plus je vis et plus je m'aperçois qu'après les véritables affections, le premier bien de ce monde est tout grossièrement la santé.

Alexis de Tocqueville - La nouvelle correspondance inédite (1866)

Le mariage est la disette de toutes les affections, la famine du cœur.

Ninon de Lenclos - Les confessions (1700)

La vraie affection, un seul mépris la tue : il faut un piédestal où poser sa statue.

Louis Belmontet - Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)

Saintes affections d'ici-bas, purs dictames ! Du sort vous émoussez les traits ; la vie est de s'aimer, et l'un de ses attraits, c'est l'amitié des belles âmes.

Louis Belmontet - Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)

Vivre c'est déperdre son sang, ses forces, ses affections, ses illusions, ses espérances.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 11 mai 1877.

Si une seule personne enlève tout notre bonheur, c'est notre faute d'avoir placé toute notre vie sur un objet mortel, et réuni sur un seul être notre affection, que plusieurs devaient partager selon les lois de la raison et de la nature.

Louis-Philippe de Ségur - Le malheur (1816)

Près d'une affection, la seconde place n'est pas facilement acceptable quand on a eu la première.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

N'imitez pas les gens qui vous aiment tout en vous heurtant, c'est dans la manière d'aimer qu'est le charme de l'affection.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Il n'est pas défendu de rechercher l'admiration des inférieurs, car l'affection ne peut leur venir que par elle.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Que d'ingrédients divers entrent dans la composition de la louange : la vérité, le mensonge, l'envie, l'affection, la banalité, l'indifférence, sans oublier le parfum à la mode !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La misère anime les sentiments affectueux, de là cette locution : s'aimer comme des pauvres.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Quelquefois l'affection que nous avons pour un ami s'épuise à essayer d'aimer aussi ceux qu'il aime.

Albert Guinon - Le Figaro, le 29 mai 1909.

Quand, entre deux êtres pleins d'affection l'un pour l'autre, et dont la vie s'échange à tout moment, un nuage est survenu, quoique ce nuage se dissipe, il laisse dans les âmes quelque trace de son passage. Ou la tendresse devient plus vive, comme la terre est plus belle après la pluie ; ou la secousse retentit encore comme un lointain tonnerre dans un ciel pur ; mais il est impossible de se retrouver dans sa vie antérieure, et il faut que l'amour croisse ou qu'il diminue.

Honoré de Balzac - Les maximes et pensées (1856)

Une affection n'est solide que lorsqu'elle peut supporter les orages, et survivre aux refroidissements et aux vivacités.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 25 mars 1870.

Une seule affection solide et intime suffit à rendre indifférent aux ennuis de la vie et à occuper le vide du cœur.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 28 septembre 1865.

Chocolat : Douceur qu'affectionnent les frustrés de l'amour.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

Une vie dénuée d'affections et de douces erreurs est une nuit d'hiver sans étoiles.

Victor Cherbuliez - Leopardi et son ami Antonio Ranieri (1897)

Le souffle du printemps, la chaleur des affections, redonne à mon sang la circulation, à mon âme l'espérance, à mon imagination la verve, et à tout mon être l'élan.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 12 février 1853.

Je suis impressionnable ; j'ai besoin d'accueil, de sympathie et n'ai de prise que sur la bonne volonté, comme je n'ai de zèle que par le cœur. Comme une femme, j'ai besoin d'affection, et si le devoir m'arrache le nécessaire, l'amour seul peut me faire surabonder.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 6 avril 1853.

Un bon cœur est assez grand pour embrasser plusieurs affections.

Henri Perreyve - Les lettres de l'abbé Henri Perreyve (1850-1865)

Il y a des affections fécondes et immortelles qu'un seul jour de la terre aura vues naître et s'épanouir.

Henri Perreyve - Les lettres de l'abbé Henri Perreyve (1850-1865)

L'affection a son magnétisme inexpliqué, sa vertu qui fait du bien.

Raymond Brucker - Maria de Valréas (1841)

Il est si facile avec les grands d'être grand, si facile de s'élever à la hauteur du modèle existant, aussi facile que pour l'amoureux de nager vers sa fiancée au milieu des vagues naguère si effrayantes. Les bienfaits de l'affection sont immenses ; et l'événement qui ne perd jamais son charme, c'est la rencontre d'êtres supérieurs en des conditions qui permettent les plus heureux rapports.

