Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur religion.

Les 104 pensées et citations sur religion. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur religion :

La vérité sur la vie, c'est le désespoir. La religion du Christ est une religion de désespoir, puisqu'il désespère de la vie et n'espère qu'en l'éternité.

Alfred de Vigny - Journal d'un poète (1835)

Tous les peuples ont une religion, quelques-uns ont l'opium en plus.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

La Religion ne transforme pas l'homme. Elle n'a jamais attendri que les cœurs déjà tendres. Quant aux cœurs durs, elle les endurcit encore.

Louise Ackermann - Les pensées d'une solitaire (1903)

Les religions meurent quand il a été prouvé qu'elles étaient vraies. La science est le livre des religions mortes.

Oscar Wilde - Les aphorismes et pensées (1854-1900)

Grâce à la religion, la folie n'est pas le seul refuge de l'homme contre les misères du jour et les anxiétés du lendemain.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Une religion qui s'épure et se dégage des formes idolâtriques cesse d'être populaire et est de moins en moins religion.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Il est facile de se passer de médecin quand on se porte bien, et de religion quand on n'a pas souffert.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Toutes les religions sont sœurs, mais des sœurs ennemies.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Une conviction profonde, absolue, pressant la conscience de s'incliner devant la vérité, qu'elle n'a pas le droit de méconnaître, justifie seule le changement de religion. Il devient alors un devoir, une nécessité, l'indispensable condition de la paix de l'âme. C'est un acte de soumission de la raison vaincue, un hommage dû à la lumière qui s'est faite ; mais il y a toujours dans ce grand acte, et malgré la satisfaction d'être en harmonie avec sa foi, quelque chose de douloureux à quitter la croyance dans laquelle on a été élevé, celle que l'on a appris à respecter chez les siens, où l'on a vu mourir ceux que l'on aimait et qui a éclairé votre jeunesse.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

L'intolérance religieuse consiste à regarder comme fausse toute autre religion que celle que l'on professe, et à le démontrer sur les toits, sans être arrêté par aucune terreur, par aucun respect humain.

Louis de Jaucourt - Les maximes et pensées (1780)

La vraie religion est tolérante, et ne veut point de persécutions. La religion respecte toutes les croyances, et plaint ceux qui n'en ont pas.

Benjamin Delessert - Le guide du bonheur (1839)

Le fanatisme est l'enfant dénaturé de la religion, lorsqu'il s'arme pour la défendre, il cherche à la détruire.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire des proverbes chinois (1830)

Les jeunes gens ont besoin de l'appui de la religion pour les fortifier contre le vice et les maintenir dans la pratique de la vertu, jusqu'à ce qu'elle soit devenue pour eux une habitude, ce qui est le grand point pour la rendre durable.

Benjamin Delessert - Le guide du bonheur (1839)

Le plus grand ennemi d'une religion est celui qui veut l'imposer.

Louis-Napoléon Bonaparte - Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Le propre de la religion n'est pas tant la liberté que l'obéissance, sa valeur se mesure aux sacrifices qu'elle peut obtenir de l'individu.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 21 septembre 1874.

Religion : Dispositif psychosomatique inventé voilà longtemps pour calmer la colère des déshérités et l'angoisse des mourants.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

La religion est, selon le cas, le plus bienfaisant des remèdes ou la pire des maladies.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La vraie religion n'a peut-être jamais tant souffert de la violence de ses persécuteurs que de la folie et de la mauvaise foi de ceux qui la représentent comme un fantôme effrayant par ses rigueurs.

Stanislas Leszczynski - Le philosophe bienfaisant (1764)

La religion étudiée est pour tous les hommes la règle infaillible des bonnes mœurs.

Stanislas Leszczynski - Les pensées philosophiques, morales et politiques (1766)

La religion est un don divin qui révèle chaque jour son excellence à l'âme qui le possède. On croît aimer Dieu dans le commencement, mais à mesure qu'on avance dans la vie, on s'aperçoit bien qu'on ne l'aimait pas encore comme il faut l'aimer.

Henri Perreyve - Les biographies et panégyriques (1867)

Aimer Dieu, et se faire aimer de lui, aimer nos semblables et nous faire aimer d'eux : voilà la morale et la religion ; dans l'une et dans l'autre, l'amour est tout : fin, principe et moyen.

