Les citations célèbres sur gouverner (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

L'ambition trouble le monde, la force le soumet, et l'opinion le gouverne.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le monde d'aujourd'hui est gouverné par des imbéciles.
Henry de Montherlant ; Le chaos et la nuit (1963)
Le peuple, les femmes et les enfants se gouvernent de même, par la terreur.
Honoré de Balzac ; Les paysans (1844)
Il y a deux techniques pour gouverner, toutes deux étant indispensables : la discipline, et la persuasion.
Francis Parker Yockey ; Imperium (1948)
L'amour doit gouverner la terre que l'ambition fatigue.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Gouverner, c'est prévoir ; et ne rien prévoir, c'est courir à sa perte.
Émile de Girardin ; La politique universelle (1852)
Ce que l'honneur exige d'un peuple et de ceux qui le gouvernent, c'est qu'ils aient constamment devant les yeux le rôle qu'ils sont appelés à remplir ; c'est qu'ils ne se laissent pas détourner un seul instant de leur tâche ; c'est qu'ils ne prodiguent aucune des forces, ne gaspillent aucune des ressources dont l'histoire aura à leur demander compte.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
Quelques journalistes prétendent qu'il y a antagonisme entre les gouvernants et les gouvernés ; ce serait, s'il existait, le fortifier au lieu de l'affaiblir ; mais je soutiens — et ce devrait être le rôle de tous les écrivains de le soutenir — que cet antagonisme n'existe pas. Tout ce qui profite aux gouvernés profite aux gouvernants. Plus les gouvernés sont libres et moins le gouvernement est responsable ; plus ils sont riches et moins il a de peine à prélever l'impôt ; plus ils travaillent et moins il est tenu de s'occuper d'eux. Leur intérêt est inséparable ; il est identique alors même qu'il paraît opposé. Les gouvernants qui conduisent à la ruine et à l'oppression les gouvernés sont, à leur tour, conduits par ceux-ci à la chute et à la révolution. Voilà ce que la presse, partout où il y a des journaux plus ou moins libres, ne saurait dire trop souvent et démontrer trop clairement.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
Je ne sais qu'un moyen de suppléer à l'absence de génie dans l'homme qui gouverne : c'est par l'émulation de la liberté. La liberté, c'est l'esprit de tous. L'esprit de tous est au génie d'un seul ce que la monnaie d'une pièce est à cette pièce indivisée.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
L'art de gouverner, c'est l'art de vaincre les difficultés.
Émile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
Si gouverner c'est prévoir, prévoir c'est voir de loin. Ne serait-ce que pour y regarder ensuite de plus près.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Le véritable et habile homme d'État gouverne avec une main de fer dans un gant de velours et non avec une main de toilette dans un gant de crin.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Il est bien difficile à un mari de ne pas commettre de fautes ; car, pour la plupart d'entre eux, l'art de gouverner une femme est encore moins connu que celui de la bien choisir.
Honoré de Balzac ; La physiologie du mariage (1829)
Dissimuler est le principal moyen de gouverner.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)
Il n'y a rien de plus estimable que de savoir bien gouverner sa langue.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Les ambitieux qui gouvernent les empires consomment les peuples comme une denrée, et traitent toujours de chimérique tout ce qui tend à rendre les hommes meilleurs ou plus heureux.
Guillaume-Thomas Raynal ; L'histoire philosophique et politique (1770)
On gouverne mal l'amour quand il est vieux.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
La fortune est tout, c'est elle qui gouverne, change, ou conserve toute chose. La prudence des mortels n'est que chimère.
Ménandre ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.
Le peuple qui ne sent pas la main de celui qui le gouverne lui fait sentir la sienne.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Ceux qui commandent ont besoin de savoir gouverner la volonté des autres.
François de Reynaud de Montlosier ; Les mystères de la vie humaine (1829)
Pour savoir de quelle manière il faudrait gouverner l'amour, voyez combien un amant est aimé quand il est ingrat, ou combien lui est chère une ingrate dont il se plaint.
Marivaux ; Les pensées diverses (1763)
Les hommes sont gouvernés par leurs sens avant de connaître leur cœur.
Charles Pinot Duclos ; Acajou et Zirphile (1744)
Les peuples se gouvernent par des exemples plutôt que par des lois.
Louis de Bonald ; Les pensées sur divers sujets (1817)
L'art de gouverner, c'est l'art de choisir.
Madame de Girardin ; Les lettres parisiennes, le 21 octobre 1837.
Qui veut gouverner sans idées veut récolter sans semer.
Émile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
Gouverner, c'est tendre jusqu'à casser, tous les ressorts du pouvoir.
Georges Clemenceau ; La mêlée sociale (1895)
Trop gouverner est le plus grand danger des gouvernements.
Mirabeau ; Discours Assemblée nationale, le 25 novembre 1790.
