Les citations secourir

Ce dictionnaire contient 46 pensées et citations secourir :

Si vous ne pouvez secourir l'indigent, parlez-lui du moins avec bonté.
l'Islam ; Le Coran - VIIe siècle.
Si tu as de l'argent, secours les hommes ; si tu n'en as point, emploie les bons procédés.
la Chine ; Les sentences et pensées morales chinoises (1832)
L'homme, né faible et borné, a besoin de son semblable pour le secourir ou pour le consoler.
John Milton ; Le paradis perdu (1667)
Le ciel a mis dans le cœur de la femme une si grande vocation pour secourir la souffrance, qu'un moyen de lui plaire est de paraître malheureux.
Auguste-Louis Petiet ; Les pensées, maximes et réflexions (1851)
Un État qui doit d'abord faire vivre cinq millions de fonctionnaires et assimilés n'a plus guère les moyens de secourir les autres citoyens.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)
Nous sommes portés à secourir des malheureux parce que la conscience nous dit qu'ils sont nos semblables, que nous sommes exposés aux mêmes misères, et qu'un jour peut-être nous implorerons, comme eux, la bienfaisance des âmes sensibles.
Samuel Johnson ; Le paresseux (1760)
Un mendiant est un infortuné qu'il faut se courir et plaindre, mais non pas menacer et punir.
Antonin Rondelet ; Les mémoires d'un Homme du monde (1861)
La sagesse doit être tolérante, ce qui ne lui interdit pas d'être secourable à l'occasion. Mais chaque individu a droit à l'erreur et le droit de tutelle n'existe que pour ceux qui dépendent positivement de nous.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 3 mai 1880.
Bénissez les heures employées à secourir des malheureux qui, peut-être, ont souffert plus encore que vous. Ce souvenir allégera vos épreuves, et vous sera en même temps une occasion d'avancer de plus en plus dans la voie du bien.
Frédéric Ozanam ; Les discours aux conférences de Saint-Vincent-de-Paul (1853)
Nous sommes tous des malades inguérissables et condamnés à mort. Acceptons cette croix, travaillons à défendre notre santé, comme si nous avions de l'espérance, et surtout associons-nous, entre-secourons-nous, comme si cela devait diminuer la somme des maux.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 mai 1877.
Un tendre cœur se plaît à secourir le pauvre, tout pauvre qui vient sur son chemin.
Thomas Carlyle ; L'histoire de la Révolution française (1837)
Parlez-moi d'une souffrance qui se cache et reste ignorée. C'est celle-là que je voudrais secourir.
Henry Becque ; Les pensées et notes d'album (1837-1899)
Secourir autrui est un devoir.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Avec de l'argent on peut secourir, on ne peut consoler.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Le pauvre est plus volontiers secourable que le riche, on ne lui demande que sa peine.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Qu'un homme tombe de besoin dans la rue, vous ne verrez se rassembler autour de lui que des hommes du peuple. Je n'ai jamais vu un homme ou une femme riche descendre de voiture pour secourir un malheureux.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Ne dussiez-vous jamais trouver une âme reconnaissante, la bonté de votre cœur sera votre première récompense. Est-il douceur plus grande que celle qui naît du sentiment de la pitié et des efforts que l'on fait pour soulager le malheur des autres ! Elle surpasse de bien loin la douceur d'être secouru ; car il n'y a point de vertu à être secouru, et il y en a beaucoup à secourir.
Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)
Ayez pitié des pauvres qui se laissent aller à l'impatience et à la rage ! Pensez que c'est une chose bien dure pour le malheureux de souffrir toutes les misères dans un taudis ou dans un chemin, tandis qu'à quelques pas de lui passent des hommes parfaitement vêtus et nourris. Pardonnez-lui, s'il a la faiblesse de vous regarder avec envie, et secourez-le dans ses besoins, parce qu'il est homme.
Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)
Nous devons tenir pour parent celui qui nous secoure de ses biens dans la détresse, et non pas celui qui nous touche par le sang et qui nous abandonne.
Citation arabe ; Les plus beaux proverbes arabes (1922)
Il ne faut pas confondre les pauvres que l'on doit secourir avec les mendiants que l'on doit réprimer.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)
L'ingratitude et l'injustice de quelques-uns ne doivent pas nous rendre durs, et nous exposer à être injustes nous-mêmes en refusant généralement de prêter. Il y a des cas où la charité oblige à le faire quand on le peut, c'est une véritable aumône que de secourir ainsi ceux qui sont dans la nécessité.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
