Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur délicat

Ce dictionnaire contient 36 pensées et citations délicat :

Oh ! que j'aime ce qui est délicat, ce qui est tendre, ce qui donne à l'âme toutes ces petites fenêtres ouvertes pour les sensations et qui se referment sur leur secret !
Rémy de Gourmont ; Les lettres intimes à l'Amazone (1926)
L'homme délicat, qui considère comme un devoir de se montrer bienveillant pour ses subordonnés, exige de ses supérieurs la même bienveillance, et, s'il ne la trouve point, il se soumettra difficilement au joug de l'autorité.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
Être délicat, c'est se satisfaire à ses dépens ; c'est préférer à son intérêt, à son bien-être, à son plaisir, la joie intime d'avoir agi noblement.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
C'est toujours un peu délicat pour un homme de parler d'une femme.
Sacha Guitry ; Je t'aime (1920)
Plus un esprit est délicat, plus il découvre de beautés originales.
Charles Baudelaire ; La Fanfarlo (1847)
L'amour est délicat, ma petite : un rien le froisse ; tout dépend, sache-le, du tact de nos câlineries.
Guy de Maupassant ; Le baiser, le 14 novembre 1882.
Les délicats ne peuvent souffrir les ratures, ni dans les lettres, ni dans la vie.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Il y a des sentiments si délicats, si pleins de pudeur, si frileux, qu'ils meurent de honte ou de froid sitôt qu'ils sortent du cœur autrement que pour entrer immédiatement dans un autre cœur.
Alphonse Karr ; L'esprit d'Alphonse Karr (1888)
Il est d'honnêtes gens peu délicats dont l'honneur ne s'effarouche pas sottement.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)
Les délicats sont calomniés après la mort comme de leur vivant, car c'est le meurtrier qui fait l'épitaphe de la victime ; c'est le persécuteur qui prononce l'oraison funèbre du persécuté.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 10 juin 1877.
Quoi qu'il en soit, baisers d'ennemis est l'œuvre d'un très délicat.
Henri de Régnier ; Joris-Karl Huysmans (1892)
Ce qu'il y a d'un peu délicat dans l'homme ne sympathise qu'avec des fantômes et des ombres.
Henri de Régnier ; L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)
Les hommes ne deviennent délicats que petit à petit.
Gilles Archambault ; Le voyageur distrait (1981)
Un cœur délicat est un enclos jaloux qui pour garder sa poésie, se fermant aux intrus, aux dindons comme aux loups, n'ouvre qu'à l'amitié choisie.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 21 avril 1872.
On fait le délicat dans les jours de bonheur.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.
Les délicats sont malheureux, rien ne saurait les satisfaire.
Jean de La Fontaine ; Contre ceux qui ont le goût difficile (1668)
Ceux qui vivent seuls sont des délicats de l'âme, mais des grossiers du cœur.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la société (1892)
Soyez délicat avec tout le monde dans le bien que vous faites, mais surtout avec les personnes qui ont plus particulièrement droit au respect, avec les femmes timides et honnêtes, avec tous ceux qui commencent à peine ce cruel apprentissage de la pauvreté, et qui souvent dévorent leurs larmes en secret, plutôt que de prononcer cette déchirante parole : J'ai besoin de pain !
Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)
Si les hommes savaient combien il leur est facile de se faire aimer, et combien le plaisir de l'être est doux et délicat, il n'en est aucun qui ne voulût se le procurer. Il n'y a personne, il est vrai, pour peu qu'il soit né sensible, qui ne soit bien aise d'être aimé ; mais il n'est pas moins vrai qu'il y en a peu qui le soient sincèrement, parce qu'on ne veut pas prendre le seul moyen de se faire aimer, qui est de se rendre aimable.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Le goût est un discernement prompt, vif et délicat, qui naît de la sagacité et de la sagesse de l'esprit.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
Un goût fin et délicat plaît toujours, il est à l'esprit ce que la grâce est au corps.
Louis-Philippe de Ségur ; Le goût (1816)
Le goût dépend d'un sentiment très délicat dans le cœur, et d'une grande justesse dans l'esprit.
La marquise de Lambert ; Les réflexions nouvelles sur les femmes (1727)
Il est plus aisé à un esprit délicat de paraître sublime qu'à un esprit sublime de paraître délicat.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Il y a des gens qui se croient délicats, et qui ne sont que difficiles.
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Les pensées et réflexions morales (1760)
L'homme vraiment délicat est plus soigneux de la délicatesse d'autrui que de la sienne.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
Appliquez-vous à avoir le goût délicat et fixe, c'est la marque certaine de l'esprit et de l'éducation.
Madeleine de Puisieux ; Les conseils à une amie (1751)
L'amour qui n'est point délicat n'est pas fait pour être apprécié par des âmes bien nées.
Madeleine de Puisieux ; Les conseils à une amie (1751)
Les sots sont dépourvus de tout sentiment délicat et généreux.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)
Rien n'est si délicat ni si fragile qu'un état heureux ; il faut craindre d'y toucher.
Bernard Fontenelle ; Du bonheur (1724)
Les hommes, comme c'est peu délicat !
Marcel Pagnol ; Marius, le 9 mars 1929.
La pudeur, c'est un sentiment délicat et nuancé, un sentiment très fin et très joli.
Marcel Pagnol ; César (1946)
Vive la philosophie, vive la sagesse de Salomon : boire du bon vin, se gorger de mets délicats, se rouler sur de jolies femmes, se reposer dans des lits bien mollets ; excepté cela, le reste n'est que vanité.
Denis Diderot ; Le neveu de Rameau (1762)
Soyez délicat, vous saurez être discret.
Anne Barratin ; Les pensées in Œuvres posthumes (1920)
Les délicats subissent mieux une sotte critique qu'une sotte louange.
Joseph Roux ; Les pensées, notes et réflexions (1866)
Il y a des plaisirs qui ne sont faits que pour des gens délicats et attentifs.
La marquise de Lambert ; Les réflexions nouvelles sur les femmes (1727)
Une passion vicieuse est souvent entretenue, même animée par ce qui devrait détruire le sentiment dans un cœur délicat.
Marie-Jeanne Riccoboni ; Les pensées, réflexions et maximes (1792)

Thèmes de rubriques en rapport :