Quand les esprits nés pour gouverner deviennent rares, on multiplie les délibérations et les conseils. Le vaisseau qui n'a plus de boussole se dirige par estime.
Louis de Bonald ; Les pensées sur divers sujets (1817)
On peut plutôt gouverner avec des faibles, quand les institutions sont bonnes, qu'avec des forts, quand elles sont mauvaises.
Louis de Bonald ; Les pensées sur divers sujets (1817)
Il faut plutôt avoir de l'ordre et de la suite pour bien gouverner que de grands talents.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
L'homme croit gouverner, c'est à peine s'il règne ; il se croit le maître quand il n'est que l'esclave ; partout et toujours l'homme s'agite, et la femme le mène.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Pour les gouvernants, décentraliser consiste à créer des satellites autour de leur soleil.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Si la vie est un bonheur, un malheur ou un hasard, on la gouverne en conséquence ; on cherche à l'augmenter, à la diminuer, ou l'on joue avec elle : trois systèmes fort différents.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 10 août 1874.
De tous les hommes, le plus facile à gouverner pour une femme, c'est l'homme violent. La violence est un de ces gros écueils à fleur d'eau dont se rient les pilotes les plus novices. Il suffit de savoir les tourner, c'est à quoi la plus ingénue s'entend à merveille.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
On ne gouverne pas les passions, et surtout celle de la liberté.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
Entre tous les talents celui de gouverner est le plus difficile et le plus rare.
Mademoiselle de Sommery ; Les doutes sur différentes opinions reçues (1782)
Peu de femmes ont assez de raison pour sentir le besoin qu'elles ont d'être gouvernées, et ce qu'il y a de plus fâcheux, c'est que ce sont celles qui le sentent qui pourraient le plus s'en passer.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les maximes et préceptes (1808)
L'art de gouverner, c'est l'art de choisir ses hommes.
Émile de Girardin ; Études politiques (1838)
Gouverner, c'est voler, tout le monde sait ça.
Albert Camus ; Caligula (1941)
Gouverner, c'est suivre les nécessités et s'en remettre aux compétences.
Alain ; Le citoyen contre les pouvoirs (1926)
L'art de gouverner, c'est celui de penser à tout, et de ne se laisser faire la queue par aucun hasard.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 mai 1878.
L'âme est une horloge que Dieu nous a donnée à gouverner, mais il ne nous a point dit de quoi le ressort de cette horloge est composé.
Voltaire ; Le dictionnaire philosophique (1764)
Qui gouverne ne doit pas se laisser gouverner.
Martial ; Les épigrammes - env. 90 ap. J.-C.
Une femme peut gouverner toujours à sa fantaisie l'homme du monde le plus impérieux, pourvu qu'elle ait beaucoup d'esprit, assez de beauté et peu d'amour.
Bernard Fontenelle ; Les pensées et réflexions (1757)
Le désintéressement chez les gouvernants est aussi rare que la modestie.
Jules Claretie ; La libre parole (1868)
L'unique secret de n'être pas gouverné, c'est de croire peu, et de travailler beaucoup.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
La question n'est pas de savoir quel est le meilleur gouvernement, mais quel est le peuple le mieux gouverné.
Joseph de Maistre ; Étude sur la souveraineté (1794)
Qui se gouverne tient les autres en respect.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Avec l'autorité, rien de plus difficile que de gouverner ; avec la liberté, rien de plus facile.
Émile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
Gouverner les hommes, c'est connaître leurs vrais besoins, et non pas obéir à leurs caprices déréglés.
Charles-Maurice de Talleyrand ; Des loteries (1789)
Gouverner, c'est vouloir ; on ne gouverne pas avec des désirs, mais avec des volontés fermes et constantes.
Félicité Robert de Lamennais ; Les pensées diverses (1854)
Il vaut mieux se gouverner soi-même que d'être gouverné par les autres.
Pierre Bourgault ; Oui à l'indépendance du Québec (1977)
Vous qui gouvernez les états, exercez votre générosité envers ceux dont vous n'aurez jamais entendu dire que du bien ; ils sont dignes de vos faveurs, mais ne leur confiez point de places importantes. L'envie signale le mérite supérieur, et n'épargne que la médiocrité.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les maximes et préceptes (1808)
Il faut, lorsqu'on gouverne les Français, ne pas oublier qu'ils sont individualistes.
André Maurois ; Relativisme (1930)
Qui désire exceller dans la sagesse ne doit pas se laisser gouverner par les femmes.
Citation arabe ; Le Maghreb en proverbes (1905)
Gouverner c'est mettre vos sujets hors d'état de vous nuire et même d'y penser.
Nicolas Machiavel ; Le prince (1513)
Gouverner, ce n'est plus dominer les peuples par la force et la violence ; c'est les conduire vers un meilleur avenir, en faisant appel à leur raison et à leur cœur.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Autres dictionnaires à consulter :