Ralph Waldo Emerson - Society and solitude (1870)

Un commencement d'affection n'est que le regret d'avoir mal fait.

Pierre-Jules Stahl - Vie et options philosophiques d'un pingouin (1841)

Le plus grand amour peut très bien aller sans l'affection.

Paul Léautaud - Les aphorismes (1872-1956)

Chaque relation a pour moi son idéal, et quand il faut rabattre trop sur cet idéal, je préfère passer la relation pour zéro, comme l'artiste qui donne gratis le tableau dont il n'obtient pas le prix entier. — C'est fierté, c'est raideur, c'est bouderie, si l'on veut ; mais je ne sais pas négocier, transiger, pactiser dans les choses d'affection.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 20 novembre 1863.

L'affection qui cherche trop à se produire se nuit à elle-même, et finit par faire douter de sa réalité.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

Les affections naissent dans un couple et se développent par l'espérance d'un long avenir, et ensuite elles s'augmentent, s'ennoblissent et se fortifient par leur propre durée.

Suzanne Curchod - Les réflexions sur le divorce (1794)

L'instruction ne rend pas l'homme meilleur et contribue peu à son bonheur véritable. Les affections du cœur donnent seules à la vie sa plénitude et son prix.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 25 janvier 1854.

Mieux vaut un repas frugal, assaisonné par l'affection, que la table la mieux garnie avec la haine pour convive.

Maria Edgeworth - Les deux familles (1814)

La femme a besoin de rendre heureux celui qu'elle enveloppe de son affection, de se dévouer, de se donner, de se dépenser tout entière dans sa tendresse et son amour. Elle voudrait se partager comme le pain de vie, se verser en consolation, en espérance, en énergie, dans les veines de l'être qu'elle protège.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 30 octobre 1860.

C'est pour soi qu'on aime. Nous voulons que l'objet de notre affection impérieuse soit heureux, non selon ses goûts, mais selon les nôtres. Nous souffrons quand il est heureux sans nous, ou par un autre que nous.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

Que nous cherchions le bonheur dans l'affection, dans le dévouement, dans le devoir, nous ne le trouverons que dans ce qui nous arrache à nous-même.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

Le vieillard a des habitudes plus que des affections.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

Toute grande affection nous élève, parce qu'elle nous fait aimer un autre plus que nous-même.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

La bonté est l'obole de l'indifférent qui passe ; l'affection, le don de l'ami qui demeure.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

L'affection nous fait jouir du bonheur de l'être aimé ; la bonté, du bonheur même de l'indifférent.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

Les longues et fortes liaisons naissent d'une grande et profonde affection, faite de tendresse, de reconnaissance et des mille attaches menues.

Guy de Maupassant - Étrennes, le 7 janvier 1887.

Celui qui, dans vos relations au lieu de vous donner de bons conseils vous refroidira sur vos affections légitimes et sur vos devoirs, ne mérite ni votre amitié ni votre estime.

Félicité de Genlis - Le dictionnaire critique et raisonné (1818)

Il y a une politesse du cœur qui est parente de l'affection.

Johann Wolfgang von Goethe - Les maximes et réflexions (1749-1832)

Les efforts de l'intelligence et les affections du cœur sont pour nous la meilleure source d'où le bonheur puisse jaillir. Faire une découverte utile, obtenir un succès littéraire ou scientifique, sauver son semblable, affranchir son pays ; voilà des bonheurs qui n'incombent pas à tout le monde et que tout le monde envie. Et pourquoi ? Parce qu'ils naissent de la conscience d'avoir bien fait.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Hélas ! tant qu'on a besoin d'affection, d'émotion, tant qu'on cherche un écho, tant que le cœur est errant sans être cuirassé et insensible, les liens, même d'un moment, peuvent encore faire souffrir en se dénouant.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 5 mai 1852.

L'amour filial est le point de départ de la conduite de toute notre vie ; il mène à toutes les autres affections de l'âme comme à tous les devoirs de la société.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Les citations suivantes »

3 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations affectif » Attachements » Tendresses » L'amour » Affinités » Sympathies » Douceurs » Apprécier »
Top