En secourant les malheureux, que ce soit le désir de soulager nos semblables qui nous y engage, et d'autres vues plus grandes encore qu'inspire la religion. Que le vil motif de l'intérêt, ni l'espérance même de la gratitude, ne soient pas ce qui nous détermine : nous serions souvent trompés dans notre attente. Songeons à bien faire, plaçons nos bienfaits le mieux qu'il nous sera possible, et laissons à ceux que nous avons obligés le soin de la reconnaissance. Ne comptons pas même beaucoup là-dessus : le monde est plein d'ingrats.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Les morts ! c'est un devoir que de les secourir ; Ah ! prenons soin des morts, puisqu'il nous faut mourir.
Sophocle ; Acrisius - Ve s. av. J.-C.
Rien n'est plus beau que de secourir les misérables.
Sophocle ; Œdipe roi - Ve s. av. J.-C.
Secourir promptement le malheureux, c'est le secourir deux fois.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
La vérité de la vie humaine est de porter le fardeau de la douleur avec le prochain, d'être utile et secourable, de faire du bien. L'essentiel de l'homme c'est d'être humain. C'est ce qu'on oublie trop dans la société des cupides et des rapaces.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 11 octobre 1872.
Ecoutez la pitié, secourez vos égaux, ajoutez à vos biens en soulageant leurs maux.
Jacques Delille ; La pitié (1803)
Il vaut mieux secourir des familles dont on connaît la pauvreté ou les malheurs, servir de guide à des orphelins sans fortune, que de semer cent francs par an en pièces de deux sous parmi des mains inconnues.
Honoré de Balzac ; Les code des gens honnêtes (1825)
On blâme les malheureux pour se dispenser de les secourir.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Aimer c'est pardonner, c'est secourir, c'est se donner ; le signe de l'amour, c'est le sacrifice.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 décembre 1849.
La vie est un navire qui nous emporte tous, et si ce vaisseau coure au naufrage, il est beau de secourir et de consoler ses compagnons d'infortune. Et si le navire doit arriver au port, il est beau d'avoir été le coopérateur de la Providence.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 septembre 1878.
Voir, écouter, observer, éprouver, aimer, secourir, sentir et vouloir, voilà ce que c'est que vivre, ou du moins une partie essentielle de cette chose immense.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 avril 1846.
On ne doit se prévaloir de sa force que pour secourir les plus faibles, et non pour les opprimer.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)
Il est moins difficile d'abolir radicalement la misère que de la secourir efficacement.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
Si l'occasion est un secours, il faut avouer que le secours a lui-même grand besoin d'être secouru !
Vladimir Jankélévitch ; Le Je-ne-sais-quoi et le presque rien (1980)
Soulager l'infortune aux dépens de son bien-être, de sa réputation ; rendre le bien pour le mal ; exposer sa vie pour secourir ses semblables ; courir à une mort certaine pour défendre son pays, telles sont les actions les plus sublimes.
Charles Dubois ; Les considérations sur cinq fléaux (1857)
La nature a fait de l'homme un être compatissant, afin qu'il fût secourable.
Jean-François Marmontel ; Les leçons d'un père à ses enfants (1806)
Un ami s'empresse de vous secourir dans la mauvaise fortune.
Hiéron ; Le tyran de Syracuse - Ve s. av. J.-C.
L'amour de l'humanité comprend tous les sentiments qui nous attachent à nos semblables par leur seule qualité d'hommes. Je rencontre un indigent qui souffre de la faim ; je m'empresse de le secourir. Que m'importent son nom, son pays ? Je ne le reverrai jamais, mais il est homme.
Jules Simon ; Le devoir (1854)
Il est plus facile de blâmer le malheureux que de le secourir.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
Le courage est compatissant, la faiblesse égoïste. Ainsi ne comptez pas sur l'assistance de celui à qui la plainte est familière : dans l'occasion il pourra vous plaindre, mais il est douteux qu'il veuille vous secourir.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les maximes et préceptes (1808)
Il faut bien aviser à ne pas se noyer en voulant secourir ceux qui se noient.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)
La vaillance n'est bonne que pour secourir les opprimés, ou pour maintenir la justice.
Chevalier de Méré ; De la vraie honneteté (posthume, 1700)
Aimer le genre humain, secourir la misère, c'est la religion, c'est la loi tout entière.
Marie-Joseph Chénier ; Jean Calas, I, 5 (1791)
Pour un homme inspiré secourir les humains est un devoir sacré.
Marie-Joseph Chénier ; Œdipe roi, II, 2 (1811)
Si toujours nous nous secourions les uns les autres, nul homme n'aurait besoin de l'aide de la fortune.
Ménandre ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.

Autres dictionnaires à consulter :