Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur oppresser

Ce dictionnaire contient 20 pensées et citations oppresser :

Le seul fait de vivre est oppressant et l'on ne s'y habitue, sans doute, qu'en accomplissant des besognes imbéciles.
Julien Green ; L'autre sommeil (1931)
Quand un peuple asservi combat ses oppresseurs, aussi bien que la paix, la guerre a ses douceurs.
Marie-Joseph Chénier ; Timoléon, I, 3 (1794)
Quand le juste opprimé périt sans défenseur, la honte doit tomber sur le juge oppresseur.
Marie-Joseph Chénier ; Jean Calas, 4, 4 (1791)
C'est toujours dans les caves de l'oppression que se préparent les vérités nouvelle.
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)
Protection, amour, bienveillance pour les malheureux, guerre éternelle aux oppresseurs !
Maximilien de Robespierre ; Les pensées et maximes (1796)
Il est hideux de penser qu'on peut naître, vivre et mourir esclave, esclave jusqu'au bâton, à cause de cela seulement qu'on est noir au lieu d'être blanc, et qu'on a son père au Congo au lieu de l'avoir rue Mouffetard. Certes, on serait vert, bleu, tricolore ou panaché, que ce ne serait point encore une raison suffisante pour justifier l'oppression d'une race par une autre race.
Pierre-Jules Stahl ; Le voyage d'un étudiant (1861)
Animé par l'émulation, l'homme s'élève, comme le palmier, en dépit de l'oppression.
Citation hindoue ; Les maximes de la sagesse hindoue - IIe siècle.
Oppressé par l'ennui, l'homme cherche naturellement à sortir de cette inaction de l'esprit. Il faut pour cela parvenir à émouvoir ses sens, son intelligence, son corps et son âme.
Johann Georg Zimmermann ; Les réflexions sur la solitude (1756)
Dans l'opprimé d'hier, l'oppresseur d'aujourd'hui.
Victor Hugo ; Les rayons et les ombres, Le monde et le siècle (1840)
Il est temps que le « non » à l'oppression s'inscrive dans le sillage du « oui » à la vie.
Raoul Vaneigem ; Le journal imaginaire (2005)
Qui pense, cesse de vivre par le cœur, et suspend momentanément l'oppression de la tristesse.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 11 août 1865.
Si tu es oppresseur, le repos et le sommeil ne sont pas faits pour toi ; et malgré tous tes efforts, tu n'en jouiras pas.
Guillaume-Thomas Raynal ; L'histoire philosophique et politique (1770)
Partout où tu rencontreras un mensonge qui t'oppresse, étouffe-le.
Thomas Carlyle ; L'histoire de la Révolution française (1837)
L'invective appartient à l'oppression, comme la plainte à la douleur.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
Fils de la liberté spirituelle, je me tiens à l'écart de l'oppressive nécessité.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 8 avril 1850.
Un grand esprit sans amour est un phénomène qui nous surprend et nous attriste. On dirait une de ces nuits d'été au Septentrion que l'on appelle nuits d'acier, dont la clarté morne fatigue l'œil et oppresse en quelque sorte la pensée.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
La pauvreté est mille fois plus facile à supporter que l'oppression et que la servitude.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
Une même loi pour le lion et pour le bœuf, c'est oppression.
William Blake ; Le mariage du ciel et de l'enfer (1794)
On ne peut pas vivre heureux en régime d'oppression.
Jean-Paul Sartre ; La mort dans l'âme (1945)
Ne te presse pas, cela oppresse.
Claude Roy ; Les rencontres des jours (1992)

Thèmes de rubriques en rapport :