Joseph Joubert - Les carnets et textes recueillis (1938)

La religion est une conception divine ; c'est plus encore, c'est une puissance ; car ce que Dieu conçoit, il le veut. Depuis le commencement elle est dans le monde : elle y est visible, agissante, accessible à tous ; mais toujours il se trouve un certain nombre d'hommes choisis qui se font d'une manière plus spéciale ses disciples et ses instruments ; elle ne s'enferme pas dans leur esprit, elle le déborde, s'empare de leur volonté, envahit toute leur âme et se reproduit dans toute leur vie. Les saints sont sur la terre les représentants de cette chose divine ; ils la représentent chacun sous un aspect différent, chacun avec un caractère qui lui est propre, selon le siècle où ils sont nés, selon la mission qu'ils ont reçue.

Frédéric Ozanam - Saint Thomas de Cantorbéry (1836)

La religion enseigne plutôt qu'elle n'explique. En commandant des croyances qu'elle ne définit pas, elle enchaîne la soumission plutôt qu'elle n'apporte des lumières. Elle s'acquitte envers la morale plus qu'elle ne satisfait à la raison.

François de Reynaud de Montlosier - Les mystères de la vie humaine (1829)

Il y a trop de religions dans le monde, et c'est la cause des plus grands malheurs de l'humanité. Une seule religion suffit : celle de la lumière, de la chaleur, de la vie, et c'est la religion du soleil. Est-ce que le soleil foudroie ceux qui ont un autre Dieu ? Non, il est indulgent, tolérant, il dit : « Croyez à ce que vous voulez, moi je continue à vous distribuer mes richesses », alors que les humains se massacreront jusqu'au dernier pour imposer leur conception d'un Dieu qu'aucun d'eux n'a vu.

Omraam Mikhaël Aïvanhov - Le verseau et l'avènement de l'âge d'or (1981)

La confession et la pénitence sont décidément les deux merveilles de la religion catholique. Grâce à elles, on jette périodiquement au rebut une vieille âme dont on ne sait plus que faire ; on se retrouve tout neuf, j'oserai presque dire tout autre.

Jean Dutourd - Le vieil homme et la France (1994)

En religion, c'est comme en amour ; ceux qui en discourent le plus et le mieux, ce ne sont ni les vrais fidèles, ni les vrais amoureux. La parole extériorise, mondanise, déflore les choses du sentiment et de l'âme ; elle est un attouchement et une manipulation qui les profane plus ou moins.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 20 octobre 1872.

Pour juger philosophiquement de la grande opportunité de la soumission de l'homme à un Dieu positif, quel qu'il soit, il convient de la considérer comme le seul moyen pratique de rendre un hommage éperdu à l'inconnaissable, et, à ce point de vue, toutes les religions sont bonnes.

Edmond Thiaudière - La décevance du vrai (1892)

La religion met à la portée de tous les vertus des grandes âmes.

Diane de Beausacq - Les maximes de la vie (1883)

Le fanatisme change en religion de haine une religion d'amour.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

La religion est la défense de l'âme, comme les armes sont la défense du corps.

François-René de Chateaubriand - Les martyrs (1809)

L'intolérance est dans la nature de l'homme et non pas dans les religions. Quand une religion naît elle rencontre l'intolérance, comme toute innovation dans le domaine des sciences et des arts. Quand elle s'est imposée, elle devient intolérante à son tour. Et, quand elle décline, elle subit l'intolérance à nouveau.

Pierre Reverdy - Le livre de mon bord (1948)

La religion et la liberté, les deux seules grandes choses de l'homme.

François-René de Chateaubriand - Les mémoires d'outre-tombe (1841)

C'est toujours sur les frontières des religions que se rencontre l'intolérance.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 15 novembre 1848.

Où la Religion parle, la Raison n'a droit que d'écouter.

Stanislas Leszczynski - Le philosophe bienfaisant (1764)

La religion aboutit au fanatisme, et à la haine entre croyants.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 15 mai 1873.

L'homme qui n'a point de religion vit protégé par la religion des autres, comme le passager, sans aider à la manœuvre, est en sûreté sur le vaisseau qui le porte. Mais le passager qui voudrait troubler la manœuvre serait mis à fond de cale comme un insensé.

Louis de Bonald - Les pensées sur divers sujets (1817)

Il n'y a pas de bonne morale sans religion.

Napoléon Bonaparte - Discours aux curés de la ville de Milan, le 5 juin 1800.

L'homme religieux sert Dieu, l'hypocrite le prend à son service.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

Il n'est point d'étoffe plus souple que celle du manteau de la religion.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

La religion simple et pure est le plus ferme appui de la faiblesse humaine ; elle rend la vertu plus sublime et plus touchante ; elle soulage l'infortune ; elle inspire au malheur un courage surnaturel ; à l'espérance, la première et la dernière illusion de la vie, elle donne l'éternité en partage.

Jacques-Henri Meister - De la morale naturelle (1788)

Les citations suivantes